TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : Tourisme... votez pour moi !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 22 Juillet 2015

Quand l'hôpital se fout de la charité ! Bon, je ne vais pas encore me faire des copains, mais faut avouer que c'est très fort. Depuis des temps immémoriaux, le tourisme a toujours été considéré par nos dirigeants comme une sous-industrie… Ben, comme le disait Bob Dylan, "times are changing".



Les Républicains, dans leur newsletter, Numéro 1 s'il vous plait, affublent leur édito du titre : "Le tourisme pour l'emploi".   Signé Yves Foulon, maire d'Arcachon et député de la Gironde. A mourir de rire ! - DR : Capture d'écran Les Républicains
Les Républicains, dans leur newsletter, Numéro 1 s'il vous plait, affublent leur édito du titre : "Le tourisme pour l'emploi". Signé Yves Foulon, maire d'Arcachon et député de la Gironde. A mourir de rire ! - DR : Capture d'écran Les Républicains
2017, c'est quasi demain matin. Les grandes manœuvres électorales sont lancées et, sans doute par manque de grandes idées, les uns et les autres cherchent ce qui va pouvoir attirer les électeurs… vers le bonheur suprême.

En fait, rien de bien nouveau sous le soleil, si ce n'est que, va-t'en savoir pourquoi, le tourisme et sa formidable activité revient au centre des préoccupations de nos avides de pouvoir !

A preuve, cette élancée surprenante, venue de la planète Les Républicains (comme si en France, les républicains, c'était réservé à des gens encartés, damned), en forme de Newsletter, Numéro 1 s'il vous plait, et dont l'édito s'affuble du titre : "Le tourisme pour l'emploi".

Signé Yves Foulon, maire d'Arcachon et député de la Gironde.

Il se trouve qu'étant, familialement, résident arcachonnais, habitué à la politique du cru, assister à la déclaration d'un maire pour qui le tourisme n'a souvent été qu'une digression amusante, me plait toujours.

D'autant qu'à Arcachon, sorti des campings entourant la périphérie de la cité, c'est pas franchement une priorité.

Ici, on vit quand même au gré d'un autre temps… Mais là n'est pas franchement le problème.

En lisant attentivement ce numéro de la News de Les Républicains, ces mêmes qui, sous un autre nom et dans un autre temps, ont présidé aux destinées du pays, on s'aperçoit que, d'un seul coup, le tourisme, méprisé par ces mêmes personnages, devient subitement un enjeu majeur pour l'économie du pays.

"Le tourisme représente plus de 7% de notre PIB !" C'est ainsi que débute "l'édito" de ce bon Foulon. Ben oui, c'est loin d'être nouveau.

Et c'est plus que l'industrie automobile ou de l'agro-alimentaire. Mais bon, ça va, ça vient, c'est comme la queue du chien, juste pour vous rappeler au bon souvenir de Chien Charly, qui se marre en lisant derrière mon épaule !

Le plus drôle arrive, et je cite "l'édito" de ce bon maire d'Arcachon : "Chargés par Nicolas Sarkozy, au nom des Républicains, d’élaborer une politique touristique forte et novatrice, par cette newsletter, nous vous proposons de vous tenir informé des évolutions de ce secteur d’activité et de vous informer de l’avancée de notre démarche faite de dialogue et de débats auxquels chacun d’entre vous est invité.

A l’issue de cette grande concertation, nous vous ferons part de nos propositions pour que la France retrouve une dynamique touristique tournée vers la croissance économique et l’emploi
."

Serais-je subitement frappé de cette terrible maladie d'Alzheimer ? Que s'est-il donc passé et qu'à fait le gouvernement de Les Républicains avant ?

Qui s'est préoccupé du tourisme, durant ces années ?
On a bien eu Luc Chatel (six mois), ravi de passer à autre chose, on a eu Novelli, le seul qui ait accepté de se "pencher sur le dossier" et accompli quelques avancées dans le secteur. Et puis, surtout, on a eu ce bon Fred Zadig, un grand moment…

En revanche, c'est bien Monsieur Foulon, de s'apercevoir que le tourisme, ce sont des emplois, des valeurs ajoutées, une certaine idée de la France, mais qui, dans un autre temps, a eu un Ministre des Affaires Etrangères qui s'est préoccupé de tourisme ?

Et même si les tentatives de Fabius valent ce qu'elles valent, fallait aussi y penser…

Et ne pas se raccrocher au tourisme, en pensant élections, pour le laisser tomber si, par hasard, le bon peuple se laisse encore une fois, séduire…

Mais comme je suis un adepte profond de la démocratie, je laisse ici le lien permettant d'accéder à cette lettre ! A mourir de rire ! (et la pub est gratuite).

Lu 1291 fois

Notez


1.Posté par Mon Tour Motos le 24/07/2015 09:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Evidemment, nos politicards ne raisonnent que sur le poids du tourisme dans le PIB.
Pas un moment n'est évoqué le fait que la balance des paiements est excédentaire (ou l'était la dernière fois qu'on m'en a causé), ce qui est déjà un exploit en soi. Et on oublie aussi d'approfondir en déterminant la part de tourisme résidentiel à celui de transit, les dépenses moyennes par touriste et j'en passe...
Bref tout ça n'est qu'un discours politicien ! Nos gouvernants et leurs opposants cherchent à racler les fonds de tiroirs en période de disette et ce faisant, ont découvert les vertus du tourisme.
Mais si le secteur de l'industrie repartait à la hausse, nul doute qu'on remettrait le tourisme dans son tiroir !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com