TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Tourisme migratoire ? Une aubaine pour les cloportes…

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 14 Septembre 2015

C'est une très belle initiative, due, si mes infos sont bonnes, à Bernard Garcia qu'a prise Selectour en organisant ses prochaines forces de ventes sur l'Île de Kos. Avec un passage à Bodrum, haut lieu du tourisme en Turquie… et accessoirement, passage obligé des réfugiés syriens, pakistanais et tant d'autres…



De tourisme "traditionnel", et malgré les dénégations des autorités de la ville, on est vite fait mais pas nécessairement bien fait, passé à un "tourisme de migration" ! © full image - Fotolia.com
De tourisme "traditionnel", et malgré les dénégations des autorités de la ville, on est vite fait mais pas nécessairement bien fait, passé à un "tourisme de migration" ! © full image - Fotolia.com
J'avoue, très humblement, être à la fois curieux de participer à ces prochaines Forces de Ventes Selectour Afat (11 au 15 octobre) et en même temps un peu angoissé.

A moins de nous occulter la vision, il me paraît difficile de se rendre tant à Kos qu'à Bodrum sans assister à cette effroyable migration d'êtres humains qui cherchent à tout prix, à fuir la guerre et la barbarie.

Et pourtant.

Médiapart vient de publier un excellent papier que je vous recommande d'ailleurs (faut payer, mais franchement ça vaut le coup, et puis ça compense, TourMaG.com, c'est gratos) !

Pour notre petit monde à nous, Bodrum, c'est quasi un passage obligé lorsque l'on va passer quelques jours en Turquie.

Bodrum, ce sont de beaux hôtels, des bateaux, la mer le soleil… Et les touristes, venus de partout.

Sauf que, depuis quelques mois, la saison touristique est devenue permanente.

Et si, dans les agences de voyages de France, on a de plus en plus de mal à vendre un séjour balnéaire en Turquie, la ville a rapidement saisi la chance qui se présentait à elle.

Car, comme le souligne fort justement mon confrère de Mediapart, de tourisme "traditionnel", et malgré les dénégations des autorités de la ville, on est vite fait mais pas nécessairement bien fait, passé à un "tourisme de migration" !

Et que, même si les hôtels ou les restaurants et même les marchands de "souvenirs" ont subi durant quelques semaines la désaffection des touristes "classiques", la "reconversion" s'est très vite opérée.

Je ne parle pas, bien évidemment, de ces commerces de cartes postales qui, d'un seul coup, se sont spécialisés dans la vente de gilets de sauvetage à un prix défiant toute concurrence.

Pas plus que ces petites auberges qui profitent allègrement des devises émigrées elles-aussi, sans vergogne d'ailleurs.

Parait qu'un nouveau business est en train de se développer, grâce à la fabrication de canots pneumatiques, style Zodiac… mais de moins bonne qualité.

Quant aux hôtels de luxe, eux aussi accusent un taux de remplissage confortable : ce sont les émigrés "riches" qui occupent les chambres.

Comme quoi, ça va, ça vient !

Et, toujours selon Mediapart, pour les autorités de la ville, il ne se passe rien.

Je cite : "À la mairie de Bodrum, un spot télévisé accueille les visiteurs en vantant le bonheur de vivre dans une ville propre et fleurie. (…) Un proche conseiller assure tout faire « pour aider nos hôtes ».

Impact négatif sur le tourisme ? Le conseiller du maire se veut rassurant. "Qui va se plaindre ? Les réfugiés sont en transit, ne restent que quelques jours. Ils ne font pas flamber le prix des loyers, ne concurrencent pas les locaux sur le marché du travail".

Bref, tout va bien, puisque finalement, quand le tourisme va, tout va.

Lors de ces Forces de Ventes, nous devrions assister à un débat particulièrement intéressant, dont le thème sera, si j'ai tout compris "d'être rassurant (pour les vendeurs, ndDG) dans un contexte géopolitique compliqué aux évènements très médiatisés".

Ceci afin de donner à ces mêmes vendeurs les "clés de la compréhension et les aider à argumenter devant la crainte irrationnelle de nos clients".

Perso, je suis ravi de pouvoir participer. Pour ce qui est de la crainte "irrationnelle" des clients, un peu d'humanité et de respect de la valeur humaine devraient leur donner les clés dans leur discours commercial.

C'est toujours ainsi que j'ai vu, dans le tourisme, ce respect des valeurs humaines. Et j'ai pas l'intention de changer.

En revanche, la nature humaine est telle qu'il est parfois difficile de l'empêcher de vouloir profiter de cette même misère humaine.

Cest bien connu : l'homme est un loup (de mer) pour l'homme !

Lu 1790 fois

Tags : Bodrum, Kos, Selectour
Notez


1.Posté par Gloups le 15/09/2015 06:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le tourisme, respect des valeurs humaines ? Vous êtes un Ange Monsieur Gobert.

Le tourisme est un des business les plus lucratifs de la planète, qui consiste à vendre à une clientèle aisée des prestations et services assurés par de petites mains locales.

Marges et bénéfices pharaoniques (notamment chez nos Amis croisiéristes) se font souvent sur le dos de personnels originaires de pays aux salaires… euh… étriqués.

Le tourisme fait vivre tous ces gens. Incontestablement et tant mieux ! Mais, comme bien d'autres activités, il a pour vocation première d'enrichir une classe dirigeante et ses actionnaires.

Le tourisme solidaire est un leurre. C'est avant tout un acte de consommation. J'achète, je consomme… sans trop me soucier de ce qui se trame en coulisses, des conditions de travail de ceux qui me servent, des salaires qu'ils perçoivent, du bénéfice réel qu'ils en tirent.

J'y succombe moi-même… comme tous les autres.

Bonne Journée

2.Posté par Pffff... le 15/09/2015 16:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilààà... la bonne soupe du Docteur Gobert sur les migrants. Après la haine du colonel (Grec), les dérives orthographiques indignes (les Chinoas), les puces du chien, quelques piques haineuses sur les Allemands... voilà le poncif de l'automne. Les migrants, la solidarité, l'angélisme nécessaire et tout de même une vague suspicion de lucre pour les hôteliers de Bodrum... tout cela est tellement prévisible sous votre plume. Tellement consternant.

Continuez à nous régaler de vos bons sentiments et de vos leçons de savoir être. On finira par accueillir des réfugiés - seulement des riches qui dorment dans les hôtels de Bodrum, on se respecte - pour faire comme vous. Parce que bien sûr, sur un sujet si grave, vous n'allez pas seulement vous contenter d'être un observateur ?

Il y aura de la place sur la couverture de votre chien pour accueillir une famille syrienne.

Hein, Dom ?

3.Posté par Dominique Gobert le 15/09/2015 17:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pffff... Pitoyable!

4.Posté par Bobsponge le 16/09/2015 09:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pffff... Excellent !


5.Posté par Christian Jean le 16/09/2015 17:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ pffff et Bobsponge , pourquoi tant de haine ? ? ? ... Elle ne peut pas être gratuite ! ... (Tout au moins, je l'espère).

6.Posté par Pffff... le 17/09/2015 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Touché, Dom, hein ? Ca chatouille...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com