TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Jean-François Rial 1, agences de voyages 0 !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 7 Décembre 2015

Sacré pavé dans la mare lancé, comme d'habitude par Jean-François Rial, président de Voyageurs du Monde et incommensurable provocateur. Faut-il voyager dans les pays musulmans ? Oui, répond Rial, sauf que les agences de voyages refusent de les vendre… Aïe !



Pour Rial, tout agent de voyage qui accompli correctement son métier doit encourager les voyageurs qui n'ont pas peur de continuer à se rendre en Tunisie, au Maroc ou en Egypte… © isuaneye - Fotolia.com
Pour Rial, tout agent de voyage qui accompli correctement son métier doit encourager les voyageurs qui n'ont pas peur de continuer à se rendre en Tunisie, au Maroc ou en Egypte… © isuaneye - Fotolia.com
C'était aux Journées des Entrepreneurs du Voyage à Marseille, le mois dernier… Parmi les thèmes abordés durant ce congrès, figurait en bonne place le vaste et tourmenteux sujet : doit-on encore fréquenter les destinations musulmanes ?

Pour Rial, tout agent de voyage qui accompli correctement son métier doit encourager les voyageurs qui n'ont pas peur de continuer à se rendre en Tunisie, au Maroc ou en Egypte…

Le problème, outrance-t-il, c'est vous, les agents de voyages, qui déconseillez farouchement à vos clients de se rendre vers ces destinations qui ont fait le bonheur de nombreux vacanciers.

Et la fortune de bon nombre de tour-opérateurs, n'oublions quand même pas, ceci étant un aparté !

Eh bien, il est quand même tombé (sans se faire mal), relativement juste, le bouillonnant Rial, si j'en crois nos brillantes consœurs qui ont relevé le défi en interrogeant en caméra cachée, une bonne dizaine d'agences de voyages parisiennes.

C'est vrai qu'il n'a pas carabistouillé, Rial : chez Voyageurs, pas de soucis pour l'Egypte.

La Case de l'Oncle Dom : Jean-François Rial 1, agences de voyages 0 !
En revanche, c'est quand même la grosse cata chez les autres agences : l'Egypte c'est quasi du suicide !

La destination est pour ainsi dire totalement oubliée de la part des conseillers voyage…

Et pourtant, moi qui m'y suis rendu plusieurs fois cette année, c'est l'occasion ou jamais : les sites sont déserts, on peut visiter à loisir, profiter d'un guide qui passera des heures avec vous pour une poignée de livres (non, pas des bouquins, de la menue monnaie) et tous les voyageurs que j'ai rencontrés sont enthousiastes…

Pour la Tunisie, c'est du pareil au même, à la différence que certaines agences "acceptent" de vendre un club du côté de Djerba.

Ou alors, on argumente en rejetant la faute sur les TO qui n'assurent pas, pour les transports par exemple !

Et tout à l'avenant. C'est franchement peu réjouissant.

En même temps, quand on regarde le nombre d'annulations qui ont précédées la tenue du Congrès Selectour Afat à Istanbul, je me demande quand même si certains ne feraient pas bien de changer de métier.

Que ce soit à Tunis, à Paris, à Istanbul ou en Californie, faut bien se le dire : on n'est plus à l'abri.

Jean-Pierre Mas, qui pourtant dans sa réponse à Rial au Snav, affirmait que les agents de voyages ne sont pas des trouillards, n'avait pas manqué de souligner aussi que le "terrorisme faisait désormais partie de notre environnement".

Bien sûr, arguent les agences que nous avons interrogées, la responsabilité. Encore faudrait-il pour cela lire les recommandations du Quai d'Orsay, ou même la presse… par exemple.

A la décharge toutefois des agences, elles ne peuvent pas non plus connaitre toutes les destinations, contrairement à un Voyageurs du Monde qui emploie des "spécialistes" par destination. C'est un fait !

En revanche, conseiller à un client de se rendre en Egypte ou en Tunisie "en individuel parce qu'il ne trouvera pas d'agence qui accepte de lui vendre la destination (sic)", c'est vraiment petit bras…

Parait que chez Sélecteur Afat, c'est de l'audace, toujours de l'audace… Ben, c'est pas gagné !

En revanche, je pense que j'ai gagné quelques seaux de m... que vous n'allez pas tarder à m'envoyer ?

Lu 2214 fois

Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

21.Posté par Hélène le 09/12/2015 21:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher M. Rial,
Quand vous dites "un agent de voyage n'est pas un homme comme les autres, car justement, c'est un agent de voyage...et il doit être un PONT entre les cultures et les hommes, et non penser comme M Lambda...", vous avez un peu raison mais aussi vous oubliez l'essentiel: l'agent de voyage est un commerçant avant tout. Déconseiller la Tunisie à des clients qui veulent s'y rendre en leur âme et conscience n'est certes pas glorieux.
Mais si nous avons une approche plus pragmatique du marché, je dirais que :
1° Nous vendons ce que le client cherche, voire nous lui proposons une alternative qui présente une meilleure rentabilité pour notre entreprise (plus chère, mieux commissionné, etc) Pourquoi voulez-vous qu'on s'obstine à proposer la Tunisie, l'Egypte ou la Turquie alors qu'il est tellement plus facile de faire une proposition sur les Canaries, la Grèce ou la Sicile. C'est du tout cuit (malheureusement), mais comprenez nous que par les temps qui courent on préfère signer le client tout suite plutôt que de le laisser rentrer chez lui avec un devis "pour réfléchir" et prendre le risque de nous comparer ou de recueillir des avis (pas toujours objectifs) sur des sites comme Trippoux Advizor. Personne en France et encore moins dans le monde (où le "poids" du Touriste français est bien loin des volumes faites par les allemands, les british ou les américains) ne peut faire le marché. On est obligé de suivre le marché, mais on ne peut pas le faire.
2° On aimerait répondre favorablement à votre appel et vendre vos produits, mais les fait est-il que beaucoup des TO ont déprogrammé la Tunisie, les rotations aériennes sont plus rares et le service sur place n'est pas ou plus ce qu'il a été jadis. Que ceux qui n'ont pas eu des clients qui se sont trouvés devant des portes closes de leur hôtel à Djerba lèvent la main. On a tous eu ce genre de surprises cet automne et qu'il a fallu gérer le relogement en urgence. Le temps et l'énergie passée a bouffé tout notre marge.
Vos produits ne sont certes pas les mêmes que ceux qu'on trouve dans les brochures "grand public" des TO généralistes. C'est tout à votre honneur de vouloir faire découvrir une destination en préservant les valeurs culturelles du pays. Cependant, vos produits s''adressent à une clientèle avertie et plutôt aisée. Le problème est que cette clientèle on aimerait bien l'avoir, surtout en province. Elle est de plus en plus rare et des "travel coaches-planners-assistants" mettent le grapin dessus et font leur chase gardée.

Donc ne nous en voulez pas si one ne fait comme les autres professions: on vend ce que le client cherche. Quand vous rentrez chez le boucher pour acheter une côte de boeuf, vous n'aimerez pas qu'on vous vende des cuisses de poulet. Nos clients sont exactement pareil.

je comprends que vous avez investi 5M€ en Egypte et c'est tout à votre honneur. Mais au lieu de stigmatiser la profession, je pense qu'il vaut mieux de se poser la question suivante: était-il le bon moment d'investir sur la destination Egypte? Est-ce que le marché est mûr et prêt à accepter d'y aller en dépit du risque?
Je n'ai pas les réponses à ces questions, j'espère que vous les avez. Mais ne nous accusez pas que nous ne vous suivons pas et que ceci met en péril vos investissements.
Bien à vous,
Hélène

20.Posté par Rial le 09/12/2015 13:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gilles, mon mail, jfrial@voyageursdumonde.fr
Vous etes mon invite permanent sur notre bateau
Jfr

19.Posté par idress le 08/12/2015 21:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour

les engagements, aériens et terrestres, sur la méditerranée se sont recentrés vers l'Europe et les Canaries. Il est normal de se concentrer sur ces destinations, dans l'environnement de produits standardisés à faible coût

Il est normal, puisque nous sommes commerçants, de privilégier les destinations auxquelles notre profession est engagée.

J’adhère à votre point de vue, mais prenez en compte les interets industriels d'un metier qui a connu des journées plus ensoleillées

Personnellement je suis spêcialisé sur une autre destination, mais si j etais généraliste, je repondrais à la demande Tunisie du client, mais egalement avec une proposition Canaries.
Si il me demande l'Egypte et Assouan, j y repondrais mais en proposant aussi le Sultanat d'Oman

il est clair que repondre negativement à la demande n'est pas bon pour les affaires. Mais conseiller, c'est aussi proposer un produit alternatif, ne serait-ce que pour susciter l’intérêt pour un voyage suivant. Ne jamais donner un point de vue trop tranché.

18.Posté par Gilles kuster le 08/12/2015 20:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A JFR,
Chiche !

17.Posté par Chapus Franck le 08/12/2015 18:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Mr Rial pour votre réponse et votre franchise...mais vous n'êtes pas un philanthrope que je sache...et vous n'avez pas non plus, le monopole du cœur....

16.Posté par Rial le 08/12/2015 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
1) Gilles K vous etes mon invite permanent sur notre mythique Steam Ship Sudan, et je comprends bien vos preoccupations....
Votre message est drole par ailleurs, merci de nous detendre

2) Jolo
Non mon ami car Jolo etait deconseillee par le quai et non ces pays dont on parle aujourd'hui....
Donc contrairement à ce que j'entends tout le temps là dessus, on ne risque rien

15.Posté par Jolo le 08/12/2015 17:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JFR n'a peut être pas tort sur le fait qu'il n'y a sur le fond nulle raison de décourager les candidats au voyage vers ces charmantes contrées sauf que les otages de Jolo ont porté plainte. Et comme il le dit si bien, un agent de voyage n'est pas un homme comme les autres, car justement, il est jugé responsable de tout les malheurs qui peuvent survenir pendant le voyage de ses estimables clients.....

14.Posté par gilles kuster le 08/12/2015 16:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai lu les commentaires ci-dessus en diagonale. Que c'est gonflant d'être sans cesse montré du doigt, accablé (stigmatisé, pour être à la mode), traité d'incapable aveugle autiste et pleutre par : ses clients, ses fournisseurs, son percepteur, son voisin, son confrère et bientôt son président de région.
Que Mr RIAL organise un voyage d'étude sur l'un de ces jolis bateaux sur le Nil, et nous serons alors nombreux à venir pérorer sur l'avenir du monde.
En attendant, ma boutique est vide, les ventes atones, et les groupes 2016 fondent à vu d’œil. Et ça, c'est ma priorité.

13.Posté par Rial le 08/12/2015 15:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers amis,

voici les réponses que le bobo de gauche qui vit dans le marais peut vous apporter, si j'ai le droit de penser vu la capacité au débat de certains.Merci de bien vouloir m'indiquer qui il faut etre sur le plan des apparences pour avoir le droit de réfléchir et de penser.....
Quand meme, on ne peut pas dans cette profession ne pas être d'accord sans s'insulter et utiliser des arguments qui n'apportent rien au fonds du débat?

Mon cher Rick,
Non un agent de voyage n'est pas un homme comme les autres, car justement, c'est un agent de voyage...et il doit être un PONT entre les cultures et les hommes, et non penser comme M Lambda...Mais mon désaccord ne me conduira pas à vous traiter de stupide....
Je ne suis ni angélique ni commerçant dans cette affaire, mais je crois au SYMBOLE de l'attitude que notre profession doit avoir sur ce sujet.Je ne suis pas Angélique au point de croire que si tous les agents de voyage faisaient comme nous, cela changerait la donne sur le plan commercial pour ces pays.Cela ne changerait pas grand chose mais cela serait symbolique et ÉLÈVERAIT notre profession.Cela lui donnerait de la DIGNITÉ et de la FIERTÉ de faire ce Metier, particulièrement dans les périodes troubles que nous traversons.
M Chapus, nous avons environ 5 ME d'investissement en Egypte mais nous avons déjà quasi tout provisionné et comme Nous ne sommes pas vendu par le réseau d'´Agv je ne vois pas bien quel intérêt commercial j'aurais à tenir ce discours....On n'a pas toujours des arrières pensées dans la tete voyez vous.....

De nombreux agents de voyage pensent comme moi et ME le disent et fort heureusement.Mais je persiste à penser que déconseiller ces pays à ceux qui veulent y aller( je ne parle pas de ceux qui ont peur, jamais je ne les pousserai à partir) n'est pas digne du Metier que nous faisons...

Bien à vous tous.
JFR

12.Posté par Rbs le 08/12/2015 14:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
rick , vous avez parfaitement raison_ mais mes origines n y sont pour rien
j adore le maroc la tunisie la turquie l egypte _ que ce soient des pays musulmans et que je le soit aussi c est une pure coincidence_ croyez vous que la violence extrême qui caractérisent certaines villes des usa , et parmi les plus belles , me dissuadent d y aller_ le risque sysmique extrême qui c aractérise aussi le japon et comme d ailleurs la californie etc etc ... influe sur ma décsion d y aller _
n oublions pas aussi L IMPACT PSYCHO de certains évènements qui paraissent plus grave ou moins grave _qui tue le plus ???? : les évènements climatiques en thailande avec le tsunami , les tremblements et encore tsunami au japon, etc...ou le terrorisme?? DANS TERRORISME IL Y A TERREUR ET POUR L INSTANT NOUS SOMMES EN PLEIN DEDANS _ nous n avons pas le choix que d attendre pour faire partir nos clients dans la sérénité s ils ont peur_ mais perso, moi j y vais!!

11.Posté par Rick le 08/12/2015 12:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Monsieur Benslimane
Cher tous qui me lisez

N'y voyez pas un racisme de rue ou du politiquement correct mal exprimé, mais vos origines Maghrébines (région que j'aime profondément et où est née ma femme) vous donne cette approche orientale du "mektoub". Ce destin si cher à Soliman et qui porte la philosophie des "pays aux portes du désert".

Mais en France, il n'est pas question de s'interroger sur le fait de le vendre ou pas mais de se demander si le client sollicite ou non ces destinations. Et de fait, toute la discussion entre nous est stérile si personnes ne veut y aller et si notre responsabilité est engagée. Là est le dilemme et personne n'a de réponse.

Nous ne faisons ni l'actualité, ni la vente forcée. Au mieux nous sommes ces relais de connaissance que demande le grand public. Mais personnellement, une famille avec un bébé qui m'interroge sur l’Égypte, j'aurais scrupule à leur dire "allez y, tout est calme, le pays est tranquille".

Comme beaucoup, je pense que tout cela n'arrive qu'aux autres jusqu'au jour où vous êtes l'autre ! Il y avait au Bataclan des d'enfants qui auraient pu être les miens. Les autres pour vous. Idem sur les plages tunisiennes, les gares de Madrid, le métro de Londres et bien évidemment les rues de Paris, Lyon ou Marseille.

Le monde est si vaste, si complexe, si difficile... que notre mission c'est avant tout de conseiller des havres de paix pour que le mot vacances soit pleinement respecté. Le fameux slogan ringard des années 70 : calme, luxe et volupté.

C'est en tout cas ce que je souhaite à tous les lecteurs
Votre sérieux et grave,

Rick

10.Posté par Mon Tour Motos le 08/12/2015 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Concernant la responsabilité de l'agent de voyages, la question à se poser est la suivante :
La justice permettrait-elle désormais des circonstances atténuantes en cas de soucis dans un des pays cités, en prenant en compte les attentats que notre propre pays vient de subir ?

9.Posté par baudoin le 08/12/2015 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi changer de métier...nous sommes en démocratie et chacun appréhende les choses en fonction de son ressenti.--L'essentiel des clients de nos agences outgoing consomment les vacances comme un produit de grande consommation.Pourquoi se prendraient ils la tête....--Les mots trouillard et autres sont valable pour la cour de récréation....--

8.Posté par Christian Jean le 08/12/2015 09:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis pour le moins attristé de voir que le contenu de ce "journal" s'apparente de plus en plus à "la presse people" ...

7.Posté par raouf benslimane le 08/12/2015 09:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour à tous

Tout ce que je viens de lire est insupportable _ c est insupportable car chacun dit vrai dans cet histoire et il me semble que chacun est sincere_ oui il y a un peut être un risque à aller en egypte tunisie etc...oui les agents de voyages sont sûrement frileux, oui ils pèsent aussi sur eux une lourde responsabilité juridique_ mais oui aussi il y a un risque à venir et même à rester en France , à partir en Belgique aux usa en inde en Thaïlande au japon etc..pour différentes raisons_ nous sommes entrés dans un nouveau monde, avec les risque météo et sanitaires il y a le risque terroriste, on fait avec ou pas _ moi je fais avec, je passe mes vacances au maroc, je fais des aller retours en tunisie, je prévois d aller en egypte et cet été je planifie la turquie_ et surtout vous l aurez compris, il n y a finalement et véritablement pas plus de risque ailleurs, il faudrait être en hibernation pour prétendre le contraire...bonne journne_ R, Benslimane

6.Posté par Chapus Franck le 08/12/2015 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Question que je voulais poser à JF Rial à Marseille, quel est le montant des investissements de VDM ou de ses dirigeants en Egypte...juste pour éclairer le débat ?????????????????

5.Posté par Martino180 le 08/12/2015 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand on vit place de Vosges dans le Marais, il est assez facile pour Monsieur Rial de donner des leçons au commun des mortels qui n'ont pas le même environnement quotidien à Paris.

Les soixante-huitards côtés en Bourse continuent à penser que dire c'est faire...

Il est interdit d'interdire sauf pour les agents de voyages qui ne pensent pas comme lui !

4.Posté par Christian Jean le 08/12/2015 09:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si l'on peut comprendre le "traumatisme" des parisiens, cet exemple est-il vraiment représentatif de l'ensemble des agences françaises ?
Deux "papiers" le même jour sur TourMag, pourquoi vouloir relancer une polémique stérile ? ...

3.Posté par Hervé le 08/12/2015 08:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pas sur que les agences parisiennes soient très représentatives, surtout après ce qui s'est passé justement à Paris le 13 novembre dernier...
Par ailleurs la notion de responsabilité, vaguement évoquée dans cet article est pourtant le facteur N°1 sachant que l'Agent de Voyages est Responsable du N° 1 de ce qui peut arriver à son client !

Cela étant et ce qui nous concerne, dans notre petite province, nous ne voyons aucun inconvénients à vendre de la Tunisie, du Maroc ou encore de l'Egypte.. le seul problème, c'est que nous n'avons aucune demande de ce type !
A mon humble avis, seuls des journalistes (?) en caméra cachée peuvent aujourd'hui faire tranquillement ce genre de demande... des parents avec enfants, j'en doute un peu....

2.Posté par Rick le 08/12/2015 06:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher ami

Saviez-vous qu'en 1941, des prospectus (disait-on à l'époque), invitaient les français à visiter l'Allemagne ! Celle des camps, des tortures et des exactions que nous connaissons.
Plus de 85 000 français auraient succombé ainsi aux charmes de la destination. Faut-il les blâmer ? Faut-il reprocher aux autres de ne pas y être allés ?
Il est toujours facile de réécrire l'histoire... Après !

Certes, la peur, comme l'information, sont deux ennemis proches et solidaires. L'une alimentant l'autre et réciproquement.

Soutenir un pays par le tourisme est une chose... Croire qu'un agent de voyage avec ses petites mains va combattre cette peur. C'est de l'angélisme politique ou de la perversité commerciale.

Monsieur Rial est plus proche de l'angélisme. Une sorte de "Taubira" de la société touristique modèle qui veut croire que l'homme est bon et aime son prochain et que dans le pire des cas sa rédemption est toujours possible. Malheureusement, la réalité est toute autre et une vie que l'on construit s'éteint aussi vite qu'une allumette !

Je n’emmènerais pas mes enfants sur une plage tunisienne si je peux trouver plus sur et aussi bien ailleurs. Désolé!

La solution ? Dans le politique, plus que dans le commercial obstiné.
La preuve ? Le résultat du premier tour des élections régionales.

Soutenir pour le principe, c'est bien. La réalité est toute autre.
Accuser les agents de voyage d'être des hommes comme les autres, avec leur qualité et leurs défauts, c'est stupide.

Votre camarade de plume
Rick

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com