TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : Crise SNCM, U Corsu en a marru et les touristes aussu !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 9 Juillet 2014

Troisième semaine de conflit à la SNCM, une inertie étatique qui frise l'inconscience et la Corse qui commence à singulièrement ne plus la trouver drôle. Faut dire que les vacanciers qui trouvent mer close à Marseille commencent aussi à la trouver saumâtre !



La crise qui secoue la SNCM remet en cause l'ensemble du système économique de l'Île, même si les autres compagnies maritimes, de même que les aéroplanes continuent à la desservir, pour leur plus grand bonheur © Dean Moriarty - Fotolia.com
La crise qui secoue la SNCM remet en cause l'ensemble du système économique de l'Île, même si les autres compagnies maritimes, de même que les aéroplanes continuent à la desservir, pour leur plus grand bonheur © Dean Moriarty - Fotolia.com
Journée de grand danger aujourd'hui à Bastia. Marre !

Les professionnels du tourisme commencent sérieusement à s'inquiéter, non seulement pour la saison estivale, mais pour la suite et notamment pour l'automne, période plutôt favorable au tourisme en Corse.

Car la crise qui secoue la SNCM remet en cause l'ensemble du système économique de l'Île, même si les autres compagnies maritimes, de même que les aéroplanes continuent à la desservir, pour leur plus grand bonheur.

Du côté des agences de voyages, on ne sait plus comment rassurer les clients et surtout, leur trouver des solutions de rechange.

Parce que, faut bien le reconnaître, c'est le grand bazar… et les négociations, entamées depuis hier entre le médiateur et les syndicats n'est pas près d'aboutir.

D'autant que les syndicats, qui sont pourtant aussi responsables que l’État de ce grand gâchis, remontés comme des pendules, font quasiment la loi sur le port de Marseille.

La case de l'Oncle Dom : Crise SNCM, U Corsu en a marru et les touristes aussu !
Et, non contents de bloquer leurs propres navires, commencent maintenant à porter la mutinerie du Bounty sur les autres navires.

Pour les professionnels du tourisme Corse, c'est la grosse goutte qui va faire déborder le vase et qui risque de mettre la poudre au feu. U Bombu est presque explosu et ça risque de chauffer grave devant la Préfecture ce matin.

Faut dire que, côté pouvoirs publics, on ne récolte que ce que l'on a semé…

A force de laisser pourrir une situation depuis des mois et des mois, fallait bien qu'à un moment ça dise quelque chose.

Autant le dire tout de suite, c'est pas à Marseille que les choses vont se débloquer… et les navires amarrés de force dans le port ne seront pas libérés tant que les syndicats n'auront pas donné leur accord.

Ou alors, c'est la grosse colère qui pourrait avoir des conséquences dramatiques…

Pour le tourisme, faut pas se leurrer, c'est aussi une catastrophe, notamment vis-à-vis de l'image de la Corse (et de la France) à l'International.

A l'heure où notre Ministre parle de "faire un tourisme autrement", en revanche, c'est tout à fait gagné.

Même le Znav, resté jusqu'à présent bien silencieux, s'est manifesté hier, par un communiqué bref et prudent quand même, faut pas exagérer et je cite : "Le Snav exprime toute sa solidarité aux professionnels du tourisme et, plus particulièrement aux professionnels Corses auxquels ce mouvement social irresponsable porte un important préjudice en pleine saison estivale.

Alors que les Pouvoirs publics font un dossier prioritaire du Tourisme en France, il est fort regrettable de pénaliser cette industrie qui constitue l’un des fleurons de notre pays.

Il est urgent qu’une solution soit mise en œuvre dans le dossier de la SNCM afin de retrouver une quiétude permettant la reprise des activités et le confort des vacanciers".


D'accord, ça mange pas de pain, mais c'est dit… En revanche, le plus grave, c'est quand même la position des Corses, pour qui, la SNCM "est mortue"!

Ben, à force de conneries, il n'y aurait rien d'étonnant !

Lu 4118 fois

Tags : Corse, Marseille, SNCM
Notez


1.Posté par Vincent le 09/07/2014 10:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il serait temps qu"elle soit mortue : le ver est dans le fruit depuis trop longtemps. La CGT agit bien au-delà du droit de grêve, légitime comme la colère des corses.
C'est des fachos de gauche qui eux survivront aux dégats qu'ils font.

2.Posté par Voyages moto le 09/07/2014 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dommage que je ne retrouve plus le passage dans un article que j'avais lu dans le temps.
Un syndicaliste de la SNCM y déclarait que leurs mouvements de grèves étaient raisonnés et qu'il n'était pas question de bloquer les navires pendant la saison estivale, car ce serait trop préjudiciable à la compagnie (et donc leur emploi).
Probable qu'on ne lui ait pas renouvelé sa carte cette année...

3.Posté par Sables d'Or le 09/07/2014 16:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je trouve les Corses bien peu réactifs dans cette histoire et je ne comprends pas qu'ils ne se soient pas rassemblés depuis longtemps pour se rebeller contre la SNCM. Ils ne veulent plus de cette compagnie : qu'ils le fassent savoir bon sang !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com