TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : les victimes de la Yemenia du mauvais côté du manche ?

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 25 Février 2015

On se souvient hélas du crash de Yemenia au large des Comores. Erreur de pilotage, ont conclu les enquêteurs. 152 victimes, une rescapée miraculeuse… Et, forcément, ceux qui restent demandent des indemnisations. Mais là c'est une autre paire de manche…



La Case de l'Oncle Dom : les victimes de la Yemenia du mauvais côté du manche ?
Rien que du très logique, un peu sordide tout de même.

Pourtant, lorsqu'en 2009, les passagers qui voyageaient à bord du vol Yemenia au départ de Sanaa, ils ne pensaient pas finir leur vie au large des Comores.

L'avion était un Airbus. Les enquêteurs ont conclu à une défaillance humaine. 152 personnes, dont de nombreux français sont morts.

Ils avaient fait, mais avaient-ils vraiment le choix, confiance à une compagnie qui, raisonnablement, devrait quand même être mieux "contrôlée", si tant est que les instances internationales en Aviation civile puissent avoir un avis…

En attendant, la compagnie, qui continue à opérer régulièrement une fois par semaine entre Paris et Sanaa, la capitale du Yémen, avait été mise en examen, condamnée à verser aux familles 1.2 million d'euros.

Pas suffisant, ont alors déclaré les familles, qui ont porté l'affaire devant le Tribunal d'Aix en Provence.

30 millions ont balancé les juges aux familles, meurtries certes, mais pour qui ces quelques sous vont atténuer surement la douleur.

Cynique, direz-vous ? Oui, surement, parce que tout l'or du monde ne remplacera jamais la perte d'un être humain.

Pour tout vous dire, je trouve même totalement indécent que l'on puisse réclamer du fric pour la perte d'un être cher.

Mais telle est la vie…

La Case de l'Oncle Dom : les victimes de la Yemenia du mauvais côté du manche ?
En revanche, tant mieux pour ceux qui vont recevoir cette manne…

A condition que la compagnie ait les moyens de payer.

Parce que, si j'en juge sur le compte-rendu du procès, la vie humaine a été chèrement négociée. Quasi à chaque passager, fallait savoir s'il était Comorien, Français ou Papou.

Parce que, sûrement, la vie humaine, selon que vous serez riche ou pauvre, blanc ou noir, (et vous rajoutez toutes les comparaisons que vous voulez), y'a un barème ?

Et le mépris affiché de la compagnie envers ses victimes était parfois difficile à supporter...

Comment peut-on apprécier la valeur d'une victime ?

J'aimerais vraiment savoir. Et je doute fort que cette triste compagnie lâche un seul euro…

En même temps, moi, je me pose la question. Parmi tout ce fatras, comment se fait-il qu'une compagnie venue d'une improbabilité notoire, soit encore autorisée à voler ?

Et mieux : puisse avoir des accords de coopération avec d'autres compagnies internationales, style Alitalia ou Royal Jordanian ?

J'ai pas du tout l'intention d'aller visiter le Yémen, encore moins Sanaa. Mais, en regardant les horaires, j'ai vu un vol Paris Sanaa, avec escale à Rome, opéré par Alitalia. Sauf qu'à Rome, faut prendre un aéroplane de Yemenia.

Ben non. Et puis, franchement le Yémen, ça suffit. Encore une malheureuse française qui vient de se faire enlever par les barbus fous.

Ça suffit. Et pourtant, vous connaissez tous ce bel adage. Comment non ? Vous ne savez pas quel est le pays le plus cool au monde ? Non ? Vraiment ?

Yeah Men !

Bon, désolé, mais finalement, vaut mieux en rire car c'est bien trop triste et dramatique !

Lu 1199 fois

Notez


1.Posté par baudoin le 25/02/2015 09:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Autant que je sache les compagnies aériennes n'indemnisent pas ce sont leurs assureurs .
Il est plausible que ce soit un assureur français ,réassuré par un réassureur français.....
Quelles nouvelles des indemnités versées aux ayants droits des passagers d'air inter d'un vol corse continent disparu en mer ? itou du télescopage en vol au dessus de BOD lors du plan clément marot(grèves des aiguilleurs)?du crash du mont saint odile où des boites noires 'bidons' avaient été présentées?le crash du concorde , et il y en a d'autres.Dans tous les cas il y a des négos de mêmes natures.---Quant à la française enlevée au Yemen ,nous ne savons pas si ce sont des 'barbus religieux' ou des 'barbus pas fou'.dans tous les cas ils sont assurés d'une bonne couverture médiatique qu'ils n'auraient pas autrement....ainsi va le monde.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com