TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading

Travel in France





La Vélo Francette, cap à l’ouest !

TourMaG.com fait son tour de France


Rédigé par Jean-François RUST le Lundi 17 Juillet 2017

En juillet, TourMaG.com fait son propre Tour de France - en suivant plus ou moins le tracé officiel - à la découverte des régions de l'Hexagone. Aujourd'hui, alors que le Tour est au repos du côté du Puy-en-Velay, nous partons dans l'ouest de la France, à la découverte de la Vélo Francette. Des plages de Normandie à l’Atlantique, cette véloroute traverse une France rurale, authentique et verte. D’Ouistreham à Saumur, les 370 premiers kilomètres constituent un bonheur cycliste, au fil de l’eau et du bocage. Haltes artisanales et gourmandes s’intercalent entre hébergements de charme et insolites. En selle !



La Vélo Francette ? Une cavalcade de bonnes surprises au grand air ! - DR : J. Damase - La Vélo Francette
La Vélo Francette ? Une cavalcade de bonnes surprises au grand air ! - DR : J. Damase - La Vélo Francette
D’Ouistreham à Flers, le premier tronçon de la Vélo Francette mène des plages du Débarquement à la Suisse normande.

Le D-Day (6 juin 1944), sur Sword Beach à Ouistreham, troupes anglaises et canadiennes débarquaient pour la reconquête. Votre conquête à deux-roues sera de quitter les douceurs littorales et le charme du canal de l’Orne pour rallier Caen, puis les montagnes normandes.

Un parcours bucolique dans ce coin de Normandie généreux, qui s’étire le long des méandres de l’Orne et de ses gorges de granit.

Puis, dans les vallées du massif normand, direction les villages de Thury-Harcourt, Clécy et Pont d’Ouilly, avec sa jolie guinguette. Même limité à 362 m d’altitude (point culminant de la Suisse normande), ça grimpe !

Vous doutez du caractère « alpestre » du territoire ? Sur le chemin de Flers, à travers de splendides paysages forestiers, hissez-vous jusqu’au rocher d’Oëtre, avec vue grand angle sur les gorges de la Rouvre. Escarpements rocheux, landes et torrents… c’est la Normandie secrète.

Fermes et distilleries

Vous rêvez d’une Normandie bucolique, de vergers fruitiers, vaches, haies de bocage et herbe grasse ? La voici entre Flers et Mayenne !

Dans l’Orne vallonné, la voie verte longe la Varenne et traverse des terres de petite agriculture, à taille humaine. Un territoire de saveurs, parsemé de fermes et de distilleries, mais aussi de souvenirs miniers et industriels.

Après une étape dans la cité médiévale de Domfront, perchée sur son éperon rocheux, cap au sud vers la vallée de la Mayenne.

Au passage : des villages, toujours aussi tranquilles (Torchamp, Saint-Fraimbault), des moulins à eau (Varenne, Ambloux), des points de vue...

L’atmosphère change ? Logique, l’itinéraire quitte la Normandie pour entrer en Pays de Loire.

Maisons éclusières-restaurants

Une rivière, deux, trois, quatre et trois cités de caractère, Laval, Château-Gontier et Angers. Voilà le programme de la coulée verte tracée entre Mayenne et Angers, le long de l’Oudon, du Maine…

Un itinéraire balisé de chemins de halage, de maisons éclusières-restaurants, de moulins transformés en chambres d’hôtes. Et de convivialité partagée avec les adeptes d’une itinérance encore plus lente, en pénichettes.

Cette atmosphère sauvage et muette est - à peine ! - bousculée par le vieux-Laval et son patrimoine moyenâgeux méconnu.

Encore quelques tours de roues et voici l’abbaye de Port-du-Salut, dont chacun a en mémoire son fromage.

A Château-Gontier, le Parc Hôtel et sa maison de maître du 19e s., parmi les arbres centenaires, constitue l’étape idéale.

Au-delà, châteaux, moulins et petits ports fluviaux vous accompagnent dans la douceur angevine, jusqu’à la ville du Roi René.

Villages de tuffeau

La visite d’Angers et de son château (forteresse 13e-16e s.) achevés, l’Anjou vous tend les bras.

Jusqu’à Saumur, l’étape est placée sous le signe de la douceur de vivre, entre villages de tuffeau, coteaux de schiste, anciennes ardoisières et plaine saumuroise. Exemple ? La Pointe, ancien hameau de mariniers aux jardins émaillés de tonnelles et de gloriettes.

Au fil du fleuve, l’art de vivre à la campagne resplendit, sous la belle lumière ligérienne. En vue de Saumur, les rives se font maraîchères et les coteaux dévoilent les premières maisons troglodytes.

Voilà la ville : un château là aussi dominant (palais des Ducs d’Anjou, 14e et 15e s.), une église au clocher fin et des musées, dont celui de la Cavalerie, implanté dans cette cité du Cadre Noir, célèbre école nationale d’équitation.

La Vélo Francette ? Une cavalcade de bonnes surprises au grand air !

Retrouvez tous les articles sur notre Tour de France 2017 en cliquant ici.

Lu 1337 fois

Tags : TDF2017
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92









Dernière heure






 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com