TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : Tourisme Durable ? Rien ne se crée... tout se transforme !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 12 Mai 2014

Bien involontairement, j'ai causé dans mon édito d'hier, un certain trouble, une grande tristesse envers des gens qui ne le méritaient pas… Je m'en excuse. Sincèrement !

Naïvement, en annonçant la nouvelle composition du Snav, je pensais, comme il se doit entre gens de bonne compagnie, que l'ancienne équipe avait passé les pouvoirs à la nouvelle. Que nenni !



J'ai pris connaissance hier, de la grande stupeur de Christian Orofino, lequel avait animé durant de nombreuses années la Commission du Tourisme Durable - © Mopic - Fotolia.com
J'ai pris connaissance hier, de la grande stupeur de Christian Orofino, lequel avait animé durant de nombreuses années la Commission du Tourisme Durable - © Mopic - Fotolia.com
Je pensais naïvement que les diverses commissions qui avaient existé et qui, dorénavant ne sont plus, auraient remercié les membres qui avaient travaillé en un geste amical.

J'ai pris connaissance hier, de la grande stupeur de Christian Orofino, lequel avait animé durant de nombreuses années la Commission du Tourisme Durable.

Il était triste et n'a pas apprécié, à juste titre, mon ironie sur la disparition de sa commission.

Je croyais sincèrement qu'il était au courant, d'autant qu'il m'avait prévenu avoir envoyé une missive au président Mas afin de savoir si le Tourisme Durable représentait encore un quelconque intérêt pour la profession.

La case de l'Oncle Dom : Tourisme Durable ? Rien ne se crée... tout se transforme !
Il n'a pas eu de réponse, ce qui, effectivement, n'est pas très élégant.

D'ailleurs, il se fend aujourd'hui dans nos colonnes d'une "carte blanche" où il regrette le "manque d'élégance de cette décision"

Alors, lire dans mes misérables écrits que le travail accompli par les bénévoles de cette commission était dorénavant qu'un vague souvenir l'a profondément meurtri.

J'en suis désolé, mais il est vrai, comme je l'écrivais hier, que le Tourisme Durable, tout le monde s'en fout. Ou du moins, beaucoup de gens s'en foutent.

Ce qui est certes et j'en conviens, une grave erreur.


Bien sûr, il ne s'agit pas de faire de l'écologie à outrance, tels ces attardés de certains partis politiques qui, sous couvert de vert (eh oui, rions quand même), veulent user à tout prix d'un pouvoir qui n'a rien à voir avec la préservation de l'environnement…

C'est vrai qu'elle ne faisait de mal à personne cette Commission du Tourisme Durable, elle coûtait pas cher non plus.

Et, peut-être que les travaux réalisés auraient pu permettre, dans les agences, à conseiller un peu mieux les clients sur les aspects environnementaux et humains des destinations qu'ils allaient explorer…

Ceux qui y ont travaillé, assidument et régulièrement méritaient au moins le respect à defaut de considération.

C'est vrai que le "licenciement" de cette Commission est pour le moins cavalier, si ce n'est méprisant.

Ce qui m'inquiète un peu justement. Est-ce ainsi que le Président Mas entend mener le Snav nouveau ?

Je ne peux le croire, venant de la part de ce grand démocrate qui professait pas plus tard qu'avant les élections, qu'il s'appuierait sur une équipe et un projet commun ?

Réduire le nombre de Commissions pour donner plus d'efficacité au syndicat, plus de réactivité, (du moins peut-on le supposer), c'était plutôt une bonne idée…

Renouveler les cadres, ouvrir les portes aux vraies compétences, voilà qui fait preuve d'innovation et c'est à saluer.

En revanche, conserver certains amis à des commissions clés (telle celle de la communication) où ils ont fait preuve de leur inefficacité (c'est un euphémisme...), je ne sais pas si, franchement, c'est une bonne idée...

Tiens, d'ailleurs, si cette Commission de la Communication avait été performante, n'aurait-elle pas pu commencer sa mission en informant Christian Orofino et son équipe de la suppression du Tourisme Durable dans la vie du syndicat ?

Bof !

Lu 1794 fois

Notez


1.Posté par Rick Sailor le 13/05/2014 08:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher ami,

Jean Pierre Mas pense à créer une commission "yaka faut qu'on" et souhaite vous la confier !
"Enfin un spécialiste aux affaires" a t-il ajouté.

Ironie ? J'en doute.

Bien à vous
Votre dévoué Rick

2.Posté par Serge le 13/05/2014 08:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Franchement, ne pas comprendre que le tourisme durable représente des fondamentaux pour le tourisme d'aujourd'hui et de demain, est une hérésie. Les chaînes hôtelières internationales ont pour la plupart, un programme de développement durable. C'est une source incroyable pour la santé des clients et du personnel, une source pour l'image de ces groupes et des sources d'économies.

3.Posté par jacques bankir le 13/05/2014 10:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme d'habitude, cher Dominique, j'aime beaucoup. J'espère que l'on pourra bientôt faire du tourisme durable un peu partout, surtout dans tous ces pays où il se passe tant de choses tragiques et choquantes.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com