TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l’Oncle Dom : Tourisme et pouvoirs publics, en avant, marche !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Lundi 4 Septembre 2017

Le tourisme, une affaire d’Etat ? C’est ce que m’avait confié Christian Manteï, DG d’Atout France lors de notre entretien début juillet dernier. Depuis, le premier Conseil Interministériel s’est tenu, avec des membres parfois incongrus et le boulot de va pas manquer…



Comité interministériel : Les professionnels y figurent aussi en nombre, tels les deux présidents de syndicats hôteliers, le président d’ADP, Augustin de Romanet (non, pas celui de la grande vadrouille), l’éternel Jean-François Rial. - DR PIXABAY
Comité interministériel : Les professionnels y figurent aussi en nombre, tels les deux présidents de syndicats hôteliers, le président d’ADP, Augustin de Romanet (non, pas celui de la grande vadrouille), l’éternel Jean-François Rial. - DR PIXABAY
Incontestablement, après l’impulsion donnée par Laurent Fabius lors du précédent gouvernement, le tourisme semble faire partie des grandes orientations de nos nouveaux dirigeants.

Certes, mais c’est normal, il faut placer un peu tout le monde, on relève certaines improbabilités parmi les membres de ce Comité Interministériel.

Pas tellement côté ministres (ils en font presque tous partie), de Gérard Collomb à Mounir Mahjoubi en passant par Hulot (écologie), Jean-Michel Blanquer (Education Nationale) ou Bruno Lemaire (Economie et Finances).

On y trouve certains élus, tels le Maire de Deauville, Philippe Augier, ce bon Bussereau, ancien ministre des transports qui s’est éveillé quelque peu, ou, parmi les improbabilités, Dame Dalgo, le Drame de Paris comme l’écrit si bien notre confrère Airy Routier.

Les professionnels y figurent aussi en nombre, tels les deux présidents de syndicats hôteliers, le président d’ADP, Augustin de Romanet (non, pas celui de la grande vadrouille), l’éternel Jean-François Rial.

Mais encore Isabelle Giordano, pour Unifrance Films, sans oublier le patron d’AccorHotels (il pourra déléguer Sarko lors de certaines réunions) Sébastien Bazin, Alain Ducasse ou Monsieur Ricard qui viendra aussi avec son Pernod.

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Curieusement, (mais qui suis-je pour me poser une telle question ?) on relève la présence de Gillian Tans, Présidente de Booking Monde. Etonnant, n’est-il pas ?

Vous me direz, lors du prochain Top Résa (damned dans quinze jours à peine), AirBnB aura son stand à la Porte de Versailles. Faudrait les placer à côté de l’UMIH, histoire de faire rire notre Roland Héguy toujours en verve !

Je ne sais pas ce que tout ceci va donner, mais l’impulsion est donnée et la feuille de route remise par Edouard Philippe, le First Ministre à nous qu’on a va jusqu’en Juillet 2019, avec des objectifs clairs… et pour le moins ambitieux.

Promotion et sécurisation des sites, formation, investissements, particulièrement dans la rénovation « massive des stations touristiques balnéaires et de montagne, (50 milliards) … »

Si c’est vraiment vrai, on va faire péter les visites et l’attrait touristique.

D’autant que, cette fois, c’est aussi vrai, la délivrance des visas en 48 heures va être étendue : dès novembre prochain, la Russie en bénéficiera, de même que la Thaïlande, les Philippines, le Cambodge, le Laos, la Birmanie, l’Indonésie et l’Inde. Et, un peu plus tard, le Vietnam et L’Arabie Saoudite !

Autre préoccupation, mais là, j’ai encore un gros doute : le Conseil prend l’engagement et je cite « sur un temps d’attente maximum à la police aux frontières dans les aéroports de 30 minutes pour les ressortissants européens et de 45 minutes pour les non européens à compter du 1er janvier 2018 ».

Voilà qui devrait calmer Marc Rochet…

Il semblerait aussi que ce Conseil veuille enfin nettoyer les accès entre Paris et les aéroports, grâce à un « Plan d’entretien des autoroutes entre les aéroports franciliens et Paris par un partenariat public-privé pour le nettoyage, le ramassage des détritus, la tonte et l’élagage des espaces verts de façon régulière ».

Tant qu’on y est faudrait aussi dire à Dame Dalgo que Paris est dégueulasse et qu’il faudrait aussi y faire un peu de ménage…

Bien évidemment, la formation, la relance de l’emploi, le numérique, notamment avec le lancement dès cet automne de la plateforme DATAtourisme, le tourisme culturel et bien d’autres sujets.

Sans oublier les rencontres nationales du tourisme Outre-mer qui se tiendront durant Top Résa le 26 septembre prochain !

Rien que du bon, en quelque sorte. Faudrait juste dire à Bruno Lemaire, membre du Conseil, que s’il pouvait jeter un œil sur nos réceptifs, histoire de veille TVA, ça arrangerait quand même nos entreprises…

Enfin, ce que j’en dis !

Si un dernier mot pour ceux qui demandaient des nouvelles de Chien Charly : il est en pleine forme, aussi sale que le Paris d’Hidalgo, mais très triste d’avoir regagné la Capitale !

PS : Pour ceux que cela intéresse, le lien pour consulter la liste des membres du Conseil et leur feuille de route

Lu 1171 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com