TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : agences de voyages, du passé faisons table rase…

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 18 Octobre 2016

Cette fois, lors de cette convention du Cediv, place large était faite à ce que je pourrais appeler « retour vers le futur ». Evolution, compréhension, adaptation, diversité, tels étaient les maîtres-mots de nos brillants intervenants.



Pascal Pik, paléoanthropologue qui, à force d’avoir exploré le passé, arrive à donner quelques pistes pour le futur... /photo JDL
Pascal Pik, paléoanthropologue qui, à force d’avoir exploré le passé, arrive à donner quelques pistes pour le futur... /photo JDL
C’est très clair, mais ce n’est pas évident pour une profession qui, quoi qu’en dise, rechigne encore à s’adapter et prendre enfin conscience que ce qui fonctionnait hier n’est plus d’actualité ce matin.

Comme le soulignait très justement Rudy Daniello, pour Amadeus, en très peu de temps, il y a eu une accélération considérable des technologies et, par conséquent, de la façon de travailler.

Sans oublier cette élaboration technologique que représente l’Intelligence Artificielle, un « concept » qui fout la trouille… Peut-être à juste titre.

Mais qui sera, de toute façon et sans législation possible, opérationnelle dans les cinq, dix prochaines années.

Que sera alors l’agence de voyages de demain ? Fort commercialement, Rudy Daniello répond que ce sera celle qui aura su « trouver le bon partenaire, celui qui investit le mieux ! »

Sur Bill.

Même discours, en plus rigolo, que celui de Pascal Pik, paléoanthropologue qui, à force d’avoir exploré le passé, arrive à donner quelques pistes pour le futur.

A juste titre, d’ailleurs, notamment lorsqu’il explique que « s’adapter, c’est comprendre l’évolution » ou que « l’isolement, c’est la dernière étape avant l’extinction » !

En rajoutant que, en France, « nous ne savons pas travailler ensemble ». Traduction, pas question de confier un travail que nous ne savons pas faire à un concurrent qui lui, sait faire !

Et je serais très curieux de connaître une agence qui renvoie son client désireux d’une prestation ou d’un désir particulier qu’elle ne maîtrise pas, vers une autre agence plus spécialisée ?

Ben nous au moins, dans la presse pro, on a déjà dépassé ce stade et il n’est pas rare que nous échangions photos et infos entre nous, même si nous restons férocement concurrents.

Damned. Le business n’empêche pas le plaisir et l’amitié.

Ces discours étaient supers. Mais ça me faisait quand même drôlement sourire et je serais assez curieux de savoir comment nos belles et bonnes agences de voyages vont appréhender cette évolution.

Ça me fait penser à ces discussions sans fin avec des syndicalistes du passé qui rechignent sans arrêt à considérer que le monde du travail a aussi évolué, mais qui s’attachent encore à des « avantages acquis » issus du 19e siècle.

Oh, certes, bon gré mal gré, les agences de voyages, comme l’ont répété avant moi bien des présidents de Les Entreprises du Voyages (je sais, mais ce n’est pas franchement une évolution positive), se sont « adaptées ».

Adaptées, c’est-à-dire qu’elles ont plus subi qu’anticiper… Rien de malveillant, juste un constat.

Vous remarquerez d’ailleurs qu’il aura fallu des décennies avant de songer (et c’est Havas qui a été le premier) à concevoir ces « agences nouvelles », ces « concept stores » nouvelle génération.

J’entendais quelqu’un dans l’assistance se pâmer devant la conception de disposer, face au client, d’un écran d’ordinateur, histoire de lui montrer en temps réel, les propositions.

Combien d’agences de voyages disposent de ce simple produit ?

Allez, du passé, faisons table rase…

Lu 1549 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com