TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La République Dominicaine veut changer d'image


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Mercredi 22 Septembre 2010

L’office de tourisme de République Dominicaine a organisé mardi dernier son workshop, en présence du ministre du tourisme, de 7 hôtels et 6 réceptifs locaux. L’occasion de rappeler toute la diversité de cette île des Caraïbes, qui souhaite développer le tourisme haut de gamme sans pour autant négliger ses fidèles clients du All Inclusive.



Les grands hôtels resort de République Dominicaine sont-ils en train de s’essouffler ? C’est en tout cas l’avis de certains professionnels.

Si ce segment de marché est encore incontournable, ils souhaitent développer des produits différents et mettre en valeur la diversité de la destination. Un désir que tente de résumer le nouveau slogan de l’OT : « tout ce dont vous rêvez ».

Mais pour Doïna De Campos, directrice de Turmaya, le premier réceptif français, la formule n’est pas assez explicite. « Nous avons beaucoup de mal à faire comprendre que la République Dominicaine peut aussi se visiter en circuit. »

En effet, l’île regorge de merveilles naturelles et culturelles. Berceau des Amériques, sa capitale Saint Domingue possède un patrimoine architectural très bien préservé. La région du sud-ouest est également inscrite comme réserve mondiale de la biosphère au patrimoine mondial de l’UNESCO.

«Nous avons beaucoup à offrir » insiste Doïna De Campos. « Il faut changer l’image de notre pays » appuie-t-elle. Il est vrai qu'avec des séjours à moins de 1000€, la destination pâtit d'une image un peu bas de gamme.

Explosion des marchés émergeants

« C’est la faute aux TO » s’exclame Stéphane Satin, le président d’ECT, organisateur d’incentive. «Ils ont rendu la République Dominicaine bon marché pour vendre leurs produits à des prix cassés ». Résultats, les entreprises attendent des séjours à des tarifs imbattables.

« En 2009, nous avons fait 30% de baisse sur les incentives français. Heureusement que les autres marchés nous rattrapent. » En effet, les Américains, les Russes, les Brésiliens, les Mexicains considèrent toujours l’île comme une destination de qualité.

De plus, avec l’ouverture de nouvelles routes aériennes depuis l’Amérique du Sud, les touristes des pays émergeants vont bientôt être plus nombreux que les européens. « Tous les pays desservis par la TAM sont très porteurs pour nous. Notamment le Brésil, au fort pouvoir économique qui n’est qu’à 7 heures d’avion » explique Doïna De Campos.

Montée en gamme

Si la République Dominicaine veut conquérir ses galons de destination de luxe, elle devra proposer sur le marché des établissements en rapport. « Les nouveaux hôtels en construction sont haut de gamme, et les adresses médiocres ferment ou se reconvertissent » assure Stéphane Satin.

Ramon Tejeda, le directeur des ventes et marketing du groupe Coral Hospitality abonde dans le même sens « Nous devons trouver un segment de marché qui paie plus ».

Cela fait deux ans que son entreprise investit dans des structures de charme et de qualité. « Les clients sont à la recherche de séjour exclusifs» souligne-t-il. Il espère notamment que la République Dominicaine devienne comme Maurice ou les Seychelles, une île qui attire les touristes à haute contribution.


Lu 2409 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com