TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom: Cars Macron… une opportunité pour les agences ?

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 4 Mai 2015

Emmanuel Macron, notre ministre des finances, plus libéral que certains dinosaures, entend bien faire passer "sa loi" dans les prochaines semaines. Parmi les différents "sujets" de cette loi, figure la libéralisation du transport en autocar. Vaste sujet…



La case de l'Oncle Dom: Cars Macron… une opportunité pour les agences ?
Et, telle la fontaine dégloutissant (oui, j'aime ce mot, touche à rien, mon patron bien-aimé) une eau limpide et généreuse (ce qui est le propre de la météo en ce beau mois de mai), la question jaillit illico: l'auto (bus, car) va-t-il porter un coup sinistre au transport intérieur français et concurrencer sauvagement le Cheval de Fer (ainsi nommaient le train les Amérindiens) ou l'aéroplane?

Et ces derniers, SNCF ou HOP! vont-ils basculer vers le côté obscur de la force ?

Et surtout, les agences de voyages vont-elles pouvoir tirer un (petit?) bénéfice de ces nouvelles dispositions ?

Si cette loi "passe", je crois en toute sincérité que c'est plutôt bénéfique, non seulement pour les voyageurs à "petits moyens", mais également pour la desserte de nos territoires.

Qui a déjà eu affaire au transport par TER on Intercités "by" SNCF comprendra surement. Rien de plus difficile que de rejoindre deux villes d'importance en utilisant la voie ferrée.

A prix défiant toute concurrence, avec un confort extrêmement moyen (pour ne pas dire plus), une ponctualité qu'un horloger helvétique ne manquerait pas de souligner et des horaires très… volatiles!

La case de l'Oncle Dom: Cars Macron… une opportunité pour les agences ?
D'ailleurs, si je ne m'abuse, la SNCF, obnubilée par ses TGV (qui sont eux, un excellent moyen de rallier certaines grandes villes françaises, hélas le plus souvent au départ de Paris) a lancé son programme IDBUS.

Lequel, sur le papier, semble plutôt séduisant, mais qui ne participe pas (et loin s'en faut) à la bonne rentabilité de la bonne Société Nationale des Chemins de Fer Français.

Elle perd même tout ce qu'elle veut grâce à ce moyen d transport… Mais, en même temps, c'est pas franchement le métier de cette bonne vieille. Le train, c'est pas le bus!

Alors, me direz-vous, quid de la concurrence inéluctable que va provoquer l'arrivée d'opérateurs d'autocars face à Hop! par exemple, laquelle semble se lancer "à fond" sur les liaisons intérieures en France?

J'ai envie de dire "pas grand-chose". Comme le souligne si bien ma consœur dans son excellente analyse (lire, l'ouverture de lignes en autocar (ou bus) ne devrait pas gêner outre mesure le train ou l'avion, mais au contraire contribuer à créer une "induction de trafic".

Et je ne vois franchement pas Lionel Guérin (patron de Hop!) se lancer dans une aventure autocariste. Finir la fusion de Hop! est déjà bien difficile…

En clair, ouvrir à une catégorie de voyageurs souvent pénalisés par la disproportion des tarifs aériens ou ferroviaires, de nouvelles opportunités de voyage.

Et ça, c'est important. Autre bénéfice, avec ces autocars, des liaisons accrues et surement plus rapides pour des liaisons "transversales". Avez-vous essayé, par exemple, de relier Marseille à Toulouse, en aéroplane ou, surtout, en train? Je vous le conseille, c'est une vraie galère.

Chère ! Bien évidemment, toutes ces nouvelles (ou anciennes) compagnies de transport en bus, vont tout faire pour se distribuer elles-mêmes. Logique. Mais, si j'en crois leurs propres déclarations, elles ne semblent pas hostiles à se faire distribuer par le biais des agences de voyages.

Comme quoi, ces bonnes vieilles agences de voyages, que ponctuellement, les oiseaux de mauvais augure voient disparaitre à plus ou moins longue échéance, ont encore une carte à jouer.

Ce ne sera surement pas la panacée, mais ça pourrait payer les cigarettes !


Lu 1278 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com