TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : quand la World Company entre en trans...at !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 12 Mai 2016

Pas de surprise donc, c'est bien TUI qui va récupérer Transat France, et par conséquent Look Voyages. Bonne nouvelle ? Que nenni. Une certaine forme de médiocratisation qui, hélas, devient de plus en plus courante et qui n'augure rien de bon…



Et tant pis, si tôt ou tard, Look Voyages se trouve à plus ou moins long terme, avalée par un TUI, tel le boa constrictor avalant un bœuf… sans s'étrangler. Faut avoir du coffre quand même… Le singe de Look va devoir faire bien des galipettes s'il veut sauver ses fesses… - DR
Et tant pis, si tôt ou tard, Look Voyages se trouve à plus ou moins long terme, avalée par un TUI, tel le boa constrictor avalant un bœuf… sans s'étrangler. Faut avoir du coffre quand même… Le singe de Look va devoir faire bien des galipettes s'il veut sauver ses fesses… - DR
J'imagine aisément la scène : Herr Joussen claquant des talons en présentant son offre de rachat face à un Eustache plus habitué au brame du Caribou moqueur ! Il s'en est vite remis… parce qu'il n'avait pas trop le choix et que TUI avait de toute façon besoin de "couvrir le marché français".

Comme le dit un commentateur judicieux, un "rachat défensif", inéluctable et indispensable pour le groupe désormais géré par la Germanie, lequel n'avait sans doute pas digéré un premier échec sur le marché français.

Et qui réitère cette fois, en y mettant tous les moyens !

Mais, aux dires d'un autre acteur de la profession, un coup de maitre sur lequel il se montre très "jaloux" !

Certes, le calcul est bon. Malgré sa "spécificité", le marché français représente une manne énorme pour les industriels du voyage, d'autant que, crise économique aidant (ce qui prouve bien qu'à chacun sa merde et que l'on arrive toujours à trouver du profit quelque part), le client reste toujours avide de "vacances", au meilleur prix pour une qualité supérieure.

La Case de l'Oncle Dom : quand la World Company entre en trans...at !
De la part de TUI, c'est bien vu. Le produit Look comme celui de Vacances Transat correspond parfaitement aux normes qualitatives sur lesquelles TUI France s'est formellement engagé.

Le Basque Bondissant, fin politique, a parfaitement cerné le problème et agit en conséquence, avec, il est vrai des moyens importants.

"Le monde du tourisme a considérablement évolué", me confiait une source très proche du dossier (comme on dit dans les bonnes Gazettes). Il est évident que le temps des "copains", des connivences entre professionnels est fini.

Économiquement, c'est incontestablement une belle opération, d'autant que sur les quelques 37 dossiers présentés au camarade Eustache, seuls quatre sont restés en lice… Et d'après mes informations, beaucoup moins "disant" que les 54.5M€ offerts par TUI.

En Canadie, on n'a pas d'état d'âme, face aux sous ! On prend le fric… et on se tire !

Tant pis si, grâce à cette acquisition, le groupe Germain occupe quasi 25% du marché "vacancier", clubs et autres machines à lancer des tongs à l'heure de l'apéro.

Et tant pis, si tôt ou tard, Look Voyages se trouve à plus ou moins long terme, avalée par un TUI, tel le boa constrictor avalant un bœuf… sans s'étrangler. Faut avoir du coffre quand même…

D'ailleurs, qui se souvient de Nouvelles Frontières encore ? Les vieux soixante-huitards ? Quant à Marmara, malgré les campagnes de pub, le nom rétrécit sur les affiches tandis que les trois lettres magiques bombent un torse démesuré…

Le singe de Look va devoir faire bien des galipettes s'il veut sauver ses fesses…

Il semble bien que la Commission de la concurrence européenne ait émis un avis "favorable". Bon, après tout, c'est la loi des affaires et si les énarques de Bruxelles ne voient rien à y redire…

Du coup, seuls les meilleurs s'en sortiront. Les médiocres, comme je le disais en préambule, seront englobés et dilués. Du coup, pour ceux qui resteront, il faudra à la fois s'aligner sur les prix des géants mais en plus offrir une qualité supérieure.

Au risque de sacrifier les marges… juste pour survivre. Mais j'en connais certains qui sont prêts et après à la lutte.

Et le client, me direz-vous, ce client dont on avait oublié l'existence mais qui aura son mot à dire : va-t-il "suivre" ce nivellement, indifférent à tout sauf au prix ? Surement…

Ah, j'allais oublier la distribution, particulièrement ces gros réseaux qui s'enorgueillissent de pouvoir dicter leur loi aux tour-opérateurs. Vous imaginez un Selectour ou, plus petit, un TourCom, recevoir TUI France et lui annoncer que les tarifs de commissions ont augmenté et qu'il va falloir s'y coller ?

Bon, soyons positifs, ce genre de truc ne se produira pas…

En revanche, et là, j'ai de fortes craintes, faut pas se leurrer : plan social il y aura.

Lourd… mais déjà provisionné !

Lu 3140 fois

Tags : Eustache, Transat, TUI
Notez


1.Posté par waitandsee le 12/05/2016 08:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le marché français est très spécifique !
Comme Vous le dites si bien TUI s'était ramassé dans les années 90 !
Et pourtant, il semblerait que cette grande Maison reparte sur les mêmes bases, à savoir du tarif certes mais dans des grands machins de chaine hôtelière à forte tendance germanique de 800 chambres et plus !
Or, je ne suis pas sur que la clientèle CLUB française, qui aime entendre parler français autour d'elle, apprécie ce genre d'endroit où il faut par ailleurs se lever à 5h00 du mat pour réserver son transat autour de la piscine....
Enfin, moi je dis ça, j'dis rien !

2.Posté par seatandwait le 12/05/2016 09:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Vous imaginez un Selectour ou, plus petit, un TourCom, recevoir TUI France et lui annoncer que les tarifs de commissions ont augmenté et qu'il va falloir s'y coller ? "

Hahaha.
Excellente la blague. J'en ris encore.

3.Posté par fred le 12/05/2016 10:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bel exemple de ce que produit le modèle européen... Une disparition progressive des spécificités culturelles pour faire place à un consommateur uniformisé... ça coûte moins cher de vendre la même chose à tout le monde..

4.Posté par westar le 12/05/2016 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour


c est bizarre ................aucune nouvelles de Rick ,le faux profil agent de voyages ?


tu es la Rick ? ou tu n existe que dans les songes neo-conservatrices de la loi du marché ?


westar

5.Posté par Rick Sailor le 12/05/2016 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher Westar

Je suis là et bien là. La preuve, je réponds à vos inepties abracadabrantesques
Vous parlez de faux profil... en utilisant un pseudo Je souris à tant de transparence !

Comme tous les pros, j'ai un avis mais pas sur tout et surtout pas sur TUI qui a compris quà notre époque, l'industriel vaut mieux que l'artisanat !

C'est justement pour cette raison que je ne suis pas agent de voyages !

Bien à vous mon cher Westar et merci de vous occuper de moi.
Qui sait, un jour je pourrais avoir à m'occuper de vous

Avec tous mes meilleurs sentiments
Votre Rick

6.Posté par DOMINIQUE GOBERT le 12/05/2016 21:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel succès cher Rick. Si j'étais vénal, je demanderais une commission en tant qu'"agent"!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com