TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : et si Paul l'Emploi allait se pointer chez Chom Du ?

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 28 Novembre 2013

Il est, en France, des entreprises qui pour survivre, doivent dégager leur masse salariale. Il en est d'autres qui vont bien et qui doivent renforcer leur masse salariale. Quand les deux se rencontrent, (c'est le cas de TUI France et du groupe MAIF), c'est souvent tout bon et point n'est besoin de tout ce fatras obsolète style Paul l'Emploi…



C'est bien la première fois que j'entends parler d'un tel accord : en clair : "j'ai des salariés qui peuvent correspondre à vos besoins, vous les voulez ?" Et l'autre de répondre : "mais pourquoi pas, nous avons les mêmes valeurs, on va vous aider." - DR
C'est bien la première fois que j'entends parler d'un tel accord : en clair : "j'ai des salariés qui peuvent correspondre à vos besoins, vous les voulez ?" Et l'autre de répondre : "mais pourquoi pas, nous avons les mêmes valeurs, on va vous aider." - DR
Très objectivement, je ne sais pas si cette idée est venue de gens qui se sentaient un peu démoralisés par le recours à un énième Plan Social.

Toujours est-il que l'accord conclu entre le Groupe MAIF, les Assureurs et le Groupe TUI France est à souligner.

Une vraie démarche citoyenne… Même si l'on peut toujours s'interroger sur la démarche économique du groupe anglo-germain (ou germano-anglais, c'est selon).

TUI France doit, parce que c'est ainsi, éliminer de sa masse salariale plus d'une centaine de collaborateurs dans son réseau de distribution.

Des hommes et des femmes qui sont habitués à la relation avec le client, des gens en qui l'on peut avoir confiance… lorsqu'il s'agit de vendre une prestation touristique.

MAIF, le Groupe d'Assurance, lui, a plutôt le vent en poupe. Et vient d'engager (le bienheureux...) une campagne de recrutement dans le cadre de son "processus de transformation de son réseau".

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Pendant ce temps, du côté des pouvoirs publics, on se contente de compter les points, d'accuser le coup, de se dire : "merde, encore un plan social, ça va faire grimper les chiffres du chomdu" et basta, c'est la crise…

Chez Paul l'Emploi, tout ça fait partie du tout-venant et on verra bien !

Autant le dire tout de suite : cette situation est proprement intolérable…

En revanche, quand des dirigeants de compagnies en difficulté, tels TUI, pour des raisons que je veux espérer empathiques et citoyennes, font de véritables efforts pour ne pas jeter comme de vieux chiffons les salariés, ça mérite un sacré coup de chapeau…

Je ne suis pas si vieux que ça quand même, mais c'est bien la première fois que j'entends parler d'un tel accord : en clair : "j'ai des salariés qui peuvent correspondre à vos besoins, vous les voulez ?"

Et l'autre de répondre : "mais pourquoi pas, nous avons les mêmes valeurs (pas bordau chenel, je connais pas l'orthographe de ces rillettes), on va vous aider."

Parce que, si j'ai bien compris, les salariés de TUI qui veulent bien aller vendre de l'assurance chez Maif, on va les accompagner, les aider, les choyer et leur donner une nouvelle chance.

Respect, comme dirait mon ado de fille préférée… Chien Charly approuve aussi !

En même temps, (et cette réflexion me vient d'une jeune consœur qui ira loin dans ce métier), quel dommage que nos institutions, censées accompagner les innombrables demandeurs d'emploi de notre doux pays, n'aient pas eu le semblant d'une telle idée.

Ça coûte pas plus cher et ça peut se révéler un véritable contrat gagnant-gagnant à trois bandes d'ailleurs…

Autre réflexion, qui révèle bien, hélas, l'état de notre économie : les sociétés d'assurance se portent plutôt bien (mieux serait une grossièreté, si j'en juge par les résultats de la MAIF), tandis que l'industrie du tourisme peine à vivre.

Serions-nous en train de chercher à nous protéger par tous les moyens, craintifs et anxieux (pour ne pas dire angoissés) face au futur présent de la vie… au lieu de profiter de cette même vie et de carpédiemer (je vous ai déjà sorti ce verbe, j'aime) et essayer de découvrir de nouveaux horizons ?

Vous remarquerez d'ailleurs, que, dans sa grande compétence et esprit d'innovation, le Ministère du Tourisme vient d’asseoir ses Assises (facile, je reconnais, mais amusant)…

"Un intellectuel assis va moins loin qu'un con qui marche" disait Michel Audiard…

Lu 1630 fois

Tags : Maif, TUI
Notez


1.Posté par Gloups ! le 29/11/2013 01:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce partenariat entre TUI et la MAIF semble - à première vue - innovant.

Reste à savoir si les salariés de TUI souhaitent passer du tourisme au monde de l'assurance.

Mais, pas trop d'angélisme quand même ! Dans les procédures de licenciement, l'employeur se doit "normalement" d'explorer toutes les possibilités de reclassement (au sein de son groupe, en France, voire à l'étranger) et de solliciter son réseau (partenaires, fournisseurs…) afin de trouver d'éventuelles pistes de réembauches ailleurs. S'il ne s'y plie pas, il peut se retrouver devant les Prud'hommes.

Ce partenariat est sans doute aussi envisagé dans le but d'éviter un vrai conflit social chez TUI, si l'employeur se contente de licenciements secs. Il a alors pour objectif de "fluidifier les relations sociales" (comme on disait à l'UIMM - la branche métallurgie du Medef - quand il s'agissait d'arroser les syndicats à coups de millions versés en cash).

Il serait intéressant de recueillir le sentiment des premiers concernés : Celles et ceux qui envisagent de passer du Tourisme à l'Assurance. Ou au contraire qui s'y refusent. On attend les commentaires…

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com