TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : quand on veut, on peut !


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 4 Février 2013

Retrouver un Paris occupé par le froid et la pluie, après un Congrès ensoleillé du Snav à Ténériffe, c'est pas franchement la joie. Retour sur une profession qui se cherche…



La Case de l'Oncle Dom : quand on veut, on peut !
Après l'épisode Ministre, qui m'a mis en joie, parce que je suis un optimiste forcené (sinon, c'était à pleurer), quelques considérations sur ce rassemblement traditionnel du Snav à Ténériffe le week-end dernier.

Tiens, avant toute chose, les taxis ont intérêt à faire un effort de convivialité avec les touristes.

J'ai utilisé ce moyen de transport (j'aurai mieux fait d'utiliser une diligence) deux fois et je me suis cru à Paris…

Pour la peine, j'ai pas laissé de pourliche.

Ceci dit, je rentre avec une curieuse impression de débats, comment vous dire ? Creux, plats, sans véritable fond de discussion.

Pourtant les intervenants étaient brillants, mais j'ai eu la désagréable impression, en discutant avec les uns et les autres d'être confronté à une profession résignée et pas suffisamment combative.

Parce que, même sans vouloir retomber dans le vieux débat générationnel, y'a quand même une nouvelle génération qui relève la tête et qui ouvre des pistes plus modernes, plus inventives.

Pascal Picq, le paléoanthropologue, a fort bien expliqué l'évolution inéluctable (dommage, l'arrivée bruyante de M'ame Pinel l'a un peu coupé dans son discours)!

Le "débat" sur l'Innovation, illustré notamment par Pierre-André Romano ou Cédric di Pierro prouve encore que de jeunes entrepreneurs se sont engagés sur de nouvelles voies intéressantes… même s'ils dérangent.

En revanche, j'attendais beaucoup de la présentation Google: j'ai assisté à une opération de promo, bien formatée, sans vraiment d'intérêt et plutôt langue de bois !

D'ailleurs, à ce propos, la Commission E-Commerce est-elle toujours vivante au Snav ?

Bref, parce que je veux pas faire trop long, si l'organisation était nickel (dommage juste que la bouffe du Bahia del Duque ne soit pas digne d'une cantine scolaire), c'était malgré tout un sympathique ron-ron.

Pas suffisamment d'agents de voyages, quasiment pas de TO (j'en ai compté moins d'une dizaine)… et surtout pas de grands projets ou d'orientations pour l'avenir.

En revanche, dans les coulisses, ça bruibruitait (du verbe bruibruiter, murmurer pour ne rien dire).
En clair, puisque le grand sujet de la profession tourne autour du nouveau modèle économique de production-distribution, pourquoi ne pas avoir ouvert quelques idées ?

Parce que, finalement, quand on veut, on peut !

Déception !

Lu 1845 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com