TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l’Oncle Dom : Confédération des acteurs du tourisme : en avant… marche !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 13 Juin 2017

Il aura fallu du temps… Beaucoup de temps, de crises diverses et variées, d’égos bafoués, de quelques ruses et de vieilles rancœurs répandues à tous vents. Et, enfin, les métiers du tourisme tentent un premier rapprochement…



Les représentants des 14 organisations professionnelles qui ont fondé lundi 12 mai la Confédération des Acteurs du Tourisme - DR
Les représentants des 14 organisations professionnelles qui ont fondé lundi 12 mai la Confédération des Acteurs du Tourisme - DR
Cette fois, c’est fait. Le premier pas de cette grande Confédération des Acteurs du Tourisme (CAT) a été franchi lundi.

14 organisations sont désormais regroupées sous la bannière des « Acteurs du Tourisme » et sous la Présidence de Roland Héguy, patron de la puissante UMIH (Union des Métiers de l’Industrie Hôtelière). C’est bien, d’autant que ce Basque (et oui, encore un, personne n’est parfait !) est loin d’avoir sa langue dans la poche et que le diable de bonhomme est capable de faire sacrément remuer les choses.

Et même de conduire cette économie du tourisme à être enfin reconnue comme telle, particulièrement auprès des pouvoirs publics.

D’ailleurs, le Président à l’accent chantant et la voix rocailleuse a déjà rencontré les conseillers d’Edouard Philippe, notre nouveau premier ministre.

Apparemment, tout s’est bien passé et nous devrions découvrir, dès la conclusion de ces élections législatives, un nouveau (nouvelle) secrétaire d’Etat au tourisme.

Dominique Gobert et chien Charly  - DR
Dominique Gobert et chien Charly - DR
Parce que, faut-il enfin le comprendre et le concevoir, cette économie du tourisme est un atout essentiel au développement du pays : 350 000 entreprises, des centaines de milliards de chiffre d’affaires, des millions d’emplois et surtout le rayonnement de notre pays à travers le monde.

Accessoirement aussi, la découverte du monde qui nous entoure par nos propres touristes et leurs tour-opérateurs.

Il était temps. Je ne résiste pas à citer le communiqué de cette nouvelle Fédération : « C’est le sens de cette initiative qui vise à fédérer les ressources et les capacités d’innovation de tout un pan de l’économie avec la seule ambition de donner à la France la place qu’elle mérite dans le tourisme mondial ».

Comme quoi, le changement, l’innovation, c’est vraiment en ce moment !

Cependant je m’étonne que l’ensemble des métiers du tourisme en France ne se soit pas senti concerné par cette initiative.

Et notamment, ces transporteurs, aériens particulièrement, lesquels, comme d’habitude, restent plutôt frileux. J’ai même entendu, parmi les signataires de la Confédération, des commentaires style « toujours aussi courageux, ces gens-là » !

Ben oui. Où sont la FNAM, où sont le SCARA ?

Bon, pour ce dernier, c'est pas grave, il ne représente quasi rien, si ce n'est lui-même. Quant à la FNAM, un gros gâchis, malgré les efforts de René-Marc Chikli et du Basque Bondissant Izaguirre. Las et poudre de perlinpinpin, comme dirait notre bon Président, faut croire que le patron, si l'on peut dire, de cette institution, n'a pas bien compris les enjeux.

J’ai beau relire et relire la liste des 14 fondateurs de cette Union Sacrée, je ne vois nulle part de transporteurs aériens. Ces gens qui hurlent au loup pour la défense du pavillon aérien français, qui hurlent contre les taxes diverses et variées, mais qui considèrent sans doute que les métiers du tourisme, ce n’est pas pour eux ? On ne se mélange sans doute pas ?

Et que les transports ferroviaires, sans doute trop occupés à changer de nom, de « RER » en « Train » et de « TGV », c’est inouï, ne doivent pas se sentir concernés !

Je remarque que l’Institut Français du Tourisme, ainsi que l’Association des Acteurs du Tourisme font partie des « Membres partenaires fondateurs ». Bien. L’APST, ça compte pour du beurre ?

Ceci étant, va falloir aller au charbon, mais je fais confiance au Basque pour se faire entendre. Il a la voix qui porte !

Et le tourisme va, enfin, acquérir un semblant de considération…

Roland Héguy a désormais un mandat de trois ans pour parachever les grands chantiers du tourisme.

Confiance !

Lu 901 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com