TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Y aura-t-il de la neige à Noël ?

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Dimanche 20 Décembre 2015

Y aura-t-il de la neige à Noël ? C'est la grande question qui agite actuellement le monde du tourisme, tant les professionnels que les vacanciers amateurs de glisse en montagne… Comme quoi, le réchauffement climatique… c'est peut-être pas un argument électoral !



Stupeur et putréfaction, la neige semble bouder nos belles stations montagnardes. Angoisse des professionnels, dont beaucoup tentent de convaincre les vacanciers de changer leurs raquettes d'épaule et de préférer le maillot de bain aux doudounes et après-skis © Jag_cz - Fotolia.com
Stupeur et putréfaction, la neige semble bouder nos belles stations montagnardes. Angoisse des professionnels, dont beaucoup tentent de convaincre les vacanciers de changer leurs raquettes d'épaule et de préférer le maillot de bain aux doudounes et après-skis © Jag_cz - Fotolia.com
Vous me connaissez, je n'ai jamais été un fervent défenseur de ces ayatollahs "verts" qui confondent écologie et pouvoir politique.

J'ai souvenir de ces conversations que racontaient mes grands-parents, lesquels, lorsqu'ils étaient en verve, discutaient (déjà !) à longueur de temps, sur le climat et ces saisons qui n'en sont plus. Du genre : "y'a plus de saisons… Mais tout ça, c'est de la faute de la bombe atomique" !

Sûrement que cette saloperie a dû jouer quelque part un rôle non négligeable…

L'écologie, le "développement durable", c'est avant tout une affaire de conscience, de respect des autres habitants de notre planète. Et surtout, le fait de pouvoir transmettre à nos successeurs des lieux qui nous ont permis de vivre… et qui les nourriront, eux aussi !

La récente Conférence de Paris, COP 21, semble enfin ouvrir la voie… Encore que je reste très sceptique sur la bonne volonté réelle de bon nombre de signataires du Traité de Paris.

Les vacances de Noël sont arrivée mais, stupeur et putréfaction, la neige semble bouder nos belles stations montagnardes !

Angoisse des professionnels, dont beaucoup tentent de convaincre les vacanciers de changer leurs raquettes d'épaule et de préférer le maillot de bain aux doudounes et après-skis.

Une amie à moi, journaliste avec une vraie carte de presse, fervente défenderesse (ou défendeuse, comme vous voulez), de cette écologie vraie, a attiré mon attention sur un rapport de Reporters Sans Frontières et notamment l'agressivité incroyable dont sont l'objet les journaleux "environnementaux".

Car, comme je l'écrivais en préambule de ce texte, "écologie et pouvoir politique, associé à de puissants intérêts financiers et économiques" divergent très souvent de cette conception de Développement durable, indispensable à la bonne santé de notre planète.

Je vous cite juste le début de ce rapport qui m'a fait froid dans le dos : "Pour un journaliste, travailler sur les questions d’environnement, c’est prendre le risque de vivre en climat hostile et d’affronter des ouragans dévastateurs.

Les tempêtes auxquelles on fait référence ici ne sont pas les manifestations directes des déséquilibres de la nature, ni les bourrasques, ni les averses, ni même l’éclair, il s’agit des pressions, des menaces, des violences quand ce ne sont pas des assassinats perpétrés contre les reporters trop curieux
".

Les exemples sont hélas trop nombreux. Tel ce journaliste italien qui avait eu le malheur de photographier quelques campeurs en caravane "tout confort", souillé de leurs sacs poubelles des lieux "protégés" et interdits.

Cet homme a été violemment agressé et vit sous protection policière.

Pas normal.

Que dire de nos côtes qui, durant la seconde partie du siècle dernier, en France, ont été bétonnées, défigurées, sans aucun respect pour la flore et la faune ?

Combien de forêts ont saccagées au nom de l'intérêt de quelques amateurs de camping ?

Et qui, franchement, montre un quelconque intérêt pour le tourisme durable ? Bien sûr, on emploie de grands mots, on vante les nouveaux hébergements "responsables", souvent installés dans des endroits magiques et… naturels !

D'ailleurs, même en montagne, toutes ces supers stations de sports d'hiver sont-elles réellement respectueuses de l'environnement naturel ?

Je n'en suis pas persuadé.

Et, s'il n'y a pas de neige à Noël, c'est peut-être la vengeance de notre nature, n'est-il pas ?

Et que les Duflot, Placé, Mamère et consorts feraient mieux de s'ériger en véritables défenseurs du Développement Durable plutôt que de songer à un futur et improbable avenir politique !

Lu 1170 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com