TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l’Oncle Dom : j’irai revoir ma Normandie…

L’édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 10 Décembre 2013

Retour aux sources pour ce 5eme Forum du Seto-Ceto, tenu depuis hier à Deauville. La fine fleur des grands TO de France s’est retrouvée, comme au « bon vieux temps » en Normandie…Souvenirs, souvenirs !



Dr : © Oligo - Fotolia.com
Dr : © Oligo - Fotolia.com
Démarrage convivial lundi soir de ce 5èe forum du Ceto-Seto.

Le CAC 40 de la profession a fait le grand déplacement vers les planches de Deauville, dans une ambiance toujours conviviale…

Bon, d’accord, les grands de ce monde ont un peu boudé l’autobus Grande Classe mis à disposition par mon pote (et néanmoins garde du corps) Michel Salaün.

Avant de découvrir les chiffres de la saison 2012/2013, toute le grande confrérie s’est réunie, le temps d’un dîner, dans ce haut lieu de Top Résa (ancienne formule) du resto Miocque, à deux pas du Normandy.

Bon. Chez Miocque, rien n’a changé.

La bise à chaque arrivant et, faut quand même le dire, une bouffe qui n’a de nom que par la qualité de son addition. C’est aussi ça, Deauville...

Pour tout vous dire, le anchois qui sentait pire que la culotte d’une jeune fille négligée, l’escalope normande qui tenait vraisemblablement d’un vieux dindon égaré sur la plage, la tarte « fine » qui n’avait de finesse que sa propension à coller aux dents…

Bref, pas de quoi en faire un plat, si je puis me permettre, c’était vachement sympa.

Dominique Gobert - Photo DR
Dominique Gobert - Photo DR
Fallait surtout ne pas manquer la grande table du CAC 40.

Un vrai délice pour l’observateur averti.

Table qui accueillait véritablement tout ce qui compte de producteurs en France. La grande famille, en quelque sorte.

Fait marquant, un Georges Colson, peut-être un peu ému (mais le vieux lion manie avec une grande dextérité cette attitude) avait fait le déplacement à l’invitation du Président du Ceto-Seto, René-Marc Chickli, très fin stratège et qui a su saisir l'opportunité de l'union.

Un Mumtaz Tecker, toujours en pleine forme, présidait la tablée, mais c’est normal, c’est en bout de table qu'il y a le plus de place.

Un Rial en pleine forme provoquait, comme à son habitude, l’Assemblée, sur un ton badin.

L’absence de Patrice Caradec, patron de Transat France m’a étonné…Rémy Arca avait son bon sourire…

Miremont, Président N°5 de Fram, faisait bonne figure en tentant de saisir la nature de ce qui se trouvait par hasard dans son assiette, se demandant si, par hasard, il ne pourrait pas donner un peu plus de valeur à ses actifs en en vendant le contenu !

Chantraine, Maitre Yoda, jovial, affichait son regard malicieux vers ses voisins.

Le Basque Bondissant, sorti pour une fois de ses multi-réunions d’actionnaires, semblait détendu.

Faut dire qu’il ne pouvait entendre l’échange musclé qui se déroulait à quelques tables entre Capestan et Sabbagh et qui valait son pesant de steack sur fond de débat musclé entre droite et gauche !

Ne manquait que le Magnin,XXL... Il est arrivé le lendemain, sans casquette, mais avec une cravate. Les temps changent...

Bref, une soirée sympa, sous le sceau de l’unité et de la solidarité… Enfin, presque, parce que question union, je suis pas sûr que ce soit encore tout à fait ça.

Le CAC 40 de la profession a encore des progrès à faire, mais, doucement ça vient. D'accord, le syndicat nouveau n'intègrera pas encore le 1er étage de l'APST, mais rien n'est perdu.

Et il faudra bien que ça vienne. Vous avez vu les résultats des TO pour l’exercice écoulé ? C’est loin d’être la joie.

Une baisse très significative du nombre de clients, compensée (si l’on peut dire) par une recette unitaire en légère hausse.

Les chiffres sont parlants, certes, mais ils sont émis par les TO eux-Mêmes. Et comme le faisait remarquer le taquin président d’Asia, quelle est la répartition de ces chiffres pour les TO membres ?


Il aurait été intéressant de pouvoir comparer par rapport à l’ensemble de la profession…

Peut-être, un jour, lorsque enfin les uns et les autres acteurs de ce grand marché seront véritablement unis et fédérer sous une même bannière, aurons-nous des résultats plus significatifs.

En revanche, une chose est sûre : tout le monde semble décidé à avancer. Quand, comment ? Encore trop difficile à dire. Mais la volonté est là, même si pour le moment, chacun se « démerde » dans son coin !

Et puis, comme me le disait un vieux copain, « un palmier, c’est gratifiant ». Va-t-en comprendre, Charles…

Encore que... Si j'en crois mon gros nez, il se pourrait bien que l'Assemblée Générale du Seto-Ceto, ce mercredi matin, balance sur le tapis les vraies questions...

Style : "et les délais de paiement ?
Va-t-on s'entendre sur un véritable projet d'harmonisation des commissions versées à la distribution ?
Va-t-on aller au charbon individuellement ou parler d'une même voix ?

Lu 1486 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com