TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Nouveauté mondiale, TUI lance… TUI !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Vendredi 18 Septembre 2015

Bon, ben finalement, pas de grosse surprise et ce qui devait arriver va indubitablement se produire. La Gross Machinen germanique (qui rit quand…), comme prévu, se met en place et déploie son énorme parapluie sur son empire touristique.



C'est pas faute de l'avoir annoncé, mais maintenant, au moins, certains n'écriront pas que je livre de fausses informations… TUI, le groupe, AG (prononcez Agué) lance ses divisions à travers le monde et habille toutes ses filiales du même uniforme. (Lire :
TUI ouvre son parapluie sur Marmara et Nouvelles Frontières)

Fini les Arke bataves, les Jet Air et autres sous-marques rachetées à forces de millions par TUI. Une seule couleur, une seule marque, un seul chef…

Et la France n'échappera pas à l'unification et l'internationalisation du groupe… même si, pour le moment, on tient encore à y mettre les formes.

D'ailleurs, le Basque Bondissant, chef de la division France, se conforme au plan de bataille, longtemps évoqué dans ma case et qui m'avait valu à l'époque quelques dénégations outrées.

Si j'ai bonne mémoire (et c'est le cas), ne nous avait-t-on pas envoyé un droit de réponse tonitruant (non, pas Tony le Truand) juste avant l'été ? (Lire : Droit de réponse de TUI France au sujet de la stratégie de marques)

La Case de l'Oncle Dom : Nouveauté mondiale, TUI lance… TUI !
Donc, une dizaine d'années après avoir tenté une première percée en France, à grands coups de pub et de millionen, avec le succès que l'on connait, pensant au passage diluer les Frontières dans le groupe, TUI lance… TUI !

Bis repetita placerait-il ?

Roooh ! Et on lésine pas, même après avoir quand même, en un peu plus de cinq ans, versé dans les caisses de la filiale française, pas loin du milliard d'euros, Corsair compris.

Ça, c'est ce que l'on appelle avoir de la suite dans les idées… et quelques sous dans le portuche !

Et puis, bien sûr, grande innovation, ce sont des "projets ambitieux au service de l'expérience client". Ben, tiens, le client, ce fameux client dont soudain on s'aperçoit qu'il existe et que, désormais, son avis compte !

Damned. Mais bien entendu, il fallait pour ça confier une super enquête à la TNS Sofres et enfin s'apercevoir que "les français veulent des vacances qui leurs ressemblent" !

Super. Le problème étant que chaque français (je parle pas des autres pays de l'empire TUI) étant un cas quasi individuel, le groupe qui veux devenir le Maitre du Monde Du tourisme balance tous les produits qu'il a sous la main… ou le pied.

TUI, ça devient le Super U, que dis-je, le Carrefour du monde du Tourisme, les Galeries Farfouillettes (on y trouve tout !) du voyage !

Un séjour haut de gamme ? Pas de problème, on a les Sens à Tori (oui facile, mais ça me fait rire). Un club où l'on fait du sport ? Pas de problème, on a même mieux que ce qui se fait au Club Med (sic et en basque) !

Et, sûr, on a aussi les clubs multiculturels… Ça, fallait y penser, mais j'ai pas trop compris.

On peut même, si on veut, ne pas partir en solitaire, grâce au super club de rencontre de voyageurs de TUI. Et, comme le dit lui-même en personne le chef de TUI France, mon Basque Bondissant préféré, "rien à voir avec Tinder ou Meetic".

Ben non, faudrait avoir l'esprit mal placé...

On va aussi trouver toute une gamme d'hôtels, à choisir parmi une liste longue comme les deux bras.

Marmara, Nouvelles Frontières, Aventuria, Passion des iles ? Oh, aucuns soucis, on les garde. Ils deviennent des "lignes de produit"…

Lignes de produits que, du moins jusqu'en 2016, on trouvera dans les agences relookées aux normes TUI. Après, faudra chercher les lignes de produit dans le catalogue de TUI !

Pour les aéroplanes, ce sont aussi des TUI qui vont naviguer dans le monde, sauf Corsair, cette bonne vielle compagnie qui, définitivement, n'est plus à vendre, qu'on se le dise !

Quant à la distribution, va y'avoir un sacré boulot de formation à envisager. Bien sûr, le groupe va lancer son nouveau site multifonctions, destiné bien évidemment aux professionnels. En attendant que, petit à petit, l'oiseau fasse son nid du côté des clients directement. Normal et logique, c'est tendance et inéluctable !

Reste simplement à savoir en combien de temps, les marques Nouvelles Frontières ou Marmara seront, petit à petit, diluées dans le gigantesque conglomérat de TUI.

Ce qui me laisse à penser que dans un certain délai, faudra bientôt choisir entre la choucroute ou le riz cantonnais.

Pour le cassoulet, c'est quasi foutu !

Lu 2402 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com