TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Lufthansa, l'Allemande qui joue à la roulette russe ?

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 4 Juin 2015

C'est une révolte? Que nenni et parbleu, c'est une révolution. Lufthansa, sans doute accablée par le poids de ses pertes, lance le branle bas et décide de surtaxer les réservations effectuées par le biais des GDS. Ça chauffe dans le landerneau...



La Case de l'Oncle Dom : Lufthansa, l'Allemande qui joue à la roulette russe ?
C'est tombé, brutalement et ça risque de faire mal.

La compagnie allemande annonce, sans préavis et sans discussion non plus, qu'à partir du 1er septembre prochain, toute réservation effectuées via un GDS sera taxée de 16€ !

Et paf, servez chaud, la messe est dite. En revanche, si l'agent de voyage passe par le site dédié de la compagnie, le coût ne sera plus que de deux euros.

Un sacré risque que prend la compagnie. En même temps, je ne peux pas m'empêcher de sourire, face à ce changement qui risque, hélas, de n'être qu'un premier pas des compagnies vers une nouvelle donne du marché.

D'ailleurs, ce qui me fait sourire, c'est que Lufthansa, dans sa déclaration unilatérale et quasi guerrière (mais on ne se refait pas, désolé), annonce clairement que son site sera conforme aux normes du futur système NDC, oeuvre majeure de IATA.

Et je remarque au passage, qu'après l'annonce de Lufthansa, aucune autre compagnie aérienne n'a réagi à cette annonce...

Et, comme d'habitude, on en revient à cette fabuleuse histoire de pognon. Chacun, c'est d'ailleurs d'une logique impitoyable, cherchant, encore et toujours à gagner plus... Mais souvent au détriment de ses associés.

Rien de bien nouveau sous le soleil.

En revanche, c'est quasi une déclaration de guerre ouverte envers, non seulement les GDS traditionnels mais surtout vis à vis de la distribution.

Et n'est-ce pas aussi une façon de se tirer une balle dans le pied (ou ailleurs) en négligeant le BSP ?

Et on en revient au problème soulevé lors du dernier Congrès du Cediv: qui, finalement va payer le billet réservé en avance ?

La Case de l'Oncle Dom : Lufthansa, l'Allemande qui joue à la roulette russe ?
Parce que, si je comprends bien la manoeuvre, l'agent de voyage qui réservera directement sur le site dédié de Lufthansa (ou ses compagnies associées), devra cracher immédiatement avec sa carte de crédit ?

Et encore, avant d'effectuer sa réservation, et dans le soucis du grand service qu'il doit à son client, il aura dû aller comparer les tarifs via divers moyens... Quant aux plateaux d'affaires, ils seront purement et simplement baisés... mais pas dans la joie et la bonne humeur, bien sûr

Quant au client, lui, il n'aura de toute façon pas le choix. La taxe, c'est pour ses doigts de pieds. En même temps, il est déjà habitué: surcharge carburant, taxe sécurité et que sais-je. Un peu plus, un peu moins, là où y'a de la gêne, y'a pas de plaisir !

Autre chose, qui ne paraît pas très claire dans cette annonce, c'est la position des GDS. Selon la compagnie Germaine (c'est mieux que germane et c'est plus rigolo, désolé pour les Germaine), des contrats auraient été signés avec les GDS.

Quels contrats d'ailleurs ? Du côté d'Amadeus toutefois, que notre rédaction a tenté d'interroger, on semble pour le moins « réservé ». Ce qui me paraît quand même un tout petit peu inquiétant...

Bien évidemment, du côté des agences de voyages, c'est le tollé général et tout à fait compréhensible.

Et comme le souligne le Président du Snav, c'est quasi un retour à la préhistoire. N'empêche que maintenant, va falloir réagir.

Comment ?

Bin, si l'on peut se passer de la Lufth, faudra voir. Sinon, je vois mal la solution... Et j'attends la réaction des autres compagnies aériennes. Du moins les européennes, car, les compagnies du Moyen-orient, elles, seront forcément en embuscade. Et ne se priveront pas de payer les coûts de GDS sans sourciller !

Damned...


Lu 1478 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com