TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Hidalgo décrète la peine capitale à Paris pour les autobus !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 27 Octobre 2015

Tant qu'à faire dans le grand délire, allons-y ! Benoîtement, je pensais que le tourisme, particulièrement à Paris, était une priorité, pour ne pas dire une grande cause économique. C'était sans compter sur Madame Hidalgo…



je vous l'annonce haut et fort, dès 2016, tous les lieux (ou quasi tous) touristiques de la capitale seront strictement "verbotten" aux autobus de tourisme et donc à ces quelques millions de touristes qui viennent annuellement visiter notre bonne vieille ville © StarJumper - Fotolia.com
je vous l'annonce haut et fort, dès 2016, tous les lieux (ou quasi tous) touristiques de la capitale seront strictement "verbotten" aux autobus de tourisme et donc à ces quelques millions de touristes qui viennent annuellement visiter notre bonne vieille ville © StarJumper - Fotolia.com
Et sa phobie exacerbée des automobiles à moteur à explosion, autobus de touristes compris.

Car, et je vous l'annonce haut et fort, dès 2016, tous les lieux (ou quasi tous) touristiques de la capitale seront strictement "verbotten" aux autobus de tourisme et donc à ces quelques millions de touristes qui viennent annuellement visiter notre bonne vieille ville.

Si j'en crois les derniers chiffres, ce sont plus de 47 millions de visiteurs qui ont photographié Notre Dame et la Tour Eiffel.

La dame de fer (forgé) espagnole n'a pas renoncé à son projet de couper toute circulation aux engins à moteur.

Après avoir fermé les quais rive gauche, du moins une bonne partie, elle envisage encore beaucoup mieux en s'attaquant à la rive droite de la capitale. Et, apparemment, ce pourrait être dès 2016.

C'est bien la peine que ce pauvre Macron se décarcasse à redonner à l'autobus (ça, c'est juste pour faire grogner Salaün, il déteste que l'on prenne les autocars pour des autobus, personne n'est parfait), ses lettres de noblesse.

Parce que, si les projets de la Maire se réalisent, les touristes venus de la Nipponie comme ceux venus du lointain orient, n'auront plus d'autre choix, pour aller visiter la Tour Eiffel par exemple, que de s'y rendre à pied… ou à Vélib.

A moins de prendre un métro et de courir le risque de se faire dépouiller…

D'ailleurs, faudrait peut-être aussi songer à faire nettoyer cette ville qui s'encrasse de plus en plus. Et installer enfin quelques endroits où déposer les mégots… par exemple.

Ah, j'allais oublier, madame Hidalgo entend procéder à la construction d'un tramway qui traverserait Paris d'Est en Ouest (et vice versa). Mais attention, pas n'importe quel tramway : un tramway "nouvelle génération", sans caténaire, ni rails et "en site protégé".

Caramba, c'est quoi ? Un autobus avec des wagons ?

En tout cas, la mairesse pleine de hardiesse prévoit l'installation de cet équipement nouveau dès 2020.

Le tourisme à Paris va surement y gagner…

Mais, à décision pour le moins saugrenue, fallait bien aussi des réponses saugrenues. Ben, ça n'a pas manqué.

Histoire sans doute d'occuper toujours une place dans les médias, c'est cet excellent Richard Vainopoulos, président de TourCom, qui s'est fendu d'un communiqué.

Un moment de grande qualité et de franche rigolade, ce qui, par les temps qui courent, ne peut que faire du bien.

Sûrement grand supporter de notre bon président et de sa grande cause nationale, le patron de TourCom n'hésite pas à monter au créneau face à la torera (féminin de torero, pour les ignares) de Paris.

Je cite ses pensées trop brillantes : "En fermant cet axe (les quais Pompidou, ndDG) qui accueille jusqu’à 2 700 véhicules par heure, la municipalité rendra les sites tels que la Tour Eiffel ou le musée du Louvre quasiment inaccessibles pour les autocars de touristes, pourtant indispensables au maintien de fréquentations élevées. (…)

En moyenne 1 000 autocars qui circulaient quotidiennement dans Paris intramuros. A raison de 50 personnes par véhicule, cela représente un total de 18 millions de touristes lésés sur l’ensemble de l’année".


Je comprends maintenant pourquoi TourCom est si bien géré : c'est un président qui sait calculer !

Lu 1686 fois

Notez


1.Posté par Rial le 27/10/2015 23:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Enfin un sujet un peu plus léger que AF ou FRAM.
Dominique,Richard, Mme Hidalgo elle a raison.Cette foultitude de bus dans Paris c'est n'importe quoi.Aucune grande capitale touristique mondiale ne les laisse rentrer dans son centre ville comme Paris.Et pourtant leur tourisme marche....Je prends les "paris":sans bus, avec ce tramway et nouvelles solutions, le nombre de touristes à Paris va continuer à monter!
Le calcul de Richard, il a au moins une vraie vertue, il m'a fait trop marrer.Continue Ricahrd car tu es incomparable...
Il faudrait par contre, si on voulait être cohérent jusqu'au bout et tuer la voiture dans le centre ville, tuer aussi les scooters....qui transforment les rues de Paris en ville du tiers monde agressive....
Bonne nuit
JFR

2.Posté par Francis le 28/10/2015 07:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il y a plein de choses à faire à Paris. J'en cite pêle-mêle :
- Prévoir plus de WC publics dans les zones touristiques (de ce côté là, Paris est loin derrière Bombay)
- Prévoir des cendriers et poubelles
- Construire (enfin) une liaison directe entre le centre ville de Paris et les 2 aéroports
- Implanter des kiosques "Info" pour les touristes à proximité des monuments les plus visités (combien de touristes sont paumés et délaissés avec leur carte de Paris-Galléries Lafayette?

3.Posté par machinacalculer le 28/10/2015 08:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
1000 x 50 x 365 = 18 250 000
je ne saisis pas le commentaire sarcastique !
J'ai pas du tout comprendre !

4.Posté par Gilles Georget le 28/10/2015 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'auteur de cet article est bien mal renseigné. Le projet d'Anne Hidalgo est de substituer aux autocars diesel des véhicules électriques qui n'émettent pas de particules et de renforcer l'offre de transports publics. JF Rial a tout à fait raison de s'insurger sur la dictature des transporteurs équipés d'une flotte diesel. Et pour information NKM est sur une ligne proche puisqu'elle a notamment déclaré sur i-télé: "Ca fait des années que ça [les mesures antipollution ] aurait dû être fait (...) C'est quelque chose qui semble évident. Il y a jusqu'à 2.000 cars par jour au moment de la haute saison touristique. Et ces cars sont essentiellement des diesel. Et à cause de la très mauvaise organisation de la circulation et du stationnement, ils ne se garent plus et ils tournent toute la journée". Les dangers de la pollution automobile sont parfaitement connus. Aussi il serait don criminel de ne pas prendre des mesures sérieuses et audacieuses. C'est ainsi que l'on prépare l'avenir d'un pays pas en se voilant la face et en restant sourd aux alarmes des professionnels de santé.

5.Posté par PAT44 le 28/10/2015 13:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Francis pour ces quelques pistes avancées.

Mr Gobert peut-être avez des solutions concrètes à apporter notamment en terme de transport ?

6.Posté par Christian Jean le 28/10/2015 14:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

@ Gilles Georget

"Le projet d'Anne Hidalgo est de substituer aux autocars diesel des véhicules électriques qui n'émettent pas de particules et de renforcer l'offre de transports publics. JF Rial a tout à fait raison de s'insurger sur la dictature des transporteurs équipés d'une flotte diesel".

De plus (à ma connaissance) les autocars de tourisme autorisés à circuler dans Paris, doivent être munis de filtres à particules, ceux immatriculés avant 2001 sont déjà interdits et par nature les diesels ne ont pas un danger (rapport au CO2 contrairement aux carburations essence ! ...)

London, Roma et autres "artistes" du genre, l'on fait certes il y a des années pour des raisons purement pécuniaires. Comme les droits à polluer, les droits à circuler s'achètent ! ... Et depuis, rien n'est résolu ...

7.Posté par Christian Jean le 28/10/2015 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et pensez-vous que le "sens du vent "en fonction de nos amis allemands qui ont misés comme des fous sur les centrales au charbon ne contribuent pas largement à vos piques de pollution ? ...
A moins que ces derniers ne s'arrêtent à la frontière ! ...

8.Posté par Christian Jean le 28/10/2015 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour M. Gilles Georget

"Le projet d'Anne Hidalgo est de substituer aux autocars diesel des véhicules électriques qui n'émettent pas de particules et de renforcer l'offre de transports publics. JF Rial a tout à fait raison de s'insurger sur la dictature des transporteurs équipés d'une flotte diesel".

N'étant pas habitant de la capitale mais du sud est, pourriez-vous nous éclairer sur les moyens mis en œuvre et le calendrier en fonction des interdictions autocars.

9.Posté par Gilles Georget le 28/10/2015 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le CO2 c'est une chose mais les véhicules diesel, y compris ceux dotés de filtre à particules, émettent des particules très fines particulièrement nocives.

On peut critiquer le modèle énergétique allemand héritage de son histoire liée à la production de charbon mais il ne faut pas perdre de vue que le pays est en pointe en matière d'énergie renouvelable: 1er rang mondial pour le solaire, 2e rang pour la biomasse et 3e rang pour l'éolien.

On peut au moins saluer le volontarisme des Allemands et souligner que de nombreux défis les attendent. La dernière loi votée en juillet 2014 relative aux énergies renouvelables fixe les objectifs suivants quant à la part des ENR dans la production d'électricité: 40 à 45 % en 2025, 55 à 60 % en 2035 et au moins 80 % en 2050. Ce n'est pas parfait mais un sacré progrès. Toutes les initiatives qui vont dans le bon sens sont bonnes à prendre.

Le calendrier est le suivant:

Restrictions de circulation : le calendrier de la Ville de Paris
- A partir du 1er juillet 2015 : interdiction de circulation pour les autobus, autocars et poids lourds de classe 1* (véhicules antérieurs au 1er octobre 2001) sur le territoire parisien (hors bois et périphérique), de 8H00 à 20H00. Cette mesure, qui serait appliquée en vertu du Code général des collectivités territoriales, fait encore l’objet de discussions avec l’Etat.
- A partir du 1er juillet 2016 : interdiction de tous les véhicules de classe 1*. Les voitures particulières, deux roues motorisés et véhicules utilitaires légers pourront continuer à circuler le week-end, tandis que l’interdiction sera permanente pour les autobus, autocars et poids-lourds concernés.
Les véhicules de classe 1* sont: pour les 2 roues motorisés, les véhicules antérieurs au 31 mai 2000; pour les véhicules particuliers, les véhicules antérieurs au 1er janvier 1997; pour les véhicules utilitaires légers, les véhicules antérieurs au 1er octobre 1997; pour les poids-lourds, les véhicules antérieurs au 1er octobre 2001.
La mise en place de cette « zone à basses émissions », dans le cadre de la loi de transition énergétique, a vocation à s’appliquer à l’échelle métropolitaine. Un comité d’animation composé de collectivités volontaires va se mettre en place pour organiser le travail avec les collectivités du Grand Paris.
- Entre 2017 et 2020 : les véhicules de classes 2*, 3* puis 4* seront progressivement interdits. La Ville ne perd pas de vue son objectif d’éradiquer le diesel à l’horizon 2020 même s’il n’existe pas aujourd’hui de cadre légal pour le faire.
- Une réflexion sur la mise en place de zones à trafic limité (quasi-piétonnes), notamment dans l’hyper-centre de Paris, et de voies à ultra-basse émission (un sens réservé aux véhicules propres) qui pourraient être expérimentées en 2016.

10.Posté par Hélène le 28/10/2015 17:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour mettre tout le monde d'accord, je fais un copier/coller de la décision du Conseil de Paris (trouvé sur le site paris.fr):
"Des mesures progressives

1) Dès le 1er juillet 2015, la Ville de Paris souhaite anticiper la mise en œuvre de la loi de transition énergétique pour les véhicules les plus lourds : poids lourds, autocars et bus de classe 1 étoile (véhicules antérieurs au 1er octobre 2001), sont invités à ne plus circuler dans Paris de 8h à 20h, y compris le week-end, avant une interdiction effective à partir du 1er septembre 2015. Les contrevenants seront passibles d'une contravention de 2ème classe au titre de l'article R411-26 du Code de la Route."

Mais je me pose la question des groupes de Province ou de l'étranger qui vont loger hors Paris et qui viendront visiter Paris. Comment feront-ils? Le bus va s'arrêter aux portes du Périf et ils vont prendre le métro? Comment vont-ils trimbaler leurs achats faits au Printemps et au Galléries? Comment vont s'organiser les groupes qui comptent des personnes à mobilité réduite? (certains prennent le métro, d'autres prennent le taxi?)

Mais des personnes certainement plus intelligentes que moi ont déjà la solution. J'aimerais les voir à la place d'une personne à mobilité réduite essayer d'emprunter le métro parisien. Là ils comprendront.

11.Posté par Christian Jean le 30/10/2015 08:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci M.Georget pour ce calendrier, mais comme Hélène, j’attends de voir les moyens mis en œuvre pour pallier à cette interdiction totale. Si les groupes qui souhaitent visiter Paris de jour ou "by night" doivent le faire en métro, il me semble que cela va perdre beaucoup de son charme. Ne serait-il pas souhaitable avant d'interdire de penser aux autocars électriques ? Ou à hydrogène ? ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com