TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : La balade futée du Petit Afghan…

la chronique de Dominique GOBERT


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 21 Janvier 2013

Snav et Atout France viennent de publier leur baromètre mensuel… En décembre, c'est quasi la cata, particulièrement sur le long courrier. Et pourtant, même si nos TO n'ont pas beaucoup d'idées d'innovation, le Petit Futé, le guide, a bien quelques propositions. Qui pourraient séduire les agences désireuses de construire des voyages… sur mesure. Voyez plutôt !



La Case de l'Oncle Dom : La balade futée du Petit Afghan…
Et ce n'est pas une blague, le communiqué est arrivé à la rédaction hier après-midi.

Le Petit Futé (ça, c'est sûr) vient de sortir un guide consacré à la découverte d'un fabuleux pays… L'Afghanistan. Si, si, authentique.

Bon, d'accord, le Futé malin souligne que "trente ans de conflits depuis la fin des années 1970, ont remis en cause l’image du pays dans l’imaginaire collectif". Ah bon. L'imaginaire collectif ?

Non, j'y crois pas, tout va bien dans ce pays (il est vrai magnifique du temps de Joseph Kessel). Il ne s'y passe rien et le tourisme va se développer vite.

Avis aux TO qui sont en recherche d'innovation: le premier qui crée un circuit, (départs garantis, bien sûr) en Afghanistan gagne à tous les coups !

En tout cas, pour le Futé farceur, à part le "choc que vous éprouverez en arrivant à l'aéroport international de Kaboul", (une voiture piégée ?), c'est un formidable voyage qui vous attend: "Kaboul n’est pas très belle, mais elle a une âme, une atmosphère propre qui vous transporte dès que vous mettez un pied dehors.

C’est une capitale de paradoxes (ben voyons) où les charrues côtoient, sur les routes goudronnées, les Toyota Corolla i[(encore de la pub) flambant neuves, où les camps de réfugiés coexistent avec les villas clinquantes du quartier de Sherpoor. Kaboul ne se visite pas : la ville vous happe
".

Tu parles Charles !

Pas fini : suit une description enchanteresse de "Mazar la moderne", de "Jalalabad et ses effluves de fleur d'oranger, de Herat la magnifique aux sites historiques préservés".

Allez, juste pour vous faire plaisir (et faire de la pub au Futé fripon, mais c'est gratuit): "De ville en ville, on est charmé par l’ocre des maisons, par la saveur d’un palao dégusté dans une petite tchaikhana, par la mosaïque d’ethnies, de cultures, croisées au cours du séjour.

Difficile d’expliquer précisément ce qui fait que l’on s’attache à ce pays, mais c’est, à de rares exceptions, toujours un coup de cœur. Peut-être, tout simplement, parce que ce que l’on découvre sur place tranche totalement avec l’idée que l’on s’était faite en lisant les journaux.

Peut-être grâce à cet accueil, toujours chaleureux, des Afghans que vous rencontrerez. Autour d’une tasse de thé, ils vous raconteront avec fierté l’histoire de ce pays qui, de Gengis Khan aux Soviétiques, a toujours su repousser l’envahisseur
".

Non, je n'invente rien, même si le farceur Futé indique tout de même qu'"un voyage en Afghanistan ne s'improvise pas".

Ah, bon. "La situation sécuritaire est extrêmement volatile, notamment pour les étrangers. Le ministère français des Affaires étrangères déconseille fortement tout voyage individuel.

La Case de l'Oncle Dom : La balade futée du Petit Afghan…
Le Petit Futé aime ce pays et souhaite vous le faire découvrir. Mais les informations pratiques fournies dans ce guide ne doivent en aucun cas être suivies à la lettre : les destinations détaillées ne sont que des pistes de séjour. (…) Aucune mesure de sécurité ne vous sera imposée en Afghanistan.

Il faut donc vous créer vous-même des barrières et les respecter. Des règles simples mais impératives que le Petit Futé vous détaille dans cette seconde édition dédiée à l’Afghanistan
.".

Eh bien finalement, en voilà une idée qu'elle est bonne. Pour le nouveau GDS que vient de lancer Delaruelle récemment, très simple: il suffit de trouver deux ou trois réceptifs "de confiance" et le tour est joué.

Quant aux agences de voyages qui veulent se lancer dans le package dynamique, rien de mieux: un bon voyage en Afghanistan et vos clients seront fidélisés… à jamais !

Tiens, ça me rappelle l'Office de Tourisme de Colombie qui est venu s'implanter en France il y a trois ou quatre ans: Son slogan était terrible et c'était si je ne m'abuse :"La Colombie, vous n'en reviendrez pas".

Ben, pour un voyage en Afghanistan avec le Grand Futé, c'est du quasi pareil au même !

Lu 1824 fois

Notez


1.Posté par Marc le 22/01/2013 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelle plume ! J'adore ;-)

2.Posté par Phil2mars le 22/01/2013 12:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ben oui , pour ceux qui ne le savaient pas encore , le Petit Futé n'est pas un guide mais une entreprise capitaliste prête à vanter n'importe quoi pourvu qu'on paie.

Pour être dans le petit futé , il faut payer .
Pour avoir un petiti futé local , il faut payer.
Les conseils ne sont pas les bons ? e ptit futé ne s'engage à rien

En l’occurrence , c'est sans doute une organisation internationale financée par l'ONU dans le cadre d'un financement d'une aide au développement .qui a du payer ..et ça ne derange pas le moins du monde les dirigeants de cette publication.

Le seul petit futé c'est le boss du petit futé.

3.Posté par AUZIAS le 23/01/2013 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je vous précise que le guide du Petit Futé de l'Agfghanistan n'est financé que par les ventes du guide et qu'aucune institution internationale n'a octroyé son obole pour la réalisation de ce guide. En tant qu'éditeur nous avons accepté de le publier car il est ne oeuvre collective constitué d'une équipe de grands reporters de guerre excessivement compétents, de militaires et diplomates de très grandes valeurs regroupée autour de deux journalistes irréprochables de très grande conscience morale : Constance de Bonnaventure et Marie Normand; Ces deux jeunes femmes ont sillonné le pays en faisant leur métier et apporter l'information la plus complète d'abord aux familles des militaires, membres d'ONG et diplomates dont l'un des leurs est partis dans ce pays défendre nos libertés et limiter les excès du terrorisme mais encore à l'ensemble des français engagés dans ce pays et dans ce terrible conflit pou défendre la liberté et limiter les excès du terrorisme. Enfin, ces journalistes ont une excellente plume et exercent leur métier dans de très grands media. Elles vont certainement trouver indécent les critiques faciles et gratuites de certains de vos commentateurs?
très cordialement
Dominique Auzias :

4.Posté par Nicolas le 23/01/2013 15:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Triste de bannir une destination d'un trait de plume ! Oui, ce n'est pas le moment d'y aller, mais moi, j'avais lu la première édition de ce guide et j'avais pris plaisir à retrouver tous ses lieux et voir dans quel état ils étaient après autant d'années de guerre. Et puis ce guide, c'est aussi plein d'info, sur la culture, les traditions, les enfants du pays... A l'époque, il était écrit par une femme journaliste qui vivait sur place... Pas mal je trouve, et sans doute plus risqué que planqué dans une rédaction parisienne !

L'afghanistan était une grande destination de tourisme !!! Merci au Petit Futé d'aider à ce qu'on ne l'enterre pas... la roue tournera...

5.Posté par Phil2mars le 23/01/2013 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
dont acte .
Je n'avais pas compris que c'etait pour les expats qui restaient la bas , et l'aspect désintéréssé de la démarche.
votre commentaire et la lecture de l'article ci joint m'ont éclairé !
http://lci.tf1.fr/monde/asie/2008-09/un-guide-touristique-sur-kaboul-est-ce-bien-fute-4904898.html

On va dire que c'est un joli coup de buzz, un brin cynique , bien joué...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com