TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Croatie dans l'UE : "Nous tablons sur une hausse de 2 à 3% des dépenses touristiques"

Stéphanie Mages, RP à l'OT de Croatie en France


Rédigé par Pierre Coronas le Mardi 2 Juillet 2013

Depuis lundi 1er juillet 2013, la Croatie est officiellement le 28e Etat membre de l'Union européenne. Une intégration qui n'aura pas de grandes conséquences sur les formalités d'entrée dans le pays pour les visiteurs en provenance de l'Union. Mais elle devrait permettre à la destination de profiter de nouvelles opportunités pour poursuivre la croissance de ses statistiques en termes de fréquentation et de dépenses touristiques. Le point avec Stéphanie Mages, chargée des relations presse et de la communication pour l'Office National Croate de Tourisme en France.



Si les zones côtière de la Croatie sont déjà amplement fréquentées par les touristes étrangers, l'Office du Tourisme espère surtout que l'adhésion à l'UE permettra de les attirer vers la capitale, Zagreb - Photo J.D.L
Si les zones côtière de la Croatie sont déjà amplement fréquentées par les touristes étrangers, l'Office du Tourisme espère surtout que l'adhésion à l'UE permettra de les attirer vers la capitale, Zagreb - Photo J.D.L
TourMaG.com – Du point de vue du tourisme, qu'est-ce qui va changer à la suite de l'entrée de la Croatie dans l'Union européenne (UE)  ?

Stéphanie Mages :
"Dans un premier temps, cette adhésion à l'UE va permettre à la Croatie de voir les retombées médiatiques qui la concernent augmenter.

De plus, au niveau de la santé, les voyageurs européens peuvent désormais y utiliser la carte européenne d'assurance maladie qui permet de bénéficier d'une prise en charge sur place de leurs soins médicaux.

En revanche, la monnaie ne change pas contrairement à ce que certains voyageurs qui nous contactent pensent. En Croatie, les paiements continueront de se faire en Kuna et un passage à l'Euro n'est, pour le moment, pas envisagé."

TourMaG.com – Et, au niveau des formalités d'entrée, il ne devrait pas y avoir de gros changements pour les citoyens européens qui peuvent déjà entrer en Croatie avec leur passeport ou leur carte d'identité...

S.M. :
"Pour les formalités, il n'y aura effectivement pas de changement pour les touristes français et les autres en provenance de l'UE. Ils n'ont besoin que de leur passeport ou de leur carte nationale d'identité effectivement.

Une mesure qui concerne également les résidents étrangers de l'espace Schengen. Par exemple, un citoyen algérien qui vit en France peut pénétrer sur le sol croate avec sa carte d'identité ou son passeport.

Au total, l'offre touristique croate sera facilement accessible pour près de 500 millions de personnes.

Par conséquent, pour tous ces voyageurs, le passage des frontières va être facilité. L'entrée en voiture dans le pays sera plus rapide car les contrôles frontières avec la Slovénie et la Hongrie vont être fusionnés.

Ce sera également le cas dans les aéroports. Même si, pour ces derniers, le passage était déjà assez facile.

Mais, par contre, les formalités vont changer pour les citoyens russes et turcs. S'ils pouvaient jusqu'alors venir avec leur seul passeport, ils devront maintenant obtenir un visa pour séjourner dans le pays."

Marge de progression sur le marché français

TourMaG.com – Pensez-vous que cette adhésion à l'UE va permettre à la Croatie d'augmenter le nombre de visiteurs étrangers qui viennent dans le pays ?

S.M. :
"Nous enregistrons de belles hausses de la fréquentation étrangère depuis maintenant plusieurs années.

En 2012, nous avons vu le nombre de touristes étranger progresser de 5 %. Une augmentation qui atteint 6 % pour les visiteurs français avec un total de 418 000 touristes. Et nous avions déjà battu des records de fréquentation en 2011.

Et, avec l'entrée dans l'UE, nous nous attendons à un bond de 2 % à 3 % des dépenses touristiques dans le pays par rapport aux chiffres enregistrés en 2012.

Je pense que l'entrée dans l'UE va contribuer à améliorer encore ces performances grâce à la couverture médiatique. Mais ce sont surtout les ouvertures de liaisons aériennes et l'intérêt des tour-opérateurs étrangers qui y participeront.

Même si ces derniers temps, la desserte aérienne s'est accrue, nous manquons encore de vols en provenance de la France.

Ainsi, il reste actuellement impossible de se rendre en Croatie sur un vol direct depuis plusieurs villes de l'Ouest de l'Hexagone, dont Bordeaux. Nous avons donc une certaine marge de progression sur le marché français."

TourMaG.com – Selon vous, l'intégration à l'UE peut-elle permettre aux TO et aux compagnies aériennes de développer encore plus d'intérêt pour la destination ?

S.M. :
"Oui, cela peut surtout aider à poursuivre la tendance entamée depuis maintenant quelques temps. Cette année, nous avons déjà enregistré plusieurs nouveautés et plusieurs TO étrangers sont présents dans le pays ; principalement dans la région de la Dalmatie.

Selon moi, l'UE va surtout nous permettre de développer les city-breaks à Zagreb, la capitale. C'est une ville souvent oubliée par les touristes qui viennent dans le pays car elle n'est pas située en bord de mer. Les voyageurs y atterrissent mais n'y restent pas.

C'est dommage car elle montre un autre aspect de la destination que le seul intérêt balnéaire. Elle est influencée par la culture de l'Europe centrale et dispose de nombreux atouts pour de courts séjours urbains.

Dans le but de favoriser ces city-breaks, Croatia Airlines met actuellement en place de nouveaux horaires au départ de Paris-Charles de Gaulle. Ils vont offrir la possibilité de venir à Zagreb du jeudi soir jusqu'au dimanche matin."

4/5 des visiteurs étrangers en provenance de l'UE

Stéphanie Mages est la chargée de presse et de communication de l'Office National Croate de Tourisme en France - Photo DR
Stéphanie Mages est la chargée de presse et de communication de l'Office National Croate de Tourisme en France - Photo DR
TourMaG.com – Pensez-vous que de nouveaux profils ou de nouvelles nationalités de touristes vont se rendre en Croatie maintenant que le pays fait partie de l'UE ?

S.M. :
"Les visiteurs étrangers représentent déjà 88 % du total des touristes qui se rendent en Croatie. Et, parmi eux, les 4/5 proviennent déjà de l'UE.

Je ne pense donc pas que l'entrée dans l'Union devrait provoquer de gros changements sur ce point-là.

En fait, elle va surtout permettre aux Européens de mieux situer le pays sur la carte du continent. Beaucoup estiment que la Croatie est en Europe de l'Est alors que, non, nous sommes en Europe centrale, tout près de l'Italie.

Nous occupons donc une position « centrale » en Europe et accueillons des influences culturelles de l'UE, en particulier italiennes ou autrichiennes.

Par exemple, la frontière croate n'est située qu'à environ 800 km d'une ville française comme Briançon. Soit une distance plus courte que pour rallier certaines autres métropoles hexagonales."

TourMaG.com – Les Croates vont-ils avoir plus de facilité désormais pour quitter le pays et voyager en Union européenne ?

S.M. :
"Cela va effectivement faciliter leur venue en Europe.

Jusqu'à maintenant, ils avaient besoin d'un passeport pour se rendre dans un pays de l'UE. Désormais seule leur carte d'identité suffira.

En revanche, ils ne pourront pas encore travailler librement dans d'autres Etats de l'UE. Cela sera le cas avec l'entrée de la Croatie dans l'espace Schengen, prévu pour dans 5 ans."

Entre janvier et mai 2013, la fréquentation des touristes français en Croatie a progressé de 7 % par rapport à la même période en 2012.

Au total, plus de 81 000 Français ont visité la destination au cours des cinq premiers mois de l'année.

Le nombre total de voyageurs étrangers dans le pays, sur le début de l'année 2013, atteint 1,6 million, en hausse de 8,9 % en un an, selon les statistiques de l'Office National croate du Tourisme.

Lu 1242 fois

Notez


1.Posté par Stéphanie le 03/07/2013 09:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Il y a une inexactitude : pour l'exemple d'un citoyen non européen vivant en France, il peut aller en Croatie avec sa carte de séjour + son passeport. Les formalités sont expliquées sur le site de l'ambassade ici : http://fr.mfa.hr/?mh=640&mv=4582&id=14754
L'ONT Croatie

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com