TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : SNCM fait splash, Corsica jaillit !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 29 Avril 2015

O Corse, Île d'Amour. A condition de pouvoir y accéder, ce à quoi, tentait d'œuvrer jusqu'à présent, la SNCM avant la grande panade. Rien n'est clair dans cette histoire et la compagnie maritime, toujours sous redressement judiciaire, n'est toujours pas fixée sur son avenir…



SNCM : N'oublions pas que Corsica Ferries est toujours en embuscade. Et que, eux, ils n'ont pas les deux pieds dans les mêmes sabots. A preuve, si j'en juge par le dernier bulletin publié par Pierre Mattei, Président du Directoire de Corsica, la lutte pour la desserte de la Corse va s'intensifier - Photo CE
SNCM : N'oublions pas que Corsica Ferries est toujours en embuscade. Et que, eux, ils n'ont pas les deux pieds dans les mêmes sabots. A preuve, si j'en juge par le dernier bulletin publié par Pierre Mattei, Président du Directoire de Corsica, la lutte pour la desserte de la Corse va s'intensifier - Photo CE
Et c'est loin d'être fini, dans cette histoire abracadabrantesque où l'état, les syndicats et Bruxelles auront été carrément mauvais.

Et, tous ensemble, on ne peut même pas attribuer la prédominance aux uns ou aux autres, auront contribué à un énorme gâchis.

Empêtrée depuis longtemps par ses propres contradictions, un actionnariat étatique d'une grande inconséquence, l'ingérence de syndicats irresponsables, une reprise par un actionnaire qui au bout du compte en a eu marre de perdre des montagnes d'argent, la SNCM s'est retrouvée en phase de redressement judiciaire.

Avec des pertes éloquentes et une amende de quelque 400 millions d'euros venue de nos grands décideurs européens…

On attendait des repreneurs. Il en est venu. Peu. Trop peu et trop timides, en termes financiers. C'est du moins ce qu'a décidé le Tribunal de Commerce, qui a jugé les offres de reprise "très largement insuffisantes".

Faut dire que, politiquement, socialement, l'affaire est délicate et que, pour l'instant, il n'est pas question de mettre l'affaire en liquidation judiciaire. Juste avant l'été, ça fait sacrément désordre.

La Case de l'Oncle Dom : SNCM fait splash, Corsica jaillit !
Ce qui, en fait, n'est qu'une vilaine façon de reculer pour mieux sauter. Les réservations pour l'été sont en effet relativement bonnes, la trésorerie est encore intéressante.

Mais après… Les clients seront-ils encore au rendez-vous face à une sombre menace de naufrage? Rien n'est moins sûr!

D'autant que tous ces repreneurs, aux offres plutôt modestes, mais après tout, qui peut les en blâmer, on ne rachète pas du caviar mais des œufs de lompe quasi périmés, ne sont pas assurés de la "clémence" de Bruxelles, pas plus que de l'octroi de la délégation de service public pour la desserte de la Corse.

Quant à la casse sociale, de toute façon elle est latente : les moins disant repreneurs gardaient 500 emplois, les plus audacieux en conservaient 800.

Remarquez, à la fin, il ne restera plus grand monde, mais les syndicats, après avoir largement tiré sur les cordages, n'auront hélas plus aucune bouée de sauvetage.

Mais c'est pas tout. N'oublions pas que Corsica Ferries est toujours en embuscade. Et que, eux, ils n'ont pas les deux pieds dans les mêmes sabots. A preuve, si j'en juge par le dernier bulletin publié par Pierre Mattei, Président du Directoire de Corsica, la lutte pour la desserte de la Corse va s'intensifier.

Corsica vient en effet de rentrer dans sa flotte un nouveau navire et va, grâce à ce dernier, renforcer sa ligne entre le continent et l'île.

Pour faire monter les enchères et stresser surement un peu plus la SNCM, Corsica ne dévoile pas encore son programme pour l'été, mais, bien évidemment, il n'y aura pas de cadeaux.

Comme quoi, la nature a horreur du vide… mais, hélas, quand certains irresponsables syndicaux, peu soucieux de la pérennité de leur outil de travail et de ceux qui en vivent, font tout pour le saboter… Il ne peut en résulter que du malheur.

Et qu'il est loin, très loin, le temps où l'état était le premier patron de France. C'est largement fini, les entreprises nationalisées, où chaque salarié était avant tout un fonctionnaire dont l'emploi était garanti à vie!

Et, forcément, il y a toujours quelqu'un pour en profiter. Après tout, Corsica a suffisamment galéré face à une concurrence distordue, il est juste maintenant d'en profiter.

En espérant que pour l'été, les clients puissent aussi en profiter !

Lu 3682 fois

Tags : Corse, Corsica, SNCM
Notez


1.Posté par Bruxellois le 29/04/2015 15:36 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Édito péremptoire et très peu documenté vis-à-vis d'un dossier très complexe... Mais une vraie question : quid de la saison estivale de la SNCM?

2.Posté par Mon Tour Motos le 29/04/2015 21:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le patient est en état de mort clinique depuis longtemps... Cependant l'acharnement thérapeutique ne faiblit pas. Osera-t-on un jour l'euthanasier ou va-t-il continuer d'exister de façon 100% artificielle jusqu'à la fin des temps ?

3.Posté par Lcroad le 29/04/2015 21:55 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je pense qu''à la lecture de cet article et n''ayant aucune connaissance dans le métier de gratte papier , je peux aisément me reconvertir dans le métier de journaliste. Comment peut on écrire un tissu d''inepties pareil , en fanfaronnant ???

4.Posté par olympien le 30/04/2015 07:57 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C est surtout de la propagande en faveur de Corsica Ferries (encore un qui a du se toucher quelques billets). Et qu auraient dû faire les syndicats face au dumping social de Corsica Ferries ? Se mettre au niveau des Roumains ?

5.Posté par NaviFrance le 30/04/2015 08:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet engouement que vous avez de traiter avec faiblesse le sujet de la SNCM est une manie journalistique osée qui devient passionelle. Malheureusement la complexité du dossier est plus pointue que cela.

6.Posté par Le bis le 30/04/2015 09:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le moderateur de tour mag ferait mieux de suprimer les commentaires discourtois,injurieux ou diffamatoires Dominique gobert .

7.Posté par popeye le 01/05/2015 00:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on impose à la sncm le droit social français avec des equipages 100% français
et on laisse opérer des concurrents avec que des officiers italiens et tout l equipage etranger sur
des lignes franco française la concurrence est tout simplement deloyale grace aux regles de l'UE C est vrai que je vais faire du journalisme moi aussi

8.Posté par Papillon le 01/05/2015 06:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel honte!!!! Comment peut-on publier ça .... en faveur de cette compagnie de m..... qui est CORSICA!!! Encore un qui doit toucher des suventions illégales de cette compagnie poubelle!!! Qui aura les c.... De la faire sauter!!!! Bande de mafieux..... Arrêter de croire tout ce que l'on vous raconte!!! La SNCM doit vivre!!!! C'est le responsable de tout ça!!! On a un gouvernement de m....!!!! Et tout le monde dit Amen!!!! Bravo la France!!!! Vous êtes encore en train de détruire une compagnie FRANÇAISE!!!!!!

9.Posté par Mannix le 13/05/2015 16:55 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avant d''écrire un article il serait préférable de se documenter sur un sujet qui ne date pas d''hier mais ça fait des décennies que l''on cherche à couler la SNCM.Non,plutôt à remplacer les marins français par de la main d''œuvre étrangère et bon marché

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com