TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Top Résa, mélodie en sous-sol...

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 21 Septembre 2016

Étonnante cette nouvelle version du plus important salon du tourisme professionnel en France. Dans un Parc des Expositions en pleins travaux semble planer encore une douce torpeur de « jusqu’ici tout va bien » !



"Sûrement un style, amusant, entrecoupé de martèlements de piqueurs (marteaux pour ceux qui sont un peu lents), mais qui auront fait déserter la table officielle réservée à de nombreux ministres « amis » qui avaient probablement d’autres obligations…" - Photo : DR
"Sûrement un style, amusant, entrecoupé de martèlements de piqueurs (marteaux pour ceux qui sont un peu lents), mais qui auront fait déserter la table officielle réservée à de nombreux ministres « amis » qui avaient probablement d’autres obligations…" - Photo : DR
Est-ce à dire que le nouveau plan de relance concocté par les merveilleux conseillers d’Air France et affublé d’une dénomination étrangère (« trust together ») va redonner la confiance et l’envie aux professionnels du tourisme de croire enfin en l’avenir de cette industrie ?

Ben, si je puis dire, c’est loin d’être gagné.

D’abord, quand on se veut Salon International, professionnel de surcroît, faut quand même un peu maîtriser l’intendance.

Désolé, mais c’est pas terrible dans ce Parc des Expositions où, au gré des conversations dans ces allées, on parle de beaucoup de choses qui prêtent malgré tout à sourire.

Accessoirement à croire en l’avenir. J’ai même eu droit à une véritable étude des bonbons Haribo, un cours magistral de contrepèteries (que par décence totalement pudique je ne vous livrerai pas, mais j’ai une bonne adresse de spécialiste).

Sinon, pas grand-chose d'autre...

Cette année, tout se passe à la cave, dans les travaux.

La Case de l'Oncle Dom : Top Résa, mélodie en sous-sol...
Pour les conférences, faut descendre au sous-sol, dans des sortes d’enclos assez artisanaux (sans connotation péjorative), où lumières et sons étaient aussi improbables que le lieu.

Pas grave.

Pour le déjeuner inaugural et officiel, faut aussi descendre à la cave.

Sûrement un style, amusant, entrecoupé de martèlements de piqueurs (marteaux pour ceux qui sont un peu lents), mais qui auront fait déserter la table officielle réservée à de nombreux ministres « amis » qui avaient probablement d’autres obligations…

Ils n’auront en aucun cas raté les discours tout aussi « officiels » … et insipides, contrairement à la table, de bonne qualité !

Quand on a parcouru quelques lieues (oui, je sais, c’est désuet) pour accéder à cet endroit, après avoir dû faire le tour du quartier de la Porte de Versailles à Paris, pour cause de colis suspect prêt à exploser (mais finalement sans danger), on se dit que tout va bien.

Que nenni !

On a même l’impression que les tour-opérateurs sont venus massivement en Mas (pardon) rencontrer des distributeurs qui ne seront pas au rendez-vous…

Parce que, je rejoins encore une fois quelques réflexions issues de mes écoutes à travers les allées, c’est pas franchement la joie.

Encore que l’on ne se sache pas très bien entre les différentes déclarations des uns ou des autres, ce qui va vraiment bien et ce qui va mal.

D’un côté, on entend des chiffres pour le moins inquiétants, d’un autre, chaque fois que l’on pose la question, on vous répond "mais tout va très bien".

Va-t’en savoir, Charles ?

Mais il ne faut surtout pas enquêter plus loin, ni même investiguer.

C’est mal vu, même de la part de voyagistes qui se foutent éperdument des agences de voyages.


En attendant, faudrait savoir qui va bien et qui va moins bien. Ou alors, c’est pas la peine de faire des études super compliquées, avec des chiffres qui ne veulent pas dire grand-chose.

Il existe encore quelques Charlots pour vous dire que là n’est pas la question, que vous avez mauvais esprit et que personne ne ment jamais…

Ce mercredi sera sûrement mieux. Dernier détail, pourquoi avoir situé une salle de presse, toujours aussi improbable, à l’opposé de cette fameuse cave où se situent la majorité des conférences ?

Bon, j’y retourne…

Lu 1992 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com