TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l’Oncle Dom : y a de la chance que pour la canaille ? Pas si sûr...

L’édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 12 Décembre 2013

Ce bon Denis Wathier, sympathique animateur de Thomas Cook à une époque pas si lointaine a finalement trouvé son maître en la personne de Bruno Gallois, (ou plutôt de son liquidateur) autre sympathique animateur de Marsans à la même époque. Quand deux improbables s’affrontent…



Ne rêvons pas, mais quand même. Imaginons une seconde que l’ensemble des petites agences, spoliées par la débâcle de Marsans retrouvent d’un seul coup le grisbi ?  Imaginons que l’APST récupère ses fonds perdus ?  Ca serait pas une bonne nouvelle, tout ça ?  Comme quoi, faut pas toucher au grisbi ! - DR
Ne rêvons pas, mais quand même. Imaginons une seconde que l’ensemble des petites agences, spoliées par la débâcle de Marsans retrouvent d’un seul coup le grisbi ? Imaginons que l’APST récupère ses fonds perdus ? Ca serait pas une bonne nouvelle, tout ça ? Comme quoi, faut pas toucher au grisbi ! - DR
On ne le savait pas trop encore, mais c’était un temps où Wathier le Magnifique commençait à avoir un peu chaud dans les baskets.

Les comptes de Thomas Cook plongeaient, tel le CAC 40, dans un trou dont on ne connaît pas encore le fond à l’heure actuelle.

C’était aussi le temps où, du côté de Marsans, les affaires n’étaient pas si claires que ça.

Des actionnaires pour le moins étranges (depuis, le Président espagnol a fait quelques séjours du côté des geôles ibériques).

Bref, ça commençait à sentir mauvais et chacun cherchait à se tirer au plus vite de cette situation.

Fidèle à ses habitudes, Wathier le bienheureux attaquait le premier et lançait sa guerre éclair contre un de ses plus gros fournisseurs, ce pauvre Gallois de Marsans.

Faut dire que ce dernier, plus occupé à masquer la faillite imminente qui lui pendait au nez, n’avait pas vu venir le missile.

Vous avez pu lire tout ça pas plus tard qu’hier dans votre journal favori (lire).

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Entre-temps, les deux « Chefs » ont disparu de paysage touristique français.

Wathier vient récemment de se faire éjecter des boxes cadeaux et Gallois trimballe sa peine de-ci, de là, arpentant les salons et autres manifestations professionnelles à la recherche de l’Arche Perdue.

Mais, pendant les travaux, les affaires continuent…

L’attaque surprise lancée par Wathier a visiblement contrarié les juges qui, par deux fois, lui ont donné tort. Et, par conséquent mis le TO qu’il animait en fâcheuse posture. Enfin, un peu plus en mauvaise posture.

En revanche, les juges pourraient donner à l’APST, grand perdant dans la faillite de Gallois, un vague espoir de, qui sait, pouvoir peut-être récupérer un peu de fraîche monnaie ?

J’explique. Wathier le Magnifique, dans son premier tir, réclamait à Gallois le Bienheureux un arriéré de commissions de l’ordre de 350.000€ et des cacahouètes.

Réplique de Gallois qui assignait Wathier pour rupture abusive de contrat, préjudice, etc… Et exigeait la bagatelle de 14 millions d’euros…

Le cas de Wathier est jugé. J’espère qu’il n’avait pas déjà inscrit dans ses comptes les 350.000€… quoi que, dans la situation actuelle de TC, un peu plus un peu moins, on n’est plus à ça près.

La riposte de Gallois n’est pas encore jugée. Mais, si dans leur grande sagesse, les juges boutent Wathier hors de ses prétentions et donnent raison à Marsans, ça pourrait changer bien des choses…

Ne rêvons pas, mais quand même. Imaginons une seconde que l’ensemble des petites agences, spoliées par la débâcle de Marsans retrouvent d’un seul coup le grisbi ?

Imaginons que l’APST récupère ses fonds perdus ?

Ca serait pas une bonne nouvelle, tout ça ?

Comme quoi, faut pas toucher au grisbi !

Lu 1529 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com