TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Framissima à Cuba, caramba !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 3 Juin 2015

Après des années, Cuba ne sera plus ghettoïsée et, petit à petit, devrait reprendre sa place au sein des nations du monde. Les USA lèvent l'embargo et du coup, le tourisme devrait aussi y reprendre des couleurs… du moins on l'espère pour Fram !



Cette ouverture, avec la complicité du Groupe Accor, toujours dans les bons coups, démontre aussi la volonté du TO, malgré les difficultés qu'il a traversées (et qui, hélas, ne sont pas terminées) de sauver sa peau - Framissima Mercure Playa de Oro Photo FRAM
Cette ouverture, avec la complicité du Groupe Accor, toujours dans les bons coups, démontre aussi la volonté du TO, malgré les difficultés qu'il a traversées (et qui, hélas, ne sont pas terminées) de sauver sa peau - Framissima Mercure Playa de Oro Photo FRAM
Et je dois dire que Fram aura enfin su saisir l'opportunité.

Il est vrai que nous n'étions plus habitués à ce que le voyagiste anticipe un peu. Ce qui est fort bien.

C'est aussi malin, ce nouveau Framissima à Varadero, l'un des plus beaux sites balnéaires de l'Île.

Cette ouverture, avec la complicité du Groupe Accor, toujours dans les bons coups, démontre aussi la volonté du TO, malgré les difficultés qu'il a traversées (et qui, hélas, ne sont pas terminées) de sauver sa peau.

Cette ouverture, sur un pays qui, après des années d'isolement, va enfin renouer complètement avec le tourisme, correspond aussi pour Fram à "occuper" vite fait, bien fait le terrain, avant que tous ses concurrents n'aient eu encore le temps de réagir.

Certes, du côté des Français, il y a longtemps que la destination, après avoir connu une forte période de fréquentation, était un peu retombée dans l'oubli… Faut dire que Marsans, après avoir largement envahi la destination, n'avait pas contribué à son essor auprès de la clientèle française.

Havanatour, l'un des TO les mieux armés pour Cuba n'avait pas totalement réussi à redonner aux touristes l'envie d'aller sur place s'abreuver en mojitos… Mais il existe toujours !

La Case de l'Oncle Dom : Framissima à Cuba, caramba !
Pour Fram, c'est une opportunité qu'il a fallu saisir… J'aurais aimé que cette opportunité soit issue de l'imagination débordante de la nouvelle équipe.

Mais il semble bien que cet accord entre Fram et le Groupe Accor, assorti de l'autorisation des dirigeants cubains, soit dans les cartons depuis longtemps déjà.

Et si j'en crois mes bonnes informations, la décision aurait été prise par le Président N°5 (celui qui devait être le seul), Thierry Miremont, celui qui avait été viré assez sec…

C'est le ministre cubain du tourisme, à l'époque (c'était en janvier 2014), Manuel Marrero, venu en visite officielle à Paris, qui avait organisé le déjeuner au cours duquel l'affaire avait été conclue.

Faut dire aussi que ce pauvre ministre cubain, après avoir rencontré mademoiselle Pinel (vous vous souvenez), devait être tellement content de parler à d'autres gens que l'affaire avait été vite faite.

En revanche, alors que chez Fram, la crise prenait de l'ampleur et que les destinations de la Méditerranée s'effondraient, on aurait pu commencer les opérations cubaines un peu plus tôt.

Si je ne m'abuse, Accor avait déjà son hôtel construit…

A moins, mais c'est juste de la pure supputation, qu'après avoir viré Miremont, on ait encore tenté de s'encroûter sur la Tunisie…

Mais, de toute façon, on ne refait pas l'Histoire.

Reste à savoir maintenant si Fram aura le temps de concrétiser cette brillante idée. Raisonnablement, on peut l'espérer, si tant est que les investisseurs potentiels, ceux qui deviendraient en quelque sorte les sauveurs du vieux voyagiste, puissent enfin arriver à trouver un accord avec les vendeurs.

Et de ce côté-là, c'est pas de la tarte. A la décharge des vendeurs, ils sont encore restés au 20ème siècle, une époque où l'entreprise valait plusieurs centaines de millions…

Si j'en crois mes souvenirs, c'est même Thomas Cook qui avait fait une offre qu'un être raisonnablement sensé, aurait accepté.

Et en remerciant en plus.

Mais maintenant, au 21ème siècle, ce prix est totalement obsolète. Tiens, j'aurais même l'outrecuidance de prendre un pari… d'amis. Entre 20 et 30 millions d'euros, l'affaire est pliée.

Mais il semble que les vendeurs ne veuillent pas descendre au-dessous de 50 !

On aura beau dire, c'est quand même un peu de gâchis…

Lu 1940 fois

Tags : Cuba, Fram, Miremont
Notez


1.Posté par Perez Mariline le 03/06/2015 16:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Mr Gobert

Je m'étonne de voir publier ce jour des informations totalement fausses concernant l'origine du partenariat avec le Groupe Accor sur Cuba.
En Mai 2014 au FIT CUBA à la Havane, la France est à l'honneur avec la présence de la Ministre Fleur Pellerin. A cette occasion, le Ministre du Tourisme Cubain dans son discours invite les TO Français à ouvrir des clubs sur la destination. Lors de la soirée de clôture, une discussion personnelle avec Mr le Ministre, Manuel Marrero, s'engage à ce sujet et des négociations démarrent alors en ce sens.
Depuis l'hiver dernier, plusieurs hôtels ont retenu notre attention et plusieurs négociations en parallèle ont donc été menées. Notre choix s'est finalement porté il y a un peu plus de deux mois sur le Playa de Oro Groupe Accor qui réunissait l'ensemble des conditions souhaitées par FRAM.

Le partenariat avec le groupe Accor a été signé le 21 mai 2015. Nous sommes bien loin du mois de janvier 2014.
Ce partenariat émane donc du travail réalisé par les équipes de production .
La récente ouverture d'un Framissima à La Réunion est enfin le signe d'une volonté profonde, comme pour Cuba, de la nouvelle direction de la production de diversifier sa gamme en proposant de nouveaux Framissima sur le Long Courrier .

Je regrette ces mauvaises informations qui ne révèlent pas tous les efforts déployés depuis plus d'un an par l'ensemble des collaborateurs de Fram, pour dynamiser la production de notre entreprise.
Cordialement
Mariline Perez

Directrice de la Production Voyages FRAM

2.Posté par Dominique Gobert le 03/06/2015 19:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chère Mariline, il n'y a aucune honte à faire fructifier un héritage...

3.Posté par Marcus le 04/06/2015 10:10 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand on ne peut traiter un sujet sur le fond, on stagne en surface. Chez vous cela consiste à effleurer la forme et à s'attaquer aux personnes. Et rien ne justifie cela.

4.Posté par #jesuisPASjournaliste le 04/06/2015 10:51 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Gobert,

Il n''y a aucune honte à avouer ses erreurs...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com