TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l’Oncle Dom : Top Résa, quand faut y aller, faut y aller !

L’édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 20 Septembre 2016

Et c’est reparti, le grand rassemblement des professionnels du tourisme à Paris. C’est Top Résa, champagne, sourires, conférences à ne plus savoir où donner de l’oreille… Est-ce vraiment un salon à connotation mondiale ?



"Bien évidemment, les bonnes langues ne manqueront pas de remarquer qu’il manque du monde" - Photo : DR
"Bien évidemment, les bonnes langues ne manqueront pas de remarquer qu’il manque du monde" - Photo : DR
Allez, en piste, va falloir en marcher des kilomètres d’allées dans un brouhaha (j’en rigole encore) ébaubissant, rater des rendez-vous qui n’auront d’ailleurs, à l’arrivée, aucun intérêt et surtout penser au prochain coup à boire !

Finalement est-ce bien raisonnable ?

Certes, un salon, c’est en principe conçu pour que les fabricants présentent leurs produits aux acheteurs, censés venir nombreux à cette manifestation.

On est là aussi pour parler « affaires », se regarder dans le blanc des yeux et conclure que tout va bien et qu’on va encore travailler ensemble, dans une confiance réciproque et inaltérable.

On va beaucoup rumoriser (du verbe rumorer : balancer des rumeurs de source sure) et énoncer toutes les supputations (ça c’est pour Gallo) sur l’avenir de la profession, les mauvaises affaires d’untel, quelques histoires de cul au passage et vite fait bien fait, on se téléphone et on déjeune…

Bien évidemment, les bonnes langues ne manqueront pas de remarquer qu’il manque du monde.

Non, je ne parle pas de TourCom, par exemple, sans doute trop peu dispendieux pour accueillir ses adhérents sur le salon, mais qui profitera quand même de l’occasion pour organiser une petite sauterie à Paris, histoire de profiter de la venue de quelques visiteurs…

Après tout, ça mange pas de pain !

Y’a d’ailleurs quelques TO qui considèrent que ce Pow Wow, où les agents de voyages ne se déplacent que très parcimonieusement, ne mérite pas l’investissement et qu’il vaut mieux organiser de véritables « visites » par leurs propres commerciaux à travers les régions.

Bien entendu, on va longuement persifler sur la teneur des négociations entre TUI France et sa future nouvelle acquisition, Transat… et surtout les clubs de Look.

Faut cependant pas se faire trop d’illusions là-dessus : plan social il y aura, grosses désillusions aussi et à l’arrivée, pas forcément une grande réussite.

D’ailleurs, si je m’en fie au sondage publié par notre confrère Tour Hebdo, cette « fusion-acquisition » inquiète plutôt les professionnels.

Nul doute aussi que les langues vont s'agiter du côté de chez Fram...

Vous me direz, sur notre propre sondage, ces mêmes professionnels ont l’air plutôt suspicieux quand on leur pose la question : « IFTM Top Résa est-il un rendez-vous incontournable » ?

Ben, si je puis me permettre, il est surtout incontournable pour les services de presse de nombreux exposants, lesquels semblent beaucoup plus intéressés par l’organisation de conférences de presse divers et variées, de cocktails plus ou moins improbables.

Rien que pour la journée de mardi, faudrait pouvoir se couper en une dizaine de morceaux (dans mon cas, c’est extrêmement difficile) afin d’être partout !

D’autant que, désolé de vous le dire, mais généralement, ces conférences ne sont que de la promotion à la gloire de l’exposant et qu’il est très difficile de poser une malheureuse question…

Mais bon, on va y croire, on va aussi assister aux discours, accueillir le ministre et, comme nous sommes en pleine préparation des élections, compter le nombre de politiques venus serrer quelques louches. Pour l’instant, seul Dupont Gnangnan est annoncé…

Allez, on va aussi accueillir cette nouvelle direction de Top Résa. Déjà, comme ironisait un de mes amis, citant l’interview de Frédéric Lorin chez notre confrère du QdT, on ne sait pas trop ce qu’on va trouver cette année, mais on sait que l’année prochaine, il y aura un village du Digital ».

En tout cas, cette année, vous trouverez un beau TourMaG.com tout frais et en papier, s’il vous plait. Rien que pour ça, ça vaut le détour !

Lu 2176 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com