TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : Mas... ette, le "chat" fait patte de velours !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 16 Septembre 2013

Et si Jean-Pierre Mas attaquait sa dernière année de Président de Selectour Afat en véritable rassembleur, faisant fi des querelles intestines du passé et animé de la volonté de mener le réseau à la "victoire finale" ?



Et l'avenir du chat perché ? Une candidature à la Présidence du Snav, sur laquelle le "chat" botte (7 lieux ?) très timidement et sans grande conviction, en touche : "Je ne dis pas oui… Je ne dis pas non". Une réponse de normand pour un Toulousain ? Bizarre... /fotolia
Et l'avenir du chat perché ? Une candidature à la Présidence du Snav, sur laquelle le "chat" botte (7 lieux ?) très timidement et sans grande conviction, en touche : "Je ne dis pas oui… Je ne dis pas non". Une réponse de normand pour un Toulousain ? Bizarre... /fotolia
Et si, malin comme il sait l'être, l'homme qui retombe toujours sur ses pattes, tel le matou filou, celui que dans l'intimité du foyer (et dans le cercle de ses proches) on nomme le Chat, avait décidé de faire du passé table rase ?

Et si, enfin, le réseau était en ordre de marche, majorité et opposition unies pour le plus grand bien des membres actionnaires, n'en déplaise au Colonel Grec qui confond toujours militants embrigadés et actionnaires soucieux de toucher des dividendes ?

Eh bien, moi qui n'ai pas franchement l'habitude de cirer les pompes, après cette rencontre avec le Président fraîchement élu de Selectour Afat, j'ai cette impression.

Bon, d'accord, ça va pas aller tout seul et les promesses électorales n'engagent bien que ceux qui les croient, c'est sûr, Arthur.

Parce que, réaliser les économies promises, reverser quelque 2 millions de pactole supplémentaires aux actionnaires, redonner la confiance à des permanents et des adhérents choqués par les turpitudes de la campagne, c'est pas évident.

Et puis, pour un Président qui nous a juré, craché que c'était son dernier mandat à la tête du réseau (j'ai un témoin, cochon qui s'en dédit, j'aime ce vieil adage), finir sur un succès, c'est toujours bien.

Bien sûr, y'a du boulot. Bien sûr, il va falloir trouver les bonnes solutions. Bien sûr, il va falloir harmoniser les sièges du réseau.

Bien sûr, il va falloir prendre des décisions, dans un contexte particulièrement difficile. Bien sûr, il va falloir aussi vraiment se consacrer aux véritables attentes des adhérents.

D'autant que, sur un réseau de cette taille, c'est pas un boulot aisé. Mais faut reconnaitre que Jean-Pierre Mas est un professionnel. Indéniable.

La case de l'Oncle Dom : Mas... ette, le "chat" fait patte de velours !
Il réalise parfaitement les disparités de son réseau, composé de toutes petites sociétés et de mini-réseaux, pour lesquels les services attendus ne sont pas les mêmes.

Il a choisi de s'y consacrer et d'organiser rapidement de grands débats afin de tenter de satisfaire les uns et les autres… C'est bien, si je puis me permettre.

Cependant, les vieux démons n'ont pas totalement disparu non plus. Et les vieux amis de trente ans bénéficient encore du soutien du vieux chat, même s'ils ne sont plus élus, faut quand même leur garder un petit pécule !

Et les relations avec les fournisseurs ? Un peu du "je t'aime, moi non plus", reconnait-il en fin matois qu'il est.

Là aussi, après bien des années de défiance réciproque, le Mas nouveau pourrait être l'initiateur d'une grande table ronde entre les deux frères (sœurs) ennemi(e)s de cette profession !

Il a aussi une vision plutôt modérée sur l'état de la situation des producteurs, même si la situation de Thomas Cook le laisse de marbre (pudiquement), tandis que celle de TUI ou de Fram le préoccupe plutôt…

Il ne dit pas qui pourrait bien lui succéder (au grand dam d'ailleurs de ses amis du premier cercle dont plusieurs aimeraient être officiellement désignés comme Dauphin), mais il a surement des idées.

Parce que, présider un réseau comme Selectour Afat, faut savoir…


Il ne dit pas non plus comment il compte amener le réseau à devenir un acteur majeur de la distribution internet, mais et pour une fois, je lui fais confiance pour avoir quelques idées.

Il faudra cependant en avoir aussi les moyens. Parce que, si la santé du réseau est bonne, les agences qui le composent sont fragiles. Un vrai sujet de préoccupation…

Et l'avenir du chat perché ? Une candidature à la Présidence du Snav, sur laquelle le "chat" botte (7 lieux ?) très timidement et sans grande conviction, en touche : "Je ne dis pas oui… Je ne dis pas non". Une réponse de normand pour un Toulousain ? Bizarre...

Le chat a parlé… et un chat ne ment jamais, c'est bien connu !

Lu 3117 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com