TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : un mariage, des enterrements ?

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 24 Février 2015

On attendait une belle cérémonie. Peut-être que ce mariage Corsair et Air Caraïbes, qui ne devait être que de raison, va déboucher sur un enterrement. Grandiose, certes, mais avec quelques traces qui rappellent les grands moments du transport aérien français… il n'y a pas si longtemps !



Quant au mariage Corsair et Air Caraïbes, si, sur le papier et la présentation faite à la presse par Marc Rochet et Pascal de Izaguirre était alléchante, paraissait claire et sans ambiguïté, la réalité vue par les syndicats parait différente… - DR : LAC
Quant au mariage Corsair et Air Caraïbes, si, sur le papier et la présentation faite à la presse par Marc Rochet et Pascal de Izaguirre était alléchante, paraissait claire et sans ambiguïté, la réalité vue par les syndicats parait différente… - DR : LAC
Eh oui. J'étais parti sur un délire basé sur les célibataires qui partent en vacances grâce à l'imagination débordante de TO en mal de sites de rencontres.

Mais faut avouer que l'idée est intéressante et au moins, pas question de tricher avec l'âge ou la photo.

Dream Holiday cherche juste le bonheur des futurs couples… et plus si affinités !

En revanche, Corsair et Air Caraïbes, on va peut-être pas consommer tout de suite.

Mais là n'est pas le sujet, juste une digression dont j'avais coutume de vous abreuver mais que le temps avait fait passer.

Surtout après avoir été traité de con par un sympathique tour-opérateur.

Mais au moins, il aura eu le courage de prendre son téléphone et me délivrer son subliminal message sans pseudo.

La Case de l'Oncle Dom : un mariage, des enterrements ?
En revanche, car il s'agit de Corsair et Air Caraïbes, si, sur le papier et la présentation faite à la presse par Marc Rochet et Pascal de Izaguirre était alléchante, paraissait claire et sans ambiguïté, la réalité vue par les syndicats parait différente…

"Pas de plan social", rassuraient d'une seule voix Marc et Pascal (ça fait plus intime et ça rappelle un vieux feuilleton télévisé en évoquant la future entente entre les deux compagnies…

"Et ta sœur", répondent les syndicats… En fait, ce bon vieux Marc, expert et grand professionnel de l'aérien, a laissé quand même quelques souvenirs amers de la part des salariés d'anciennes compagnies aériennes.

Genre Air Liberté, AOM… C'étaient des compagnies françaises.

Elles ont défuntu !

Et, pour une fois, je pense que les syndicats, même si, encore une fois, commencent à pleurer avant d'avoir mal, ont des raisons de craindre ce mariage qui risque d'être un enterrement. Et pas forcément de première classe...

Bien sûr, si tout va comme l'ont décidé les deux groupes, TUI et Dubreuil, il sera nécessaire de faire quelques "efforts".

Parler anglais, ça me semble aller de soi, surtout pour un commandant de bord.

Voler 800 heures, bon, ça va, ça vient. Effectivement, si on se base sur le temps de vol d'un pilote Air France, (entre 630 et 678 heures) c'est un peu plus. Mais un easyjet commandant vole, lui, 850 heures.

Ça fait une moyenne, d'autant que les futurs A350 du mariage sont des avions de dernière génération, à la technologie de pointe !

Là où je m'interroge, c'est la constitution de cette future entité.

Si j'en crois les pilotes de Corsair, qui sont quand même des gens sérieux et responsables (mais oui, c'est vrai) ils ne font pas grève pour le plaisir de faire caguer les clients…

Et, pour en avoir parlé longuement avec eux, ils craignent et je les comprends !

Parce que, si, pour constituer cette nouvelle société, on les oblige à démissionner, c'est plus du jeu.

Mais j'ai bien peur qu'ils aient raison…

D'un autre côté, si mes informations sont bonnes (et je rassure ceux qui me traitent de con, elles sont bonnes), les petits mariés de Corsair auraient pu tout aussi bien tomber dans les bras des qataris. Les gens du Qatar, savez-vous ?

Le mariage avec Corsair ne s'est pas conclu… Pourquoi ? Je n'en sais rien ! J'ai bien quelques idées que la décence m'oblige à ne pas dévoiler...

Et là, peut-être que la donne aurait été différente. En attendant, et malgré cette constitution d'une compagnie aérienne bien française, il faudrait quand même ne pas jeter systématiquement les éléments indispensables que sont les salariés d'une entreprise. Que ce soit de Corsair ou d'Air Caraïbes !

Il est certain que les acquis du passé sont souvent obsolètes à notre époque.

Mais faut pas trop se moquer... L'avenir est fait de ce que nous ne connaissons pas.

Lu 2959 fois

Notez


1.Posté par 747 le 24/02/2015 08:22 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Clairvoyant l oncle Dom.
CRL .....Touché ....mais pas encore coulé !

2.Posté par Rick Sailor le 24/02/2015 15:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher ami

Vos infos ne sont pas bonnes.... Les qataris n’auraient pas pu passer les barrières européennes qui auraient bloqué leur niveaux de capital. Cf Etihad et Alitalia (ils n'ont pas de majorité d'action mais une acceptation de direction déléguée)

C'est la raison pour laquelle, les qataris ont très vite lâché le dossier... Y compris sur l'offre de capitalisation allemande proposée à l'origine.

Leur refus est simple : pas de garantie au capital et une réelle crainte des structures sociales françaises. Ils n'ont pas tort.

Qatar aurait pu investir via un fond tiers mais à hauteur de 39%;
Il ne restait pas beaucoup d'offres sur Corsair !

Bien à vous
Votre dévoué Rick

3.Posté par titi le 24/02/2015 16:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
en effet il y a quelques craintes a avoir compte tenu du remarquable parcours (lol) de monsieur rochet il y a fort a craindre que la solution franco francaise soit funeste pour corsair et qu il aurait ete mieux et moins dommageable pour le personnel de convoler avec avec les qataris qui sont par ailleurs de grand professionel dans l aerien il suffit de voler avec qatar airways pour s en rendre compte ou de suivre le soin meticuleux qu ils ont pour accepter la livraison d un nouvel appareil
bon courage a toute les equipes de corsair il va leur en falloir avec papa rochet

4.Posté par quelle reputation? le 27/02/2015 16:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ TITI,

quel est le "remarquable" parcours de Monsieur Rochet ? pouvez vous être plus précis ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com