TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l’Oncle Dom : Macron s’en va, ça sent le Sapin…

L’édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 30 Août 2016

C’est acté : Emmanuel Macron, Ministre de l’Economie, quitte le gouvernement. Comme quoi, les « jeunes » n’ont pas encore droit de cité dans la gestion du pays, alors qu’il est encore temps d’ouvrir de nouveaux horizons…



Macron semblait vraiment décidé à mettre à plat les comptes de la nation et réfléchir à adapter nos vieilles habitudes économiques à ce 21ème siècle DR - LAC
Macron semblait vraiment décidé à mettre à plat les comptes de la nation et réfléchir à adapter nos vieilles habitudes économiques à ce 21ème siècle DR - LAC
Top Résa va s’ouvrir dans quelques jours, sans grandes nouveautés, si ce n’est l’arrivée d’un nouveau « patron » qui ne fait, du moins pour le moment que récolter ce que ses brillants prédécesseurs, Vincent Lhoste et Thomas Desplanques avaient largement semé.

Il est vrai que ces deux-là n’avaient qu’une idée : donner enfin des lettres de noblesse à un salon sacrément franco-français et le transformer en véritable rendez-vous international.

Mais ceci ne nous regarde pas, comme disait un comique de bon aloi…

En même temps, le paysage touristique et politique (ça va, je me doute des réactions de mes détracteurs patentés qui doivent encore vacancer) évolue en permanence.

Emmanuel Macron, par exemple, dont mes confrères ne manqueront pas de parler ces prochains jours, vient (enfin ?) de démissionner. Peut-être avait-il une vision économique plus claire de notre pays.

En tout cas, il semblait vraiment décidé à mettre à plat les comptes de la nation et réfléchir à adapter nos vieilles habitudes économiques à ce 21ème siècle.

Dominique Gobert et chine Charly - DR
Dominique Gobert et chine Charly - DR
Rien à voir avec le tourisme, vont déjà penser les vieilles badernes engluées dans leurs certitudes du siècle dernier.

Ben si, justement. Ne serait-ce que par cette volonté de donner une nouvelle chance à cette industrie qui cherche à se développer.

La libéralisation des transports en autobus (ou autocars pour faire plaisir à Michel Salaün) est un vrai défi.

Accessoirement extrêmement social dans la mesure où les tarifs de ces transports permettent à de nombreux défavorisés ou à des jeunes en mal d’argent de poche de se déplacer à moindre frais…

Au grand dam de Dame Hidalgo, encore Maire de Paris, laquelle n’aura de cesse que d’interdire les autocars dans la capitale. C’est super classe pour la première destination du monde !

Les Zones Touristiques Internationales, c’est aussi l’œuvre de Macron. Ce qui permettrait de laisser les commerces ouverts le dimanche, permettant ainsi aux touristes du monde entier, par l’envie de shoppinguer en France, de ne pas s’en aller vite fait bien fait vers Londres, histoire de dépenser leur monnaie chez Marks and Spencer par exemple…

Mais ça aussi, Dame Hidalgo n’en voulait pas à Paris. Surement que pour elle, le tourisme c’est pas une priorité.

Bon, vous l’aurez compris, je trouve un peu dommage que, même si Macron a encore beaucoup à apprendre et à faire, nous en soyons encore à laisser les vieux éléphants se partager le morceau d’une économie qui n’en peux mais…

D’ailleurs, il serait très intéressant de voir ce que nos futurs candidats à la présidentielle (et ils sont pléthore) vont proposer en matière de tourisme. Pour l’instant, malgré de grandes déclarations, tout le monde s’accorde à balancer le tourisme comme une matière économique primordiale, mais peu de perspectives extraordinaires.

Et que le petit monde des agences de voyages ou des tour-opérateurs de taille modeste soit dans l’ennui, ça n’afflige pas nos dirigeants…

Macron s’en va. Il est « remplacé » par Sapin. On verra bien si ce dernier est taillé dans le bois dont on fait les flûtes…

Ou les pipeaux !

Lu 1218 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com