TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : la mariée est trop belle mais... désargentée !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 23 Février 2015

Eh bien voilà qui va rassurer un tas de salariés inquiets pour leur avenir, mais aussi donner du baume au cœur à notre (ex) ministre, devenu homme d'affaires, le Montebourg. Le mariage pas encore consommé de Corsair et Air Caraïbes, c'est de l'aérien made in France !



La Case de l'Oncle Dom : la mariée est trop belle mais... désargentée !
Et c'est vrai. Comme le soulignent d'un commun accord, en toute complicité, Marc Rochet et Pascal de Izaguirre, le rachat de Corsair par le groupe Dubreuil va donner naissance à un pôle aérien 100% français… et privé.

Comme quoi, tout fini par arriver, malgré des pouvoirs publics qui, à part emprunter les aéroplanes de notre compagnie ex-nationale, sans payer très cher leur ticket, semblent totalement mépriser l'importance de notre transport aérien français.

Vous me direz, Montebourg en son temps, s'inquiétait plus des marinières bretonnes et autres culottes Petit Bateau. Evidemment, pour l'image, c'est mieux habillé avec un débardeur plutôt que coiffé d'un aéroplane !

En attendant, pour Dubreuil et surtout son acolyte Marc Rochet, c'est du tout bon.

Même si le risque est encore important. J'ai toujours entendu dire que le transport aérien rendait un peu dingo.

Ben, pour Rochet, c'est loin d'être le cas. Pour Dubreuil aussi d'ailleurs…

La Case de l'Oncle Dom : la mariée est trop belle mais... désargentée !
Pour ce dernier, une compagnie aérienne, comme toutes les entreprises du Groupe, créé en 1924, ça doit être rentable.

Air Caraïbes l'aura été, sauf en 2011… Une date marquante, mais qui a vite été corrigée par un Marc Rochet vexé d'avoir été convoqué vite fait bien fait par son Président et sommé de réparer l'erreur au plus vite. Il l'a fait !

Et ce mariage, quasi conclu entre Air Caraïbes et Corsair, aura été longuement et âprement négocié.

La date de la cérémonie a été fixée au mois de juin 2015, une fois que la mariée, Corsair, aura enfin reçu sa dot.

Eh oui, dans les bonnes familles, il ne suffit pas que la mariée soit jolie et désirable, faut quand même pas rigoler trop avec l'argent.

TUI l'a compris, même si ce n'est surement pas de gaieté de cœur qu'il devra remplir le porte-monnaie de son enfant une nouvelle fois.

Il est vrai que, pour le romantique que je suis, on préfère toujours une union d'amour plutôt qu'un mariage de raison.

En même temps, pour le Groupe Dubreuil, il fallait bien quand même que son enfant vole enfin de ses propres ailes et fonde son propre foyer.

Quant à TUI, il était aussi important de pousser le rejeton à quitter le domicile familial.

Reste maintenant à savoir comment les nouveaux époux vont construire leur foyer. Il n'y aura pas de PSE, jurent d'une même voix les parents.

Bien au contraire, la suite de chacun va devoir travailler et construire en toute harmonie et fonder une famille très nombreuse, faite d'une multitude de clients, séduits par cette grande et belle famille !

Reste cependant une super inconnue. Que vont faire les autres familles ? Celles qui ne doivent pas voir d'un très bon œil une tentative de la part de Dubreuil, d'empiéter encore un peu plus sur un territoire fortement disputé ?

Et quid du petit artisan, le modeste XL, qui avait tenté, sans trop grand succès, de grignoter un morceau du "territoire des Grandes Familles" ?

Sera-t-il obligé d'abandonner la place ? Je ne le crois pas. En revanche, il est évident que XL devra s'adosser à un "parrain" solide qui lui permettra de conserver sa part du gâteau… de mariage.

Autre question. Le nouveau couple, après avoir (du moins j'espère) consommé le mariage, ira-t-il investir de nouveaux territoires ? L'Afrique ? L'Amérique ?

Une belle histoire a débuté. Le couple résistera-t-il… ou se laissera-t-il, dans quelques années, attirer vers les sirènes d'un autre couple, anglo-espagnol ?

Et là, ce serait la grande partouze !

Lu 3142 fois

Notez


1.Posté par Alexis le 23/02/2015 08:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Monsieur Gobert,

"malgré des pouvoirs publics qui, à part emprunter les aéroplanes de notre compagnie ex-nationale, sans payer très cher leur ticket, semblent totalement mépriser l'importance de notre transport aérien français. "

Malgré les journalistes qui, à part emprunter les aéroplanes des compagnies privées, sans payer peu cher leur ticket contre de bons articles, semblent totalement mépriser l'importance de l'impact et du drame social que MR est en train de "rejouer" ..... même pas drôle...

désemparé et en colère à la lecture de vos articles, à votre disposition pour vous expliquer ma grande tristesse...
Alexis .

2.Posté par flyrelax le 23/02/2015 11:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
a-t-on oublié le gentil profit qu'a fait Air Caraibes recevant de l'argent public (on parle de 50 millions de dollars US) en revendant le droit au bail de l' A330 - en location - qui allait devenir Sarko one ?

avoir été un ami de l'ex président n'a pas été inutile

c'est sur qu'avec une défiscalisation bien gérée (on ne peut que les féliciter) cela aide à gagner des sous sur un marché hyper concurrentiel

3.Posté par Dominique Gobert le 23/02/2015 17:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur ou madame Alexis,
Je ne fais jamais de troc... et quand je voyage, c'est pour le plaisir, avec mon fric! Quant au fond de mon papier, lisez attentivement. Mais je comprends votre amertume!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com