TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : Le tourisme y'en a vouloir des sous…

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 11 Février 2014

Un sujet passé un peu inaperçu durant ces dernières Rencontres du Snav à la Réunion, celui du tourisme en France, la Cause Nationale. Un sujet pourtant important, qui préoccupe nombre de professionnels…



le Tourisme est une cause nationale, certes, mais faudrait-il pour cela que toutes les régions de France manifestent aussi un intérêt et un investissement pour ce sujet - DR : © Danilo Rizzuti - Fotolia.com
le Tourisme est une cause nationale, certes, mais faudrait-il pour cela que toutes les régions de France manifestent aussi un intérêt et un investissement pour ce sujet - DR : © Danilo Rizzuti - Fotolia.com
Le tourisme a d'abord été qualifié par notre président normal, de Grande Cause Nationale. On pouvait croire que, maintenant, on allait voir ce que l'on allait voir !

Fallait bien entendu pas rêver. De Cause Nationale, c'est maintenant devenu un simple "priorité". C'était trop beau, dans cette période de grande prospérité pour notre pays.

Et pourtant. Catherine Frécaut, la brillante présidente de ces Septièmes Rencontres, dans son discours de clôture ne peut s'empêcher de déclarer que "le tourisme est une cause essentielle" !

Faut dire aussi, à l'heure où le taux de chômage en France (et encore plus sur l'Île de la Réunion) atteint des taux records (y'a que Sapin, dont on fait des flûtes, qui ose affirmer que l'on stabilise la baisse de la hausse du chomdu), que le tourisme est un vecteur essentiel d'emploi.

Dominique Gobert - Photo DR
Dominique Gobert - Photo DR
Vingt-cinq touristes en plus, c'est un emploi direct créé et trois emplois indirects, selon Catherine Frécaut, chiffres qu'elle a bien entendu vérifié. C'est quand même pas rien.

Apparemment, Mademoiselle, dans sa grande indifférence pour le ministère dont elle a la charge et pour les professionnels qui attendent un minimum d'attention, n'est pas émue.

Mademoiselle préfère aller accueillir 200 touristes chinoas à leur arrivée à Paris CDG, dans leur plus parfaite indifférence.

Un grand moment de stupidité dont je vous laisse le plaisir d'apprécier en prenant votre petit café du matin !

C'est Christian Mantéi, Patron d'Atout France, seul représentant (pas vraiment officiel) de l'Etat, qui souligne quand même une grande vérité : le Tourisme est une cause nationale, certes, mais faudrait-il pour cela que toutes les régions de France manifestent aussi un intérêt et un investissement pour ce sujet.

Ce qui, c'est vrai, est loin d'être le cas !

Et si vous voulez mon avis, ce ne sont pas les Assises Nationales du Tourisme qui vont changer grand-chose, parce que, comme le souligne le Corse qui bosse (c'est le seul), "il faudra certes prendre des mesures nationales, avec l'adhésion de tous les "habitants" du pays". C'est pas gagné !

Parce que, pour le moment, ces Assises ont pour seul mérite, celui d'exister.

Et, toujours pour le moment, on en est encore, dans les différentes commissions de cette belle usine à gaz, à exprimer les frustrations et constater que le tourisme en France, "c'est pas encore ça" !

Bien entendu, on ne parle pas de l'accueil en France. Vaste sujet sur lequel je n'ai pas envie de revenir.

Le service ensuite : là aussi, c'est un changement total de mentalité qu'il faut instaurer. Est-ce faisable ? Je n'ose l'imaginer.

Et puis surtout, la grande, gigantesque question qui fâche très fort et tout rouge : il va falloir forcément investir, beaucoup, afin de réaliser cette grande priorité nationale. Va falloir former, améliorer les sites, envisager des opérations de promotion… (j'en oublie, chacun est libre de rajouter, je vais laisser du blanc)!

Or donc, la grande question c'est : qui va mettre la main au larfeuille ?

Pour l'instant et pour paraphraser Mantéï, "Seul le silence est grand, le reste est faiblesse" !

Lu 1488 fois

Notez


1.Posté par Rick Sailor le 11/02/2014 09:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher ami

Que veut dire "cause nationale" ou "priorité nationale" ? Pas grand-chose.

Les chiffres que vous citez, du moins Mme Frécaut (votre nouvelle égérie ?) me semblent très peu réalistes. Surtout en termes d'emplois indirects. Je serais heureux de connaître l'origine de cette affirmation. Il suffit de prendre le cas d'une agence de voyage pour constater que la production par poste est bien plus élevée que cela. De plus, cette « fameuse création d’emplois » en France voudrait dire que chaque lot de 2500 touristes diminuerait de 1 % le chômage national. Allons donc !

Mais au-delà, cette cause "nationale" est avant tout en incoming ! Apprendre la France aux Français est un mirage qu’annoncent les professionnels du tourisme depuis des décennies... Et le résultat est là : un bide ! On voit tous les ans naître de nouveaux acteurs « on line » dont vous annoncez la disparition assez rapidement.

Pardonnez ma grossièreté : « arrêtons ce branlouillage morale » et passons aux choses sérieuses. Il ne s’agit pas seulement d’une affaire d’argent mais aussi d’une affaire d’organisation et de réalisme. Tout le reste n’a pas d’intérêt.

Tenez, vous qui aimez tant les petits (qui depuis David et Goliath ne sont plus à la fête), publiez tous les jours une initiative optimiste d’un « petit » en charge d’une activité ou d’un hébergement touristique en France ! Cela nous changera des tronches fermées de certains hôteliers, des taxis qui râlent, des rues sales et encombrées de nos grandes villes… Je vous laisse compléter cette liste longue comme le bras.

La « cause nationale » elle est en chaque français. Ni au Ministère, ni à l’Élysée. Et pour changer cette situation, il faut plus que du pognon ! Croyez-moi.

Bien à vous
Rick

2.Posté par Rick Sailor le 11/02/2014 09:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher ami...J'ai oublié de vous dire

Arrêtez de citer le seul Corse qui travaille vous vexez les autres Corses et laissez entendre qu'ils glandent !

Je ne suis pas sur que cette dénonciation permanente d'autant de "fainéants potentiels" plaise à Bastia ou Ajaccio ! Vous entretenez une légende, bien loin de la réalité :-) !

Bien à vous
Rick

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com