TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l’Oncle Dom : Macron, Caradec : deux présidents... sinon rien !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 8 Mai 2017

Voilà un problème réglé. Un nouveau Président qui donne une lueur d’espoir et d’optimisme face à l’obscurantisme et la xénophobie dont nous avons failli faire l’expérience. Le plus dur reste à accomplir. Mais au fait : un autre président a fait aussi entretemps son apparition dans le PTF* ?



Pour le moment, on ne sait pas grand-chose de plus, si ce n’est qu’Alpitour vient de créer une filiale française, Alpitour France, dont la présidence a été confiée à l’ex-président de Transat France. - crédits L. Maisant
Pour le moment, on ne sait pas grand-chose de plus, si ce n’est qu’Alpitour vient de créer une filiale française, Alpitour France, dont la présidence a été confiée à l’ex-président de Transat France. - crédits L. Maisant
Oui, c’était une fin de semaine riche.

Et qui me conforte dans l’idée que la France est certainement le pays le plus agréable au monde, un pays où, malgré les difficultés inhérentes au monde du 21ème siècle, il fait bon vivre.

Sincèrement, je crois que nous avons beaucoup de chance d’être nés ici. Et je comprends que beaucoup d’êtres humains, plus défavorisés, rêvent de venir s’installer en gauloiserie.

Ceci étant, et pour éviter que les grincheux ne dégueulent leur bile, arguant qu’un média professionnel se mêle de sujets qui ne le concernent pas, (ce qui est une bêtise sans nom), voilà que dans le même temps, un autre président survient dans le secteur de notre bon vieux tourisme en France.

Patrice Caradec, brillamment mis à la porte lors de l’achat de Transat France par TUI, est revenu par la fenêtre heu... par la grande porte, même s’il vous plait. Puisque, ainsi que l’annonçaient nos confrères de Tour Hebdo vendredi dernier, il a été nommé Président d’Alpitour, un Groupe de tourisme italien dont l’activité principale est le tour-operating… assorti de diverses activités, allant de la distribution au transport aérien en passant par l’hôtellerie et le réceptif.

Dominique Gobert et chien Charly - DR
Dominique Gobert et chien Charly - DR
Un Groupe qui pèse, selon nos confrères, un gros petit milliard d’euros, ce qui n’est quand même pas de la pisse d’âne, si je puis me permettre !

Or donc, nos bons amis italiens (j’aime l’Italie) ont donc décidé de venir s’installer en France.

Heureusement que la dame bleue s’est pris une veste, sans ça, pour Caradec, c’était cuit…

Pour le moment, on ne sait pas grand-chose de plus, si ce n’est qu’Alpitour vient de créer une filiale française, Alpitour France, dont la présidence a été confiée à l’ex-président de Transat France.

Pour le moment, nous n’en savons guère plus, si ce n’est qu’Alpitour France est enregistrée au registre du Commerce et des Sociétés, avec vocation « la création, l’organisation et la commercialisation de voyages touristiques ».

Serait-ce à supputer que face au gros géants teutons, la belle italienne vienne jouer les trouble-fêtes dans la grande valse touristique gauloise ?

D’autant qu’en plaçant à la tête de sa filiale française un Caradec qui est loin d’être le perdreau de l’année, on peut aisément penser qu’ils ne viennent pas pour enfiler des perles !

Peut-être même que Caradec aurait une certaine revanche à prendre, peut-être même, à l’instar de notre nouveau président de la France qu’on a à nous, apporter une certaine nouveauté, une certaine jeunesse dans la conception des loisirs touristiques ?

Je n’oublie pas que la tendance était, il n’y a pas si longtemps à la mise en place de produits « différenciants ». Du moins chez les grands TO « industriels » ….

TUI en avait fait son cheval de bataille. Cependant, hormis Kappa qui a véritablement créé « autre chose », les produits « clubs » ou « circuits » restent sensiblement les mêmes. Sans même gde grandes différences tarifaires…

La réponse sera sans doute donnée la semaine prochaine, lors de la conférence de presse de Caradec.

Avec une seule question : les Italiens trouveront-ils encore de la place dans un marché largement saturé ?

En revanche, pour les distributeurs français, cette nouvelle concurrence ne peut être que bénéfique… et une nouvelle chance de sortie du duopole à la belge dont on n'a jamais été aussi proche !

*PTF : Paysage Touristique Français

Lu 2803 fois

Notez


1.Posté par mille sabords le 09/05/2017 10:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une ouverture européenne qui sort des sentiers battus TUI, Thomas Cook, Jet Air , un challenger
intéressant qui a fait ses preuves depuis sa toute première création dans le Piemont en Italie dans une petite agence de Cuneo ... Le groupe Fiat est propriétaire maintenant du gros TO italien de quoi rivailser avec les groupes financiers déjà installés en France .. Un plus ils sont latins , les agences françaises y seront certainement sensibles...

2.Posté par rick sailor le 09/05/2017 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher ami (si, si)

Outre le fait que j'aime votre introduction, juste et précise, Monsieur Caradec n'est pas simplement un Président, c'est avant tout le meilleur professionnel du tourisme actuellement sur le marché. Sans bruit, ni égo surdimensionné il a fait de Transat une référence.
Écoutez ses équipes et vous verrez qu'il est aussi humain et réaliste. Une qualité de gestionnaire assez rare pour être soulignée.
.
D'ailleurs je ne serais pas surpris de constater quelques défections "transatiennes" au bénéfice de nos amis Alpitourien. Il y a quelques pointures à débaucher.

Mais avant, les gens qui partent, "prenez le chèque" ! Parole de Mélanchonien.

Bien à vous
Votre Rick

3.Posté par Max le 09/05/2017 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour
Je suis agent de voyage et je ne saurais trop vous inviter à aller sur le terrain visiter les clubs proposés sur le marché français car vos analyses sont pour le moins incomplètes. M. Caradec est certes un professionnel reconnu mais pas nouveau sur le secteur, d'autre part je ne suis pas sur que lancer un énième TO sur un secteur peu profitable soit particulièrement judicieux. Concernant le sempiternel refrain sur les grands Groupes, je trouve que cela manque de hauteur de vue, d'autant que les produits français, en particulier les clubs de vacances, sont une vraie spécificité reconnue en Europe, peu importe l'actionnaire. Quant au travail de fond sur les concepts, allez à destination, vous constaterez que certains acteurs font un travail de fond très intéressant, le lancement de Robinson à venir, le marketing de Kappa club, les innovations chez club Jet tours, le cirque du soleil de club med, le tout bientôt accessible en VR dans nos agences. Il y a de l'inventivité dans le secteur qui mériterait plus de couverture et d'investigation que les éditos sur les mouvements d'appareil ;-)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com