TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Réunion : l'alerte au chikungunya se renforce !

l'épidémie gagne du terrain et les annulations se multiplient


Rédigé par Jean DA LUZ le Lundi 30 Janvier 2006

Selon la presse réunionnaise, le Comité du tourisme de La Réunion prend très au sérieux les menaces pour le tourisme que représente le moustique chikungunya, à la veille de l'arrivée sur place du ministre de la Santé Xavier Bertrand. Jocelyne Lauret, sa présidente a adressé un courrier aux professionnels pour les alerter de la menace que représente cette épidémie pour la fréquentation de l'ïle.



Il n'y a aucun antidote ni traitement préventif contre la piqûre du moustique
Il n'y a aucun antidote ni traitement préventif contre la piqûre du moustique
Avec son nom plutôt sympa, on aurait pu imaginer qu'il s'agit du dernier tube à la mode d'Yannick Noah... Las, il s'agit d'une ignoble bestiole dont la piqûre provoque des douleurs des mois durant, et qui est en train de faire des ravages à La Réunion.

En effet, les cas des personnes atteintes se multiplie. Plus de 30.000 d'entre elles en ont été victimes depuis son apparition en février 2005. Lors du dernier week-end, sur 69 personnes touchées par la maladie qui se sont rendues aux urgences, 24 ont été hospitalisées, a précisé le préfet.

Sur 1.000 appels reçus par le Samu, 200 concernaient l'épidémie, a-t-il ajouté. Et les zones jusqu'ici préservées ne sont plus hors d'atteinte. L'épidémie fait tâche d'huile vers l'ouest de la Réunion, la zone touristique de l'île.

Et la chose est d'autant plus grave qu'une véritable psychose s'installe. En effet, il n'y a aucun antidote ni traitement préventif contre la maladie (LIRE) qui se manifeste par des « d'importantes douleurs articulaires et musculaires touchant les extrémités des membres (poignets, chevilles, phalanges), des céphalées et, parfois, une éruption cutanée. Des hémorragies bénignes peuvent survenir, surtout chez les enfants. »

30.000 personnes piquées depuis février 2005

Bref, une vrai chienlit. « "Sur ces bases, les réactions des professionnels extérieurs et du grand public vont à la fois s’intensifier et sans doute céder à une certaine psychose", écrit la présidente du CTR, qui fait part de décisions d’annulation de séjour (...) "les touristes actuellement dans l’île vivent leur séjour dans la crainte d’être atteints par le virus et parallèlement les clients potentiels, ainsi que les professionnels extérieurs (tours-opérateurs, agents de voyage) multiplient les appels d’inquiétude et veulent avant tout déplacement, être rassurés sur les conditions d’accueil dans les hébergements touristiques".

Des inquiétudes qui se traduisent par un « un phénomène d’annulation de séjours".
Parmi les mesures prises, le CTR a demandé au préfet "que tous les équipements touristiques, et en particulier les hébergements puissent, au-delà des propres initiatives des professionnels, être intégrés dans les opérations de démoustication".

Enfin, un cabinet spécialisé dans la communications de crise a été contacté, "de manière à répondre aux interrogation légitimes des clients et professionnels du tourisme".

Jocelyne Lauret devrait d'ailleurs rencontrer très prochainement Léon Bertrand.
"Il est essentiel que notre réaction soit la plus cohérente et la plus crédible -il n’est pas question en effet de nier la réalité de la situation- et que l’ensemble des acteurs du tourisme réunionnais s’exprime d’une même voix".

Un numéro vert a été mis en place : 0800 110 000

Lu 20764 fois
Notez


1.Posté par pascal le 07/02/2006 08:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que pensez vous du produit suivant:

http://www.mddep.gouv.qc.ca/pesticides/virus-nil/bti/


2.Posté par Alex le 23/02/2006 21:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il était prévu de partir à la réunion fin mars. cependant cette épidémie n'est pas favorable pour les jeunes femmes enceintes ou voulant l'être. Je ne trouve pas si les compagnies remboursent ou non les billets d'avion. ou plutot si, apparemment jusqu'au 28 février pour les départs prévus avant cette date !!! est ce normal ? je suis pret à prendre une autre destination avec la meme compagnie !! quoi faire ? que FAire ?
avons nous le droit de se faire piquer, infecter du fait qu'une compagnie de vol ne veule pas rembourser les billets d'avions ? où pouvons nous nous renseigner?

3.Posté par bob le 07/03/2006 16:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
hé non, il ne faut pas venir, pour votre information regardez ce reportage de tf1, émission septà huit , vous verrez le reportage sur les bébés atteints:
http://s.tf1.fr/mmdia/v/47/4/1716474g.asx


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com