TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Selectour, l’hôpital qui se fout de la charité…

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 26 Septembre 2016

Marrant. Je lisais, dans une gazette distrayante les déclarations d’un ancien administrateur de Selectour. C’est pas beau d’être mauvais perdant, surtout lorsque le mandat accompli (?) n’a pas été particulièrement brillant…



Mango, le petit hippocampe était la vedette de la campagne de pub de Selectour Afat lancée en 2014 - DR
Mango, le petit hippocampe était la vedette de la campagne de pub de Selectour Afat lancée en 2014 - DR
Je sais, il existe de par le monde des gens qui veulent absolument exister. C’est comme ça, on n’y peut rien, faut causer, histoire de montrer une présence…

Le réseau Selectour, encore Afat, est désormais en ordre de marche, apaisé et grâce à la clairvoyance des électeurs (à moins que les urnes n’aient été corsées ?) sous la présidence d’un type qui entend bien donner à cette profession les moyens de vivre au 21ème siècle et non pas dans les souvenirs d’une période largement révolue.

Pour reprendre les mots de mon mentor et ami Pierre Doulcet, qui écrivait le même jour dans la même gazette (et je cite) : « Ça suffit en effet, que nos bisounours, souvent d’ailleurs pour des raisons idéologiques, font semblant de ne pas se rendre compte que le Tourisme de papa issu des Trente Glorieuses est mort et qu’il est déjà remplacé par une nouvelle économie du voyage… » !

Ben faut croire que Jean-Luc Dufrenne, ex-administrateur du plus grand réseau de France, membre ô combien compétent et reconnu du Conseil d’Administration durant de longues (trop ?) années, n’a pas compris que le temps était venu de laisser la place à ceux qui ont une véritable vision « pour le plus grand bénéfice des adhérents ».

Dufrenne a encore du mal à comprendre qu’il n’est plus au pouvoir.

L'Oncle Dom et chien Charly - DR
L'Oncle Dom et chien Charly - DR
Le président Abitbol, comme il le dit, entend en effet, « simplifier la marque du réseau » et ne garder, à condition d’obtenir une large majorité au sein de son conseil, le nom de Selectour.

Depuis le temps, je ne pense pas que les anciens adhérents d’Afat puissent s’en plaindre, l’important étant avant tout de gagner le maximum de fric dans une même structure.

Et, si le changement de marque se fait, ça ne coutera surement pas 2 millions d’euros, comme la « célèbre campagne de Mango, à l’intérêt plus que douteux. Certes, les adhérents ont approuvé (mais avaient-ils le choix) ». En revanche, il faudrait demander aux clients si le Mango à la voix de flûte les ont précipités dans les agences… Je ne suis pas sûr !

J.L. Dufrenne semble mettre en doute l’honnêteté démocratique du nouveau président et de son Conseil d’administration, arguant que (je cite) : « les administrateurs se doivent d’être le relais des adhérents qui les ont élus et que, particulièrement sur un sujet tel que la marque, l’avis de l’ensemble des adhérents est primordial ».

Il est vrai que lorsque Dufrenne faisait partie de la gouvernance du réseau, les adhérents apprenaient plus souvent par la presse les grandes décisions d’une poignée de dirigeants repliés dans leur tour d’ivoire.

Et que, si le réseau a bien perdu 1M€ (940.000€ et des poussières), c’est bien grâce au retrait de certains fournisseurs qui ont refusé de passer par un diktat unilatéral et sans négociation du passage à la commission TTC.

Mais je pense que, s’il en fait la demande courtoisement, tous les détails lui seront fournis.

Et, pour mémoire, je me souviens de certaines conférences de presse au cours desquels monsieur Dufrenne défendait bec et ongles les futures nouvelles dispositions… qui n’auront pas fait plus long feu que la réélection de Dufrenne au Conseil !

Jean Luc Dufrenne, grâce à l’arrivée dans les rangs du réseau du patron d’Havas, suppute à terme l’intégration de la marque Havas au sein du réseau, soulignant que « toutes les agences du réseau ne pourront y avoir accès, pour des raisons de maillage ».

Possible, mais pas sûr. A moins que Mister Dufrenne ne se sente abandonné ?

Non, je n’ose pas le croire. Mais en tout cas, pour les leçons de démocratie, je rejoins mon ami Pierre Doulcet : « ça suffit ».

Laissez travailler les professionnels et surtout… plus de leçons !

Lu 2470 fois

Notez


1.Posté par Rick Sailor le 27/09/2016 06:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher camarade de lecture
journaliste à mémoire partielle (Albert Londres)

Quand vous dites "Laissez travailler les professionnels et surtout… plus de leçons !", j'ai l'impression que c'est une auto critique ? Non, me trompe-je ?

Pour le reste Monsieur Dufrenne à raison, le réseau finira en Havas Voyages, juste une affaire de temps et de crise éco. Posez vous toujours la question essentielle qui doit suivre une action forte : pourquoi ? Pourquoi Mr Abitbol, talentueux chef d'entreprise qui rachète à tout va est-il venu reprendre le réseau ? Dans quel intérêt, le sien ? Pourquoi ? A-t-il le temps de le gérer finement ? Pourquoi ?

Camarades de galère, fuyez vite avant que le marché vous oblige à céder. Ou alors cédez ! Et pourquoi pas.

Votre attentif Rick

2.Posté par Jean-Pierre Lorente Directeur Général Selectour Afat Bleu Voyages le 27/09/2016 09:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers lecteurs,

Je permets de réagir sur l'article de jean-Luc Dufrenne qui visiblement a la rancœur tenace, ne pas oublier que le maintien de la marque AFAT ne s'est fait que pour apaiser les clivages entre les deux collèges AS voyages lors de la post fusion et qu'en aucune manière c'était le bon choix en matière de marketing de marque.

Je me réjouis de constater que ce dossier qui tient plus de l'irrationnel refait surface ( je l'ai pour ma part toujours souhaité avant et post fusion ) car c'est du bon sens , la marque SELECTOUR incarnée par Mango peut en effet écrire une nouvelle page de son histoire tout en préservant les intérêts et les bénéfices d'une marque visible , simple et efficace pour tous les adhérents du 1er réseau de France.

De ce point de vue, je conseille à notre président Laurent Abitbol de tenir bon et ne rien lâcher sur la simplification de la marque.
Bien à vous toutes et tous,

3.Posté par DUBITATIF le 27/09/2016 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tant qu'à faire, pourquoi ne pas changer carrément les 2 noms (virer afat et selectour) ? : ça fait rêver qui cette pseudo marque ??? (rien que le nom, ça fleure bon "l'agence de voyage à papa" comme qui dirait, voire celui d'une agence d'un ex-république soviétique ...)

4.Posté par MARIETTON le 27/09/2016 11:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers tous,
Etant un très proche collaborateur de Laurent Abitbol et Dg de sa distribution Selectour Afat Marietton, n'oubliez pas une chose, le client est roi, et nos clients, de façon unanime, nous demandent plus de clarté et de simplicité dans notre marque.
Il me semble donc impératif de l'accompagner dans cette démarche.
Salutations

5.Posté par Rick Sailor le 27/09/2016 17:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonsoir à tous

Chers amis, que penseriez vous de "havas voyages" pour notre futur nom de groupe ?
La marque a une histoire, une réussite, des agences et une très belle image dans le public.
Ni Selectour, ni Afat. Voilà la solution pour calmer les rancœurs.

Comme à terme c'est ce qui se produira, pourquoi ne pas gagner du temps et de l'argent
Jean Pierre Lorente a raison, allons vers une solution porteuse et moderne.

Qu'en pensez-vous
Votre très sérieux et néanmoins confrère

Rick

6.Posté par Damien le 27/09/2016 18:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
...Et pendant ce temps la le 27 septembre c'est la journée mondiale du voyage... et pas un article dans la presse... Remarquez ce n'est pas un reproche je viens juete de l'entendre à la radio...

7.Posté par Dominique Gobert le 27/09/2016 21:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La presse était présente, puisque Tourmag était l'invité de la matinale de Sud Radio. D'accord, c'était un peu tôt!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com