TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : aujourd'hui c'est déjà demain chez Havas !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 23 Juin 2015

Havas Voyages aurait-il basculé du côté de la Force ? Pas impossible… Et je ne suis pas étonné que la vénérable maison, après quelques années de réflexion, se lance dans la conquête de la galaxie touristique. Le génial Charles-Louis Havas aurait approuvé et applaudi des deux mains... (*)



Qu'on le veuille ou non, le nouveau concept des agences Havas semble extrêmement prometteur et complètement adapté à l'air du temps - DR : Havas Voyages
Qu'on le veuille ou non, le nouveau concept des agences Havas semble extrêmement prometteur et complètement adapté à l'air du temps - DR : Havas Voyages
Ce début d'été marque, peut-être, le début d'une nouvelle ère pour Havas.

Et pourquoi pas, le retour, non pas du Jeidi, mais de la marque Havas Voyages en France.

Michel Dinh, son patron, visage impénétrable, ne dévoile mot de ses ambitions. Normal.

Mais il est clair que, pour son réseau, la distribution de Papa est définitivement dépassée.

Même si la technologie y prend une place de plus en plus flagrante, elle ne reste qu'un instrument qui ne remplacera jamais le concept "humain", indispensable à ce métier. Ça c'est une bonne nouvelle.

Curieux d'ailleurs qu'après force congrès, conventions et autres réunions, tout le monde ait évoqué le sujet de la technologie sans vraiment avoir l'envie de l'adapter aux modes de distribution traditionnels.

La Case de l'Oncle Dom : aujourd'hui c'est déjà demain chez Havas !
Bien sûr, le client c'est primordial. Mais le client est informé et ne vient pas dans une agence pour recevoir une brochure.

Il vient pour raconter sa vie et ses envies, et accessoirement recevoir les bons conseils.

Un autre temps, d'autres mœurs. Un peu comme à la Fnac où, de vendeurs en disques vinyles ou cassettes vidéos, les salariés de la maison sont devenus de véritables conseillers en musique, en cinéma ou parfois de véritables libraires.

Ou encore chez Brico ou Casto, de simples bricoleurs, les vendeurs se sont accaparé le rôle de "maître d'œuvre", spécialistes qui de la plomberie, qui du gros ouvrage, qui de la peinture.

Au plus grand bonheur de leurs clients… Et au succès de leurs entreprises respectives !

En fait, Michel Dinh ne fait que s'intéresser vraiment au métier de demain et ne fait, ni plus, ni moins, que tenter d'anticiper, quitte à "rattraper", l'évolution du monde économique en général et de la distribution touristique en particulier.

En gardant nettement à l'esprit l'aspect humain, convivial que représente pour ses clients la réussite d'un déplacement, qu'il soit professionnel ou simplement de loisirs.

Et, qu'on le veuille ou non, le nouveau concept des agences Havas semble extrêmement prometteur et complètement adapté à l'air du temps.

Certes, le point de vente reste une "boutique", un "point de vente", lieu dans lequel en finalité le client laissera un chèque qu'il aura signé parce qu'il en avait envie et sachant que son voyage correspondra à ses attentes.

Et il aura surtout compris, qu'à travers ses propres recherches "virtuelles", en se rendant dans cette agence de demain qui est celle d'aujourd'hui et qu'après demain sera déjà dépassée, son conseiller en voyage pourra lui fournir toutes les réponses à ses questions.

C'est intelligent. Mais il est certain que pour mener à bien ce concept, il faut des moyens. De gros moyens.

Havas Voyages, une des marques les plus célèbres du tourisme des années 90, issue du monde de la communication, a vécu malgré tout, bien des tourments.

Acquis par Carlson en 2010, le réseau n'en a pas pour le moins poursuivi son chemin en quasi indépendance… tout en bénéficiant de l'appui financier de son fusionneur. Lequel aura eu l'intelligence (ou la vision divinatoire) de rentabiliser un jour son acquisition.

Peut-être ce jour est-il arrivé… Et Havas pourrait alors vivre une nouvelle vie.

Comme le souligne Frédéric Dard* "Les vrais battants ne sont pas ceux qui savent triompher mais ceux qui savent échouer".

Echouer, c'est fait. Reste le triomphe…

*DicoDard. Fleuve Editions

(*) Havas n'est pas juste une marque mais aussi le nom d'un inventeur et entrepreneur de génie : Charles-Louis Havas qui a inventé la publicité moderne.(LIRE)

Lu 1340 fois

Tags : Carlson, Dinh, Havas
Notez


1.Posté par PAT44 le 24/06/2015 13:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est vrai que se lever pour accueillir le client, consulter des dispos sur une tablette assis sur un canapé est fondamentalement révolutionnaire !!!

Cela aura au moins le mérite de faire faire activité physique au AGV :)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com