TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom: qui veut la peau de Mademoiselle Pinel ?

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 6 Novembre 2013

Tiens, voilà qu'on s'agite un peu du côté des politiques au sujet du tourisme. Faut dire que l'absence chronique d'un ministre à plein temps a suscité quelques vocations et que la donne pourrait changer très bientôt…



Très marrant finalement...

Quand on veut rentrer au gouvernement et qu'on n'est pas forcément un "poids lourd", y'a qu'un moyen : briguer la place de Ministre du Tourisme.

Mais oui... ou même de sous-ministre, c'est pas grave, puisque toute le monde s'en fout.

A preuve d'ailleurs, Mademoiselle n'a pas eu trop le choix.

Et comme il fallait faire une place au MRG dans l'équipe, pour diverses raisons, c'est Mademoiselle qui a hérité du bébé.

Il faut dire que le patron d'icelui, l'étonnant Jean-Michel Baylet, lequel a exercé pour ceux qui s'en souviennent (faut dire qu'il n'a pas laissé trop de traces), la fonction il y a bien longtemps, était empêché....

C'est donc Mademoiselle qui s'y est collée avec les compétences qu'on lui connait et l'efficacité qu'elle n'a pas manqué de manifester au cours de ces quasi deux ans de fonction…

C'est peut-être à cause de cette "absence" que le vice-président du groupe socialiste au Sénat, Luc Carvounas, pousse à la roue (et accessoirement sa petite camarade) pour s'investir sur le tourisme.

A croire d'ailleurs, si j'en juge son communiqué, que c'est grâce à lui que le Premier Ministre (et je cite) va "confier à la Ministre du Tourisme l'Organisation des Assises du Tourisme".

Le Sénateur Carvounas ne manque pas de rappeler qu'il avait "émis cette nécessaire proposition dès le début de l'année 2012". Ben oui, si personne ne le dit…

Il ne se prive d'ailleurs pas, ce bon sénateur, de tacler sa joyeuse collègue de Conseil des Ministres, en rappelant dans son communiqué qu'il "souhaite vivement que les Assises du Tourisme mises prochainement en place puisse nous permettre d'atteindre l'objectif fixé par le Président de la République: dégager le premier solde touristique de tous les pays européens".

Je suis content d'apprendre que notre Président normal avait fixé un objectif en la matière.

Faut dire que j'ai toujours pas eu l'occasion d'en discuter avec Mademoiselle et que je n'ai pas senti dans son action la velléité de répondre à la mission qu'aurait fixée le Président…

Mais bon, peut-être que je deviens un peu aveugle… ou sourd, c'est selon !

Sénateur Carvounas, lui, semble plutôt décidé. Curieusement d'ailleurs, il me rappelle un peu le bon Fred Zadig, qui avait vachement bien œuvré pour pénétrer au gouvernement Fillon à l'époque, éjectant au passage Novelli.

Après, c'était la cata, mais bon, on a bien rigolé !

Sénateur Carvounas, lui, se met bien en avant : c'est à "son initiative" (sic) que le rapport "Tourisme: une place de leader à reconquérir; Bilan de la Loi Tourisme du 22 juillet 2009" a été adopté en octobre dernier par la commission sénatoriale pour le contrôle de l'application des lois.

Personne n'a lu ce rapport (ou si peu), mais c'est pas grave… C'est pas Mademoiselle qui en a été l'initiatrice !

C'est d'ailleurs pas idiot, ce qu'il préconise, Sénateur Carvounas dans ce rapport, mais c'est pas franchement tout à fait compréhensible, à part, bien sûr, (et ça devrait plaire à Christian Mantéi, patron d'Atour France) "doter l'opérateur étatique Atout France de nouveaux financements".

Encore que "nouveaux financements" ça veut tout et rien dire: taxe ou augmentation du budget ?

Pour le reste, je voudrais pas faire de peine à Sénateur Carvounas, mais c'est encore un peu flou: mettre en place un véritable Observatoire du Tourisme fiable, crédible et réaliste. Ah bon ?

"Opérer un choc de simplification" pour libérer les professionnels d'une réglementation trop contraignante". Ouah, le choc on va le prendre en pleine tronche…

Après, le reste, j'ai du mal à comprendre et je vous livre tel quel: "moderniser la gouvernance institutionnelle du tourisme visant à favoriser les regroupements d'échelles et la régionalisation du pilotage de la compétence".

Là, je laisse ma langue au chat… ou à qui la veut !

C'est pas tout, mais la place qui m'est impartite (oui, j'écris comme ça) est dépassée. Sénateur Carvounas entend cependant "prendre toute sa part à ce travail de modernisation de notre industrie touristique".

Ça sent le remaniement tout ça. Mais que va devenir Mademoiselle ? Un conseil, voyez Wathier...


Lu 2299 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com