TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : crise tunisienne et chiffres... faudrait accorder les violons !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 1 Juillet 2015

Les touristes annulent en masse leurs voyages vers la Tunisie. Certes, mais quelle est la signification de "masse" ? Seto et Snav, qui travaillent quasi la main dans la main (quoi que...) n'en ont, apparemment, pas la même notion…



A la suite à l'attentat de Sousse en Tunisie, Snav et Seto ne communiquent pas sur les mêmes chiffres... N'étant pas particulièrement un grand adepte des chiffres, tout ceci m'a paru pour le moins étrange, bizarre même… pour ne pas dire improbable.© Trueffelpix - Fotolia.com
A la suite à l'attentat de Sousse en Tunisie, Snav et Seto ne communiquent pas sur les mêmes chiffres... N'étant pas particulièrement un grand adepte des chiffres, tout ceci m'a paru pour le moins étrange, bizarre même… pour ne pas dire improbable.© Trueffelpix - Fotolia.com
Les deux présidents, Snav et Seto ne se sont pas concertés.

C'est sans doute pour ça, malgré une apparente confraternité (?), que leurs appréciations concernant les annulations et reports des touristes français vers la Tunisie divergent… quelque peu.

Comme quoi, faut vraiment accorder les violons avant de se lancer dans le grand concert philharmonique.

C'est notre confrère Le Parisien qui a eu la chouette idée de mesurer l'impact du dernier attentat de Sousse sur le tourisme en Tunisie par rapport au marché français.

Ben, va-t-en savoir. Selon René-Marc Chickli, Président du Seto, ce sont entre "25 et 50% demandes de changement de destination pour les réservations prises pour juillet, sur un total de quelque 50.000 dossiers". Bon, c'est déjà beaucoup…

Eh bien, mes bons amis, figurez-vous que chez le Znav, c'est pas la même chose : Jean-Pierre Mas, son Président, confie toujours au Parisien que, damned, ce sont "80% d'annulations et de demandes pour une autre destination concernant juillet, sur un total de 8.000 à 10.000 dossiers de réservations de voyages avec hôtel".

La Case de l'Oncle Dom : crise tunisienne et chiffres... faudrait accorder les violons !
N'étant pas particulièrement un grand adepte des chiffres, tout ceci m'a paru pour le moins étrange, bizarre même… pour ne pas dire improbable.

10.000 dossiers d'un côté, 50.000 de l'autre. Serions-nous donc abusés à l'insu de notre plein gré par quelques écritures chiffrées semées à tous les vents de la planète ?

Du côté des TO, la réponse est claire, même si les propos sont assez sibyllins. "Si le Snav était bon sur les chiffres, ça se saurait", m'a répondu un des membres du Syndicat (prends-toi ça dans les gencives...).

"En revanche et particulièrement sur la Tunisie, les tour-opérateurs réalisent quelque 60% des ventes en direct. Il faut bien noter de surcroît que les agents de voyages, soucieux de préserver leur clientèle et réaliser une vente, ne conseillent pas vraiment la Tunisie à leurs clients. Il est donc normal que le Snav annonce des chiffres qui ne sont pas vrais."

Néanmoins, les TO reconnaissent que le taux de nouvelles inscriptions reste extrêmement faible, mais quand même 80 à 90% des clients "sur place" restent… sur place !

En fait, les TO constatent que seulement 10% des leurs commandes "Tunisie" sont annulées… A l'heure actuelle.

Dans ce cas, on peut se demander pourquoi le Syndicat des agences de voyages n'annonce pas les mêmes chiffres… ou du moins des chiffres approchants ?

A moins, et c'est amusant, que les deux organismes, théoriquement représentatifs de la profession, ne parlent pas de la même chose ? C'est aussi ce que m'a confié un éminent responsable au Snav…

Les uns parleraient d'annulations, les autres de reports ? Roooh. Ça ne donne quand même pas les mêmes chiffres…

Vous m'avouerez quand même que tout ceci fait un peu désordre. Et que ce n'est pas la peine, entre Snav et Seto, d'afficher des airs complices et des déclarations d'ententes cordiales et fraternelles, pour aller, en ordre dispersé, répondre aux perches tendues par la Presse Grand public qui ne comprend pas grand-chose…

Je sais que le Seto aimerait bien être "reconnu et représentatif" (sic et totalement avenu !) Face à un Snav qui, officiellement est reconnu, mais qui ne parait pas très présent.

Encore une fois, va falloir accorder les violons...

Lu 1584 fois

Notez


1.Posté par Stavros le 02/07/2015 09:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A quoi sert cet article ?

2.Posté par D le 02/07/2015 12:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A vous faire parler!

3.Posté par Fg le 02/07/2015 16:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment passionnant cet article. Bravo au rédacteur pour la finesse de son analyse.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com