TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l’Oncle Dom : Hasard ou opportunité politique ?

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Dimanche 8 Janvier 2017

Il y a des jours avec et des jours sans… L’industrie du tourisme n’échappe pas à ces manœuvres, parfois politiques, parfois économiques. Mais, en 2017, verrons-nous enfin une profession unie, qui veuille bien avancer dans le même sens ? Pas si sûr…



A l’heure où l’on nous annonce que cette fameuse Confédération des Métiers du Tourisme, c’est pour quasi tout de suite, je remarque que tous ces « défecteurs » appartiennent à le Seto ! © borispain69 - Fotolia.com
A l’heure où l’on nous annonce que cette fameuse Confédération des Métiers du Tourisme, c’est pour quasi tout de suite, je remarque que tous ces « défecteurs » appartiennent à le Seto ! © borispain69 - Fotolia.com
Ce n’est pas une digression.

Simplement la réparation d’un oubli, parme ces « oubliés du buzz 2016, mais qui feront du bruit en 2017 ».

Moi, vous me connaissez, à l’instar de Laurent Magnin (mais oui, je ne renierai pas en 2017 l’estime que j’avais en 2016 pour ce personnage), j’ai toujours essayé à ma manière de défendre notre pavillon aérien français.

Même parfois assez violemment, particulièrement envers cette pauvre Air France dont je voudrais tant assister à la résurrection…

Et, afin de souligner l’importance du pavillon aérien français, j’ai lamentablement oublié la naissance, en fin d’année 2016, de la plus petite compagnie aérienne entièrement française, APG Airlines.

D’ailleurs, j’en profite pour signaler accessoirement qu’APG est aussi la plus petite multinationale française, qui rayonne sur plus de 170 pays à travers le monde et qui représente plus de cent compagnies aériennes internationales.

Dominique Gobert et chien Charly - DR
Dominique Gobert et chien Charly - DR
Et que je ne connais pas (ou très peu) d’agences de voyages qui n’aient pas une fois fait appel aux services d’APG, afin de concocter pour ses clients un voyage « à la carte » …

Voilà un oubli réparé, d’autant que cette année va très certainement être pour cette société l’année du grand renouveau et que je souhaite très longue vie à APG Airlines sur sa toute nouvelle route entre Nice et Bergame, la porte des grands lacs italiens…

Un autre fait, passé totalement inaperçu, concerne cette très belle institution, née du temps où la profession réfléchissait encore beaucoup aux meilleurs moyens de se gérer elle-même, l’APST.

On se souvient des soubresauts, parfois violents, qui avaient agité cette Association il y a à peine deux ans.

Une crise qui avait provoquée bien des débats, suscité quelques colères, engendré quelques opérations financières de la part de certains membres qui avaient profité de l’occasion pour se tourner vers d’autres assureurs, banquiers pour certains…

On en avait même vu beaucoup cracher dans la soupe…

D’autres, tel TUI, avaient à l’époque évoqué la fidélité profonde qu’ils vouaient à cette institution.

Ben oui, mais ça, c’était « avant » !

Et les fidèles d’hier commencent aujourd’hui à se défidéliser…

Par exemple, TUI France, dont on pensait qu’il amènerait avec lui son nouvel achat, Transat, au sien de l’Association… Ben, pas du tout. En date du 28 décembre dernier, le géant a envoyé une belle missive à l’APST, annonçant son départ vers un autre assureur, en l’occurrence Groupama.

Costa Crociere, fidèle également parmi les fidèles, a entrepris la même démarche.

Et, si j’en crois mes oreilles, il semblerait bien qu’un autre TO de taille ait également quitté l’APST.

Sans vouloir jouer les vilains soupçonneux, à l’heure où l’on nous annonce que cette fameuse Confédération des Métiers du Tourisme, c’est pour quasi tout de suite, je remarque que tous ces « défecteurs » appartiennent à le Seto !

Lequel avait fortement combattu les nouvelles réformes envisagées de l’APST en 2014/2015 !

Dommage… ou alors, simple fortuité économique ?

Lu 1421 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com