TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : quand la box n'est plus un cadeau !

l'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 25 Avril 2013

Et paf, servez chaud ! Une autre officine de coffrets cadeaux, VIP Box, dépose ses boîtes à la décharge et plante quelques milliers de clients…



Ça faisait longtemps. Si j'en crois nos informations, la faillite de cette boite de boîtes cadeaux laisse sur le carreau pas loin de 10.000 clients.

Une paille. Bonne nouvelle, VIP machin n'était pas assurée à l'APST et le bon Nabet va pouvoir passer un week-end serein.

En même temps, il serait peut-être opportun quand même de clarifier certaines choses concernant cette manie des "boîtes cadeau", initiée par des créateurs de génie qui ont surtout pensé au caractère "jetable" de la boite en question.

J'explique.

Un coffret cadeau, pour son producteur, ça possède un seul avantage : qu'il ne soit pas utilisé par l'heureux récipiendaire.

Et c'est ce qui arrive largement fréquemment.

La boite, offerte à l'occasion d'un heureux évènement, est souvent rangée dans un coin, parfois dans une bibliothèque et… oubliée.

Après, c'est comme les yaourts : passée une certaine date de validité, le produit n'est plus consommable, donc inutilisable.

La Case de l'Oncle Dom : quand la box n'est plus un cadeau !
Le client a perdu son yaourt, pardon son voucher (prononcez Vouché) pour un week-end à Trouville (ou Deauville, c'est vous qui choisissez), le prestataire n'a rien gagné, et le producteur lui engrange le prix de la vente.

Ce qui lui fait non seulement de la tréso, parfois, mais aussi du chiffre d'affaires.

Chiffre qu'il va bien entendu consommer tranquillement et basta, sans s'occuper de son prestataire.

Je sais, je caricature, mais en gros c'est quand même ce qui a séduit bon nombre de créateurs de coffrets, lesquels ont quasi tous déposé le bilan.

En restent encore quelques-uns, dont Smartbox, refuge préféré après la Bérésina Cookienne de mon bon ami Denis Wathier.

Mais, même pour cette boite-là, on rame encore, à tel point que le bon Wathier avait même imaginé des "coffrets en ligne" (mais si !), assorti au concept de ventes privées.

Comme je n'ai pas de nouvelles depuis longtemps, je peux pas vous dire si le concept fonctionne. Denis, si pouviez me donner de vos nouvelles…

Reste encore le problème, soulevé un temps par le Syndicat, de savoir si ces officines de coffrets-cadeaux rentraient dans le cadre de la législation sur le tourisme.

La plupart des officines s'étaient immatriculées (je sais pas pour VIP machin, voyez l'article) et certaines avaient adhéré à l'APST.

Pas de pot d'ailleurs pour l'APST, la dernière à avoir fait faillite chez elle a couté quand même quelque 400.000€.

Rêves en Cadeau, si je ne m'abuse, qui proposait beaucoup de produits Nouvelles Frontières. Ce dernier d'ailleurs avait remboursé sans discuter tous les clients plantés. Pas de vagues…

Quant à savoir si la vente de coffrets cadeaux est réglementée chez Virgin, Carrouf ou la Fnac, c'est encore une autre histoire. En tout cas, dans les agences, on semble s'en taper le coquillard, si je puis me permettre.

Idem, semble-t-il, pour le Snav, Ceto (ou Seto, je sais pas, là non plus pas de nouvelles) et mademoiselle Pinel qui, elle, n'a pas droit à des cadeaux !

Dommage pour le client dont on commence à découvrir l'existence...

Lu 2693 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com