TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l’Oncle Dom : Contrôles vers les USA, questions pour un champion !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Dimanche 29 Octobre 2017

Les Etats-Unis d’Amérique, grâce à leur improbable président trompette, durcissent les formalités de contrôle envers les passagers désireux de se rendre dans le pays. Déjà, accéder à un avion, c’est quasi la galère, maintenant ça va être pire…



Les Etats Unis, depuis l’arrivée en fanfare de trompette, ont pris des mesures de plus en plus drastiques envers les passagers désireux de se rendre au pays. Sans grands discernements d’ailleurs. © justasc - Fotolia.com
Les Etats Unis, depuis l’arrivée en fanfare de trompette, ont pris des mesures de plus en plus drastiques envers les passagers désireux de se rendre au pays. Sans grands discernements d’ailleurs. © justasc - Fotolia.com
Bien sûr, et ce, depuis un triste matin d’un 11 septembre, le monde s’est réveillé face à un terrorisme sanglant et imbécile.

Bien sûr, c’est le monde du transport aérien qui a été le plus souvent touché et il est normal, impératif même, de redoubler de prudence et tenter d’assurer la sécurité des passagers.

Les Etats-Unis, depuis l’arrivée en fanfare de trompette, ont pris des mesures de plus en plus drastiques envers les passagers qui souhaitent se rendre au pays. Sans grands discernements d’ailleurs.

On se souvient de cette interdiction, pour certains vols en provenance du Moyen Orient ou de l’Afrique, d’embarquer des ordinateurs portables.

Les Américains, finalement, sont quand même de grands naïfs. Je signale que, depuis quelques temps déjà, tout passager désireux de se rendre aux USA, européen ou autre, ne doit pas être allé en Iran.

Mais oui. Et si tel est le cas, pour un touriste normal, l’ESTA n’est plus valable. Il faut demander, après un parcours digne du plus féroce entrainement d’un commando des forces spéciales, un visa à l’ambassade américaine…

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Sans doute cela ne suffisait pas. Dorénavant, pour les passagers du monde entier, les compagnies aériennes, avant d’embarquer leurs passagers à destination des USA, doivent leur faire subir un interrogatoire, histoire et je n’invente rien, « d’identifier les passagers aux comportements anormaux » !

Nous n’avons pas encore la teneur de ce questionnaire, qui doit rester confidentiel ! La vaste blague, dans à peine quelques jours, ce questionnaire sera déjà accessible sur le Net.

Mais en gros, et sans risque de me tromper beaucoup, on va vous demander si vos bagages ont été faits par vous-même, s’ils ne sont pas restés sans surveillance et si vous avez l’intention de commettre un attentat aux Etats-Unis !

L’administration de trompette a dû longtemps réfléchir à ce questionnaire et passer un temps considérable à « habiliter » certains prestataires de services à interroger les passagers.

Parce que, bien évidemment, le terroriste qui, par inconséquence, réussirait à se glisser dans un aéroplane à destination des USA, aura répondu « honnêtement » aux questions du préposé.

Du style : « mais oui, bien sûr, j’ai l’intention de participer à une action terroriste. D’ailleurs, voyez, monsieur le préposé au contrôle, j’emmène aussi ma famille ».

Ça me rappelle ce formulaire émis par les services américains il y a quelques années, pour la demande de visa : « êtes-vous communiste ? » ; « Avez-vous commis des crimes ? »

Est-ce que tout ceci est bien raisonnable ? Franchement, je pose la question…

N’oublions pas non plus que tout ceci, alors que les délais d’embarquement deviennent de plus en plus longs, va finir par obliger les passagers à se rendre à l’aéroport plusieurs plombes à l'avance.

Tiens, rien que pour ce questionnaire, qui devrait durer entre « 2 et 3 minutes par passager » et malgré ma crasse intellectuelle en mathématiques, sur un vol de 350 passagers, à trois minutes par tête, ça fait quand même 1 050 minutes ! Je vous laisse traduire en heures…

Ajoutons à cela les contrôles des bagages à main, le dentifrice pas placé dans une poche en plastique, le Pif de la Paf qui n’est jamais là, le Parafe qui enferme les malheureux dans la cabine et il faudra autant de temps à l’aéroport que de temps de trajet !

Pour une sécurité très aléatoire, hélas !

Allez, comme le disait l’un de nos commentateurs avec un bon sens avéré, « pour le business, c’est compliqué. Suis pas sûr que l’oral soit déstabilisant. Pour le tourisme, il y a beaucoup d’autres pays fantastiques » !

L’Île Maurice, par exemple, qui vient d’autoriser les voyageurs à se rendre chez elle avec une simple carte d’identité !

Lu 2720 fois

Tags : USA, visa
Notez


1.Posté par Christian Jean le 30/10/2017 09:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Avec le formulaire ESTA les questions n’ont pas vraiment « évoluées ».
Entre autres questions sur : l’usage de stupéfiants, condamnations pour différents motifs, un voyage effectué depuis 2011 en Iraq, Syrie, Iran ou au Soudan etc.…
Il y a une question encore plus indiscrète :
« Cherchez-vous à vous engager, ou vous êtes-vous jamais engagé(e) dans des activités terroristes, d’espionnage, de sabotage, ou de génocide ? »

Mais bon les millions (on évoque souvent le chiffre de plus de 10 millions) de clandestins sur le sol des USA n’ont à mon humble avis jamais rempli ce formulaire aussi stupide que officiel.
Cordialement.

2.Posté par Soline le 30/10/2017 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On est d'accord, le questionnaire à remplir dans l'avion est inutile, personne n'aurait l'idée de cocher "oui" à la question "avez-vous pour intention de commettre un acte terroriste". Soit. Là, j'imagine que le but de ce questionnaire oral est seulement de faire un peu parler le passager et de voir s'il semble anxieux ou non. Finalement ce n'est plus ni moins que la même chose que les quelques questions que l'on nous pose à notre arrivée sur le sol US. "Vous êtes là pour des vacances ? Vous faites quoi comme travail ?" Cette rapide conversation avec les officiers américains leur permet tout de même de voir si la personne a l'air stressée ou non. De là à dire que ça permettra de déceler une personne qui va commettre un attentat peut-être pas, mais j'imagine que le terroriste qui s'apprête à faire ça est quand même beaucoup moins serein que papa et maman qui partent gentiment en vacances avec leurs enfants. Quant au parallèle facile avec l'Ile Maurice, je ne crois pas qu'on puisse comparer les formalités d'entrées d'une île à celles d'un pays aussi grand que les US qui draine bien plus de monde. D'ailleurs, nul doute que le jour où n'importe qui pourra se rendre aux Etats-Unis avec une simple carte d'identité, vous serez là pour réagir négativement ! Et puis ce serait mal connaître la clientèle qui se rend dans l'un et l'autre pays que de croire que ces deux destinations seraient interchangeables. Vous n'avez qu'à regarder les chiffres des Tour Opérateurs, on compte une grande "communauté" de voyageurs passionnés par les US, tout comme une clientèle importante adeptes de la beauté de l'Ile Maurice (ne nos méprenons pas, j'adore les deux), mais le fait est que les deux destinations, aussi superbes soient-elles, n'attirent pas la même clientèle ou du moins n'offrent absolument pas le même type de voyage. Un parallèle bien simple pour un article trop subjectif à mon sens... Bravo Tourmag.

3.Posté par Pierre le 30/10/2017 10:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le ESTA sert a rapporter 14 dollars a l'administration US,personne ne vous le demande a l'arrivée.
deux entrées cette année au US. le controle aux frontieres et partiquement le même que celui effectué en FRANCE..pOURQUOI aller aux etats unis ou tout est surtaxé ou il faut payer les guides 5 dollars par jour ,j'ai vu ce que je voulais voir je ne suis pas pret d'y remettre les pieds.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com