TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





La case de l’Oncle Dom : Boiloris, la grenouille qui voulait devenir bœuf ?

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 3 Janvier 2017

Pas question aujourd’hui de tirer sur l’ambulance. Boiloris et surtout ses quelque 110 salariés en perdition, hélas. Une entreprise qui venait d’avoir trente ans. Incompétence ? Trahison ? Mauvaise gestion… ou la faute à pas de chance ?



Une des agences Boiloris fermée qui porte l'enseigne Thomas Cook - Photo MS
Une des agences Boiloris fermée qui porte l'enseigne Thomas Cook - Photo MS
Plus le temps passe, moins le groupe fondé et dirigé par Didier Munin semble avoir de sérieuses chances de se sortir de ce guêpier… dans lequel il semble s’être mis un peu tout seul.

Incompétence de la part de Didier Munin ? Non, sûrement pas, ou alors le personnage est un sacré comédien.

En revanche, qu’il y ait eu certaine méconnaissance de la gestion du personnel, si j’en crois les rares salariés (présents et passés) qui ont consenti à me livrer quelques propos, c’est probable…

J’ai entendu les termes "manque de considération du personnel" plusieurs fois.

Et sincèrement, en cette nouvelle année qui démarre bien mal, j’ai une profonde pensée pour les salariés du groupe Boiloris qui doivent se demander, à l’heure où j’écris ces lignes bien loin de France, comment ils vont pouvoir s’en sortir.

Avec le dépôt de bilan, un repreneur, par l’odeur alléché, va sans doute se manifester. Mais combien seront du nouveau voyage ?

Le plus grand nombre, espérons-le.

Dominique Gobert et chien Charly - DR
Dominique Gobert et chien Charly - DR
Trahison… de la part de Thomas Cook ?

Non, je ne le crois pas non plus, malgré ma « prudence » vis-à-vis de ces grands groupes industriels.

Dans notre article de décembre dernier, Didier Munin nous confiait avoir été "condamné à mort" par Thomas Cook.

Ben, je pense au contraire que le groupe que dirige en France Nicolas Delord a fait preuve de saine gestion (LIRE).

Parce que, si nos informations sont exactes, Delord a quand même fait une grosse partie de son possible pour soutenir autant que faire se peut, l’ensemble Boiloris.

Et il est certain que Thomas Cook France n’a pas les reins suffisamment solides pour supporter au-delà d’un délai raisonnable, des impayés qui pourraient atteindre plusieurs millions d’euros.

Thomas Cook n’est pas connu pour faire du mécénat…

Et, en toute objectivité (vraie, parole de Gobert), au bout d’une certaine somme, il fallait bien couper la garantie de la centrale de paiements.

Quant à prévenir les autres fournisseurs de Boiloris, ça me parait quand même la moindre des choses. On ne laisse pas ses copains dans la mouise…

Ah, j’allais oublier l’achat par Munin des agences Thomas Cook et qu’il voulait revendre, une fois ces dernières structurées.

Certes, mais Munin explique lui-même que ces agences "payées à bas prix" lui ont coûté une "partie de ses réserves" pour leur restructuration.

Certes, mais quand on n’a pas les ressources nécessaires, on ne fait pas de dépenses immodérées, non ? Un peu l’histoire de la grenouille qui voulait ressembler à un bœuf…

En tout cas, gestion plutôt incertaine.

Quant aux banques, qui n’auraient plus soutenu Boiloris, ben c’est pas forcément nouveau. Lorsque Fram a atteint ses difficultés, les banques, comme d’habitude (et c’est leur métier) se sont précautionneusement retirées de la partie. On fait pas dans le mécénat, là non plus !

La faute à pas de chance ? Aussi un peu, dans la mesure où la situation « terroriste » en France et en Europe, sans parler de la Turquie n’a pas arrangé les choses…

Dommage, vraiment dommage. En revanche, si la situation demeure véritablement ce qu’elle est à l’heure où je rédige ces lignes, l’APST devrait morfler grave.

Dans ses vœux en décembre 2016, Alix Philipon, sa présidente, ne cachait pas sa satisfaction, annonçant que l’association possédait plusieurs millions de « réserves ».

Mais qui (à moins d'un miracle) pourraient prendre un petit coup dans l'aile pour la Sainte Épiphanie...

Lu 4062 fois

Notez


1.Posté par DUBITATIF le 04/01/2017 12:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au bout du bout, c'est l'APST qui va payer; qui finance l'APST ? = les autres acteurs du monde du voyage "à l'ancienne" ; donc au final c'est juste que le gateau français des AGV+TO se retrécit d'année en année (au profit des autres acteurs type airbnb, google ..car le tourisme au global ne baisse pas) et que ce modèle n'en finit pas de s'épuiser .... (et de s'entretuer cf le débat "thomas cook m'a tuer")

2.Posté par Ex Boilo le 04/01/2017 12:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Contrairement a ce que vous pouvez penser, Mr MUNIN est un très bon comédien qui a souvent tordu les marques de ses enseignes et ses fournisseurs pour se tailler la part belle du gâteau... A ces yeux, les salariés sont des noms sur un tableau des meilleurs vendeurs a la fin du mois. Il vous serrait la main en vous souriant, sans parfois toujours remettre un nom sur un visage...
Il est obnubilé par sa propre réussite, un brin frimeur et surtout aimant que sa réussite se voit. Il a bien sur fortement contribué a la perte de sa société et le contexte actuel a fini de le précipiter dans le gouffre.
Je n'ai aucune pitié pour ce genre de personnage qui laisse plus de 100 salariés investis a sa cause au bord de la route. L'histoire nous dira t elle un jour s'il n'avait pas préparé sa sortie depuis de longs mois?
La fin d'une belle aventure qui sera plus difficile a digérer pour les salariés que pour son illustre directeur.

3.Posté par baudoin le 05/01/2017 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne vois pas pourquoi cela laisserait une ardoise à l' APST.Celle-ci doit avoir les contre garanties à hauteur des risques potentiels.

4.Posté par onauraitdusemefier le 05/01/2017 12:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
: Je vous aime Mr le journaliste !!! Je vous aime ... Enfin quelqu'un de lucide et de juste !!! Ça fait du bien de voir encore des gens intègres , surtout lorsque l'on voit que la nature humaine n est pas si belle .... Mais quel gâchis !!! De si belles agences avec de si bons professionnels qui s 'investissent comme si C était leur propre société ... Pour finir dans le désaroi le plus totale, face aux clients sans savoir que faire que dire, restant Jusqu'à 23h pour essayer de recoller les morceaux d un jouet cassé , sachant qu'eux mêmes feront partis des dommages collatéraux et en sachant pertinemment qu'ils ne seront pas payés pour les efforts fournis et ceux la veille de Noel .... Il est facile de rejeter la faute sur les autres, plus facile que de se remettre en question, C'est une certitude !!! Alors oui , je pense qu'il y a un gros problème de gestion, oui on ne dirige pas une petite entreprise familiale de 4 agences comme l'on dirige un réseau de 30 agences ! Oui, on ne peut pas profiter de racheter des agences à bas prix pour essayer de les refourguer 1 an après de force et essayer de faire une plus-value , oui on ne peut pas presser les employés comme des citrons et jeter l'écorce sans en payer les conséquences ! Alors Mr Didier Munin , j espère que par le plus grand des hasards , peut-être je dis bien peut-être en vous rasant le matin , vous vous direz:" Oui j ai ma part de responsabilité dans cette immense gâchis."

5.Posté par exboilo "La considération" le 06/01/2017 12:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lorsque je lis dans la presse "les dires" de Monsieur Munin , je me dois de m'exprimer pour toutes ces personnes lâchées aujourd'hui qui ont largement contribuées à ce qu'a été le réseau Boiloris pendant 30 ans !!!! et leurs dire combien je pense à elles aujourd'hui ....

"c'est la faute de la banque, c'est la faute d'un TO, c'est la faute de la directrice financière"...... c'est la faute de ..... la faute à qui ????

Ce message est plutôt un soutien à toutes mes anciennes collègues et celles que je n'ai pas connus..... 110 personnes ce n'est pas rien!!!!!

" La Considération"....... n'est ce pas cela que monsieur Munin a toujours cherché à obtenir auprès de ses partenaires TO ???? Tapis rouge SVP ...... avec toute sa cour ........

Vouloir être considéré ne serait ce pas avant tout considérer ceux et celles qui vous entourent ??? et qui vous aident à accéder à la réussite ????

Le personnel ? c'est un balai incessant de je vous embauche, je vous salis, je vous jette et je vous réembauche, je vous resalis et je vous rejette .......

A l'heure ou j'écris ces quelques phrases il y a des personnes qui se démènent encore pour trouver des solutions pour leurs clients et ce depuis quelques semaines ...(clients de Monsieur Munin aussi ne l'oublions pas )..... Joyeux Nöel à vous toutes !!!!!! Mais où êtes-vous Monsieur Munin ?? En vacances????

Croyez-moi que dans les agences Boiloris il y a d'excellentes vendeuses, des personnes qui prennent à cœur leur travail, qui croient en ce qu'elles font et de très belles personnes...... Je leur souhaite vivement tout d'abord de retrouver un travail très vite à chacune d'entre elle et de trouver enfin juste un plus de considération dans leurs prochains emplois ....le pire est derrière vous Mesdames .......

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com