TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l’Oncle Dom : Mollo les visas au pays des mollahs !

L’Edito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 27 Janvier 2016

Voilà peut-être qui va donner un peu de baume au cœur (du grain à moudre) à Havas, après son rachat par le Groupe Marrietton. En effet, politique et relations américano-cubaine aidant, le réseau, propriété d’un groupe américain était interdit de vendre du Cuba…



Les ressortissants français ne pourront plus bénéficier de l’exemption de visa, s'ils se sont rendus en Iran, en Irak, en Syrie ou au Soudan, depuis le 1er mars 2011 - Fotolia Auteur : Borna_Mir
Les ressortissants français ne pourront plus bénéficier de l’exemption de visa, s'ils se sont rendus en Iran, en Irak, en Syrie ou au Soudan, depuis le 1er mars 2011 - Fotolia Auteur : Borna_Mir
Mais, tel le chevalier blanc, Laurent Abitbol fait, non seulement une affaire surement juteuse, mais en plus dégage le réseau d’une belle épine dans le pied.

Souvenons-nous, il n’y a pas si longtemps que ça, le groupe Carlson/Havas avait écopé de la part des autorités américaines d’une sacrée amende pour avoir vendu, en détournant la loi américaine et en passant quelques savants subterfuges, des voyages à Cuba.

Ben, tout ça c’est fini, les Américains shérifs n’auront plus rien à dire et Havas va pouvoir vendre cette destination qui semble renaître au tourisme à qui elle voudra.

Mais, en même temps, comme disait le marteau à l’enclume, un clou chasse l’autre. Et que décidément, ces yankees ne sont quand même pas très faciles à vivre, sur le plan du tourisme j’entends.

Après avoir vaguement émis l’idée de revenir à cette bonne vieille méthode du visa, de celui qui demandait des plombes d’attente à l’Ambassade US, comportant des questions stupides, du genre « êtes-vous homo » ou communiste, voilà qu’on va vers une nouvelle rigolade.

Va bientôt falloir deux passeports pour les hardis voyageurs globe-trotters qui veulent se rendre aux Etats-Unis.

Car, figurez-vous que, si vous vous êtes déjà rendu en Iran et que, par le plus grand des hasards, vous décidiez d’aller ne serait-ce que passer un week-end à New York, plus question de bénéficier de cet ESTA, pompeusement nommé « exemption de visa », mais qui coûte quand même quelques petits sous…

Au moins, grâce à cette astuce, les USiens arrivent à financer leur promotion du tourisme.

J’en profite pour balancer à mon ami Mantei, toujours à la recherche d’un semblant de budget de la part des pouvoirs publics, d’en souffler un mot à Laurent Fabius avant que celui-ci ne quitte les beaux bâtiments du Quai d’Orsay.

Ne me remerciez pas, c’est gratos !

C’est un peu couillon, cette décision des Yankees, d’autant que leur destination, du moins en France, fait figure de « must » parmi les voyageurs français.

Je ne parle pas, bien évidemment, des voyageurs « Affaires », qui vont bientôt devoir disposer d’un passeport par destination…

Mais donc, et alors que le président d’Iran, Hassan Rohani, entame une visite officielle en Europe, qu’en Italie on cache les statues (ben oui, on y va mollo avec le mollah), que l’on tente une « ouverture », va falloir se cacher si l’on veut aller en Iran et aux USA.

Avec en plus un effet rétroactif, puisque l’administration américaine a décrété que « Les ressortissants français ne pourront plus bénéficier de l’exemption de visa, s'ils se sont rendus en Iran, en Irak, en Syrie ou au Soudan, depuis le 1er mars 2011 ».

Mais que c’est nul tout ça.

L’Iran est en train de s’ouvrir au monde du tourisme. Peut-être pas encore tout à fait ses dirigeants, mais, pour avoir recueilli de nombreux avis de mon entourage qui en reviennent, les habitants ne désirent qu’une chose : recevoir et faire découvrir leur pays !

Ceci concerne également les voyageurs ayant déjà fréquenté la Syrie, le Soudan ou l’Irak ! Je ne voudrais pas faire de peine, mais les seuls touristes qui fréquentent ces régions sont les poilus fous ou des soldats.

En attendant, et alors que les voyages vers l’Iran sont de plus en plus nombreux, va falloir faire drôlement attention, dans les agences de voyages à prévenir vos clients.

Parce que, en cas de refoulement à la frontière, y’aurait bien un petit malin qui vous déclarerait responsable… de la bêtise humaine !

Lu 1071 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com