TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : en passant par l'Iranie avec mes (gros) sabots...

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Dimanche 19 Juin 2016

C'est la destination tendance du moment. L'Iran. Un pays qui fascine et qui fait peur en même temps. Un pays sous les feux de l'actualité internationale qui semble néanmoins vouloir s'ouvrir au tourisme...



Photo : Zerophoto - Fotolia.com
Photo : Zerophoto - Fotolia.com
Lorsque National Tours m'a proposé d'effectuer une visite rapide en Iran, j'ai sauté sur l'occasion. Curiosité profonde de découvrir comment une nation au territoire grand comme trois fois la France pouvait intégrer un monde totalement matérialiste en vivant selon les principes d'une religion... plutôt stricte.

Je suis venu, j'ai pas tout vu... et je reviens fort étonné.

Ce voyagiste (filiale de Salaun Holidays) vient, à son tour (admirez l'euphonie) d'inscrire la destination Iran à son catalogue.

Il est vrai qu'Air France vient d'ouvrir une route directe entre Paris et Téhéran, mais nous avons pour cette occasion, emprunté un vol Ukraine International, ce qui nous a permis au retour, de profiter de la douceur de Kiev et de ses bistrots aux terrasses ombragées.

Je m'attendais, en arrivant à l'aéroport Khomeini, à Téhéran, à être surpris. Ben, finalement, pas tant que ça.

Comme à Roissy, y'a toujours qu'un policier pour contrôler le visa de chaque passager d'un aéroplane entier...

Plutôt moderne, le hall grouille de monde. Pas de crainte aucune.

Quelques mollahs patientent sur leurs bancs, les femmes sont à peine enfoulardisées et c'est plutôt une foule bon enfant comme on en rencontre dans les aéroports du monde entier.

Téhéran est une ville comme on en voit aussi partout dans le monde : embouteillages, pollution, beaucoup de monde dans les rues aux échoppes multiples et variées.

La Case de l'Oncle Dom : en passant par l'Iranie avec mes (gros) sabots...
Des banques tous les 100 mètres : la banque Melli, la Mellot (si authentique, elles devraient fusionner, ça ferait un joli méli-mélo (désolé, pas pu m'empêcher).

Ici, on paye en Rial. Eh oui et pour un euro, vous avez 40 000 Rials. Déjà un Rial, faut se le faire... 40 000 c'est quasi insupportable!

Des mosquées, souvent très belles fleurissent les villes et les portraits de Khomeini et de son successeur Ali Khamenei sont affichés partout, de même que les photos des "martyrs" de la guerre Iran-Irak : entre 300 000 et 1 million de morts !

En Iranie, faut jamais dire à l'un de ses citoyens qu'il est arabe. Ici, l'arabe n'est pas vraiment un ami.

Le D'ailleurs, sorti de l'écriture, la langue est totalement différente. Ici, on parle Parsi ou Farci, (qui n'a rien à voir avec la tomate ou le choux du même nom), mais néanmoins toujours aussi incompréhensible pour qui ne l'a pas étudié.

En pleine période de Ramadan, la vie est plus calme pour ces Chiites qui vivent au gré de la religion... et qui ont depuis longtemps oublié le bon goût du vin de Shiraz !

Religion omniprésente quand même, malgré une certaine tolérance : les femmes semblent de plus en plus repousser le foulard vers l'arrière de leur chignon, sont joliment maquillées et paraissent repousser de plus en plus les "obligations" imposées par les autorités religieuses, qui, d'ailleurs, détiennent tout le pouvoir et ne souhaitent surtout pas le lâcher.

En revanche et en à peine quatre jours, de Téhéran à Ispahan, en passant par Shiraz et Persépolis, le regard des habitants est toujours resté le même envers l'occidental mécréant que je suis : regard amical, chaleureux, curieux, accueillant.

Avec une jeunesse qui semble quand même très attirée par une certaine liberté. Faut dire que sur une population de 80 millions d'habitants, 70% est âgée de moins de 30 ans.

Pour l'instant, les religieux du guide suprême maîtrisent encore. Je ne suis pas sûr qu'avec l'émergence du tourisme, le développement des moyens d'informations, les choses ne changent dans les prochaines années.

Mais la Perse restera toujours l'Iran, un beau pays qui vit encore au siècle dernier !

Et les touristes peuvent s'y rendre sans crainte.

Lu 1895 fois

Notez


1.Posté par Mister K le 20/06/2016 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis absolument convaincu que cette destination doit être fantastique et que tout ce que l'on nous raconte dans les médias français à propos de celui ci et de ses habitants est presque tout le temps faux. mais de là à dire que l'IRAN est la destination tendance du moment, là j'ai du mal à le croire !!
Frileux comme le sont les français en matière de choix de destination je n'imagine pas un instant qu'à l'heure qu'il est ils affluent déjà en masse vers la Perse...

2.Posté par alain dumas le 21/06/2016 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
De la à dire que le français est frileux à l’égard de l’Iran, c'est un peu osé. Ceux qui ont le sens de la réalité par rapport à nos médias délétère en sont déjà convaincu, mais il est vrai que ce ne deviendra pas une destination de tourisme de masse, mais plutôt de visiteurs curieux d'histoire, de paysages grandioses, de découverte d'une nouvelle culture...Et une large partie de nos compatriotes en est friand... et je suis parmi les premiers sur la liste d’attente au départ!

3.Posté par Mister K le 21/06/2016 15:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai écris "frileux au sujet de l'Iran" comme j'aurais pu écrire frileux au sujet de la Tunisie, du Mali, de la Turquie, etc. Quant au français "visiteurs curieux d'histoires, de paysages grandioses et de découverte de nouvelles cultures", même si ils ne sont pas très nombreux chaque année, ils existent déjà depuis quelques temps tout cela grâce à des TO aux programmes culturels pointus. J'étais à Istambul il y a peu et, tout comme vous, mon prochain voyage sera l'Iran... faisons vite au cas ou cette desti devenait réellement "la desti tendance du moment" et devienne par la même occasion une desti moins authentique qu'elle doit l'être à ce jour...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com