TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Palmyre... et la vie, bordel !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 27 Mai 2015

J'ai eu la chance, dans un autre temps, dans une autre galaxie aurais-je envie d'exprimer, de me rendre à Palmyre, en Syrie. J'avais eu la chance de rencontrer un vieux monsieur, Docteur de son état et dont le nom a abandonné ma mémoire, qui consacrait sa vie et sa fortune à restaurer le site… et la vie passée !



Temple de Bel, Palmyre - DR : Bernard Gagnon - Wikimedia Commons
Temple de Bel, Palmyre - DR : Bernard Gagnon - Wikimedia Commons
C'était un temps, pas si lointain, où le tourisme se portait bien.

Où le "bronzer idiot" cohabitait plutôt harmonieusement avec le circuit culturel ou la découverte de civilisations millénaires.

A part quelques destinations, soumises à des dictateurs fous ou au système politique replié sur lui-même, on pouvait circuler partout…

J'ai bien peur que ce temps soit définitivement révolu, ou du moins bien compromis pour une période encore indéterminée.

Le plus curieux, dans toutes ces histoires, c'est que finalement, les vieilles pierres constituent un motif de défense beaucoup plus important que les milliers de personnages qui se font descendre comme de vieilles mounakes par des drogués assoiffés de sang impur…

C'est absolument dégueulasse de faire sauter à coup de dynamite des œuvres millénaires.

Que dis-je, des œuvres, des testaments de civilisation, incontestables et qui font partie intégrante de notre patrimoine mondial.

Toutes connotations religieuses confondues…

La Case de l'Oncle Dom : Palmyre... et la vie, bordel !
C'est une ignominie, je vous l'accorde, si jamais un de ces dingos malades fait sauter à coup de dynamite ces vestiges d'un art et d'une mémoire que nous aurons consignée, mais qui ne subsistera plus que dans nos souvenirs.

En même temps, je vous avoue être un peu perplexe et désorienté par cette nature humaine qui se mobilise à cor et à cri pour la sauvegarde de monuments qui ont eu la chance de traverser les siècles, mais qui assiste sans grands mouvements de rébellion au massacre de populations qui n'ont que pour défaut d'être de croyance… différente.

Comme quoi, la religion, avait bien raison de dire Marx, c'est bien l'opium du peuple.

Faut vraiment être complètement shooté…

Et, à l'heure où le Congrès du Cediv démarre dans une région pas si loin que ça des lieux d'horreur, dont le thème repose sur le simple fait de tenter de "Vivre ensemble", je me demande de quoi, demain, sera fait l'avenir que nous construisons (ou du moins, tentons de préserver) pour nos descendants.

Que Palmyre saute, comme les Bouddhas de Bâmyân, c'est stupide, c'est grotesque, ça n'a pas de mots.

La communauté internationale s'en émeut, on se dit que, finalement, il aurait fallu faire quelque chose. Mais bon, c'est fait, c'est fait… restent les photos.

Pendant ce temps des femmes, des enfants, des hommes, qui n'ont rien demandé à personne, crèvent, égorgés, fusillés, torturés.

D'autres, qui eux aussi n'ont rien demandé à personne, n'ont pas eu la chance de naitre dans un pays plus "développé" et se dessèchent de faim, de froid…

Des jeunes filles sont enlevées pour servir d'esclaves à d'impuissants crétins. L'intelligentsia organise quelques rassemblements du style "rendez-nous nos girls", histoire de paraitre en couverture de Gala ou Voici et puis, hop, on passe au sujet suivant.

Et tout le monde s'en fout. Le tourisme, hélas, n'y échappe pas.

Sauf qu'à force de se replier de destinations en destinations "sans risques", va plus rester grand-chose…

Lu 2729 fois

Tags : Cediv, Palmyre
Notez


1.Posté par Denis P. le 27/05/2015 08:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Décidément mon cher Dominique ton dico des citations est bon pour la poubelle ;-) L'opium du peuple c'est Marx (Karl pas Groucho) et non Voltaire...Amicalement Denis

2.Posté par Alain CHUPS le 27/05/2015 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C' est le mal de l' époque, plus personne ne pense à se relire avant de publier ( voyez les fautes éNORmes sur Facebook notamment ), et encore moins les journalistes pressés de sortir leur papier au plus vite. Ces derniers ne vérifient plus que très rarement leurs sources, leurs chiffres, leurs citations... comme Dominique Gobert qui, à vouloir toujours faire de bons mots, se prend de plus en plus la plume dans l' oeil !

3.Posté par GAVALDA le 27/05/2015 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il me semble que le nom oublié par Dominique est le Dc Osman Aidi (ingénieur agronome de formation, homme d'affaire propriétaire du groupe hôtelier syrien Chaam et à une époque du Royal Monceau) et qui restaura notamment le site d'Apamée !
Merci de votre attention
Floreal

4.Posté par DANIELE M le 27/05/2015 14:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien triste époque effectivement, Mon Cher Dominique !
Quand on prend le temps de réagir sur la forme et non sur le fond.. comme certains de ces commentaires qui chipotent sur les fautes mais ne condamnent pas les massacres.
Oui tu as raison c'est un véritable scandale ces assassinats sauvages.
Et il faut le crier haut et fort en Français et dans toutes les langues et sur tous les tons.

5.Posté par François Filloux le 27/05/2015 16:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci à Floréal mémoire vivante du tour operating français et si je me souviens bien , ce même Docteur nous avait invité à une expo sur ces sites syriens il y des années en France au Grand Palais je crois.je ne comprends pas la remarque de Denis car D.Gobert cite bien Marx et non Voltaire...et je lui donne entièrement raison car le fond est tellement vrai qu'il ne faut pas le détourner par des remarques hors sujet .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com