TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Dominique développe doucement ses attraits touristiques


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Vendredi 4 Février 2011

Petite sœur de la Guadeloupe et de la Martinique, l’île de la Dominique veut être plus qu’une simple extension lors d’un séjour dans les Antilles. Grâce à ses fonds-marins et à sa nature protégée, elle commence à se faire une place sur le marché français.



Une destination idéale pour les amoureux de nature et de plongée
Une destination idéale pour les amoureux de nature et de plongée
L’île de la Dominique, à ne pas confondre avec la République Dominicaine, se trouve au cœur des Caraïbes.

A peine plus grande que Sainte Lucie, elle se niche entre la Martinique et la Guadeloupe.

Mais avec seulement 3053 voyageurs français en 2010, sa fréquentation n’est qu’une goutte d’eau à coté des autres îles de la région.

C’est pourquoi la Dominique s’est attaché les services d’Interface Tourism depuis novembre 2009 pour développer le marché français.

L’agence a déjà organisé cinq cessions de formation pour 45 agents de voyage. Elle compte en former 50 de plus en 2011.

Elle a également lancé un portail web en juin 2010 Authentique Dominique, qui a reçu près de 13.300 visiteurs uniques. Les professionnels pourront y retrouver un manuel des ventes ainsi que quelques packages de TO.

Un intérêt grandissant

Coté distribution, la Dominique est programmée par 21 TO, dont sept supplémentaires cette année, soit une hausse de 50%. Allibert, Grand Angle, Iles du Monde, Montagne Evasion, Nomade Aventure, UCPA et Ushuaia Voyages sont les nouveaux arrivés.

Sur place, pas de clubs ou de grandes chaînes hôtelières. On compte 1022 chambres réparties entre les petits hôtels, les gîtes et les appartements.

Un manque crucial d’infrastructures dont la destination est consciente et auquel elle tente doucement de remédier. Plusieurs projets hôteliers sont en cours de construction. Des guest-house, hôtels écologiques, ou des petites unités, la Dominique n’est pas prête à sacrifier son authenticité sur l’autel du tourisme de masse.

Liaisons difficiles

La desserte de l’île reste également un point faible. En effet, il faut forcément transiter par la Guadeloupe (la compagnie Liat propose des transferts) ou la Martinique (rotation avec Airawak) et dormir une nuit sur place.

Cependant en passant par Saint Martin, il est possible de faire le trajet dans la journée avec la compagnie Winair.

Une partie des voyageurs empruntent également l’Express des îles bateau qui propose des rotations depuis la Martinique et la Guadeloupe en 2h pour 3 à 7 traversées par semaine. Le paradis se mérite.

Lu 3694 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com