TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : Brit Air, Airlinair et Regional, Hop, hop, hop… Hourra !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 26 Juin 2013

Y'a pas de raison… Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? Suivez le guide Air France. Et hop, c'est parti!



On pensait benoitement que les trois compagnies réunies en un Hop majeur, Brit Air, Airlinair et Regional, allaient être réunies en une même entité, avec les mêmes droits et devoirs sociaux qu'une compagnie normale - DR
On pensait benoitement que les trois compagnies réunies en un Hop majeur, Brit Air, Airlinair et Regional, allaient être réunies en une même entité, avec les mêmes droits et devoirs sociaux qu'une compagnie normale - DR
Tiens ça fait du bien de quitter un peu la politique. En écoutant Alain Duhamel, je comprends sa réaction d'écœurement et je vous avoue que je suis aussi un peu déçu.

Mais bon, ce soir, on parle d'aérien.

Parce que figurez-vous que, dans sa grande sagesse, après avoir fustigé les compagnies low cost (pour lesquelles je n'ai pas grande sympathie mais qui ont eu le courage d'exister et de créer un modèle recherché par le consommateur), ma compagnie préférée, Air France en l'occurrence, a découvert que finalement, le low cost, c'était pas mal.

Ça pouvait même apporter quelques économies substantielles… à condition d'opérer bien sûr en low cost.

Mais comment faire ?

Ça a bien pris quelques mois avant qu'un brillant cerveau, surement issu de l'Enarquie ou d'une contrée semblable, n'ait la Grande Idée: prenons toutes ces petites filiales, rachetées fort cher à l'époque, fusionnons le tout… et Hop, le tour sera joué !

La case de l'Oncle Dom : Brit Air, Airlinair et Regional, Hop, hop, hop… Hourra !
Pour le Hop, c'était bon.

Pour la fusion, contrairement à la Selectourie Afatie (ça y est, ça me reprend, désolé !), c'était pas gagné. Ben oui, le brillant technocrate qui a eu la Grande Idée (intelligente au demeurant) a fait tout simplement fi (eh oui, ça se dit !) de la gangrène qui ronge petit à petit notre belle compagnie… Les syndicats, qu'ils soient du PNC ou du PNT.

Spinetta, qui part "la conscience tranquille", avait confié la tâche à un costaud, pourtant rompu aux problèmes sociaux, pouvait donc partir tranquille : Lionel Guérin, qui n'avait pas eu la présidence d'Air France, avec son perroquet (sympa) allait régler le problème entre deux coups de cuillère à pot (je ne sais pas trop ce qu'est une cuillère à pot, mais c'est rigolo).

Or donc, on pensait benoitement que les trois compagnies réunies en un Hop majeur, Brit Air, Airlinair et Regional, allaient être réunies en une même entité, avec les mêmes droits et devoirs sociaux qu'une compagnie normale.

Une seule direction, un seul siège, enfin bref, une compagnie.

Vous rigolez sans doute ?

Oui, y'a de quoi. Parce que, bien entendu, tout ceci n'était qu'un beau rêve digne du pays des Bisounours… Trop simple, les amis, beaucoup trop simple ! Pas assez cher. Et puis, vous n'y pensez pas : harmoniser les temps de travail, les avantages sociaux des uns et des autres…

Même le perroquet de Guérin en est resté coi, c'est tout dire !

Et donc, une fois de plus, comme on ne peut pas rester (encore que…) sans rien faire, on a conçu trois compagnies, Hop Britair, Hop Airlinair et Hop Régional, c'est simple.

Trois SAS (non pas la scandinave), des sociétés par action simplifiée, trois conseils de directions, trois DG, trois DRH et que sais-je encore. Pour l'assistance au sol, c'est la maison grand-mère, Air France qui s'en charge, avec ses coûts à elle et qu'il ne faut surtout pas changer !

Bref, une belle usine à gaz… sans qui Air France ne serait plus Air France.

Quand je vous le dis : pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Et puis, comme le disait Audiard : "Pourquoi certains n'auraient pas tout ? Il y en a qui n'ont rien. Ça fait l'équilibre" !

Lu 3180 fois

Notez


1.Posté par OLIVE DE NICE le 27/06/2013 10:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le plus intéressant pour nous, agent de voyages, c'est qu'Air France veut jouer aux Low Cost mais sans en appliquer la souplesse : en agence nous pouvons donc vendre Hop mais pour les bagages nous devons appeler un numéro de téléphone dédié et réglons les frais de bagage ( 15 eur contre 11 eur avec easy jet ) par carte bancaire : est ce que les têtes pensantes qui ont crée Hop ont oublié qu'il existait depuis des temps mémorables ce qu'on appelle MCO ou EMD ? Pourquoi ne peux t'on le faire en agence alors qu'en vendant Easy Jet cela est possible ? est ce là encore une démonstration de la coopération entre notre chère compagnie nationale et les agences de voyages ?

2.Posté par Philippe le 27/06/2013 11:50 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour mr Gobert, pour info une cuillère à pot était un sabre d\'abordage des corsaires dont la partie qui protégeait la main avait une forme de grosse cuillère , ce qui a donné cette expression \" en deux coups de cuillères à pot\"

3.Posté par Dominique Gobert le 27/06/2013 12:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Philippe de cette précision qui me permettra de ne pas mourir totalement idiot! Bonne journée.

4.Posté par Air Napoléon le 27/06/2013 15:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Twitter
Pensiez-vous vraiment qu'il y avait autre chose qu'un artifice marketing, en deux coups de cuillères à pot, ou plutôt de peinture rouge ? Dès l'annonce au 1er février on sentait poindre les procédures complexificatrices des énarques napoléoniens que vous dénoncez (avec beaucoup de justesse et de talent) aujourd'hui. "Hop! c'est juste de la peinture rouge pas encore sèche. Sur laquelle on posera sans doute rapidement une couche Pouf!, dès qu’on aura compris qu'afficher Vlan! n’est qu’un lifting extérieur, sans remise en question de la culture de service et de l’efficacité des prestations." (http://airnapoleon.com/2013/02/01/vlan-faire-un-flop-dune-region-a-lautre)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com