TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : Voyageurs du Monde, toujours une longueur d'avance...

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 1 Mai 2014

Il irrite, il énerve, il séduit… Il n'aime pas les agents de voyages et pense que le modèle de distribution "classique" est périmé. Jean-François Rial, patron de Voyageurs du Monde et ses complices, Alain Capestan, Lionel Habasque prouve que son modèle est loin d'être stupide…



Jean-François Rial, PDG de Voyageurs du Monde
Jean-François Rial, PDG de Voyageurs du Monde
Voyageurs du Monde, que l'on ne confond désormais plus avec VDM (pourtant, VDM, c'est un site qui me fait bien marrer avec mon ado de fille) vient d'annoncer ses résultats.

Une fois de plus, c'est brillant. Qu'on le veuille ou non, c'est ainsi et les chiffres parlent…

Oh, j'en sais qui diront "oui, mais les chiffres, on leur fait dire ce que l'on veut"! Certes, mais les chiffres finissent toujours par causer et, à la fin, ce sont toujours eux qui ont raison.

Pas la peine donc de tricher, la vérité finit toujours par éclater… et les Siano, Gallois et autres finiront bien un jour par payer l'addition.

Rial, puisque c'est toujours lui qui parle (encore que, en ce moment, il fait une cure de silence), contrairement à beaucoup de ses confrères (désolé les gars) a anticipé depuis longtemps les mutations profondes qui allaient (et qui continuent) à mener le monde, tant au plan économique qu'au plan moral, politique et social.

Dominique Gobert - Photo DR
Dominique Gobert - Photo DR
Et c'est vrai qu'il est loin d'être évident de "prévoir" l'avenir. N'est pas Madame Soleil ou Elisabeth Tessier qui veut. D'autant que, pour ceux-là, c'est plus grand guignol que réalité, mais bon, ça fait pas trop de mal.

Voyageurs du Monde a compris depuis fort longtemps qu'Internet allait bouleverser les habitudes.

Ce qui, il y a 20 ans, paraissait comme un changement impossible est arrivé et je n'entends pas un producteur ou un distributeur annoncer que "Internet", il faut s'en servir.

Rial et ses complices, eux, ne sont pas laisser aller dans l'attitude "bof, tant que ça fonctionne comme ça, on va pas changer".

Ben si, il fallait justement évoluer, ce qu'ils ont fait et c'est tant mieux pour eux… et leurs clients, qui ne cessent de les rejoindre. C'est encore un fait, ceci pour mon ami Rick !

Bien sûr, le groupe Voyageurs a non seulement réfléchi à sa distribution, mais également à sa production. Toujours avec un temps d'avance.

Parce que, dans la production (d'autres aussi l'ont fait avec le succès qu'on leur connait, tels Asia ou, si tout va bien Kuoni nouvelle génération), les voyageurs ont changé aussi.

Même si le tourisme "de masse" perdure et perdurera encore, une nouvelle génération s'est levée. Et, sans être forcément avec les mêmes moyens financiers, ces nouveaux voyageurs ont des envies bien précises qui dépassent largement le cadre du Club lanceur-de-tongs-à-l'heure-de-l'apéro !

Et, pour sa distribution, c'est pareil : Voyageurs a conçu une distribution internet adaptée à ses produits.

Parce que le "sur-mesure", c'est aussi possible sur le Net. Suffit simplement de bien réfléchir à la façon de le présenter.

D'ailleurs, certains, tel Donatello, sont en train de mettre au point un véritable outil, qui, à terme, devrait aussi bien satisfaire le BtoB que le BtoC. Mais c'est une autre histoire.

En revanche, chez Voyageurs, on n'a jamais remplacé l'humain par le virtuel. D'où la conception de ces "magasins", lieux plutôt cosy et intimes…

Reste Google, qui fait peur à tout le monde et qui coûte fort cher à Voyageurs. Là, va falloir encore anticiper…

Curieux, d'ailleurs, je ne connais pas de "copier-coller" à Voyageurs ?


Lu 2914 fois

Notez


1.Posté par cheriet le 02/05/2014 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour


Effectivement le voyage à la carte tire son epingle du jeu en ce moment, mais cela va bouger je pense. Car les candidats au voyages vont chercher a faire appel à de vrai specialistes de destinations..... qui porteront une gamme profonde et large ( la longue traine). Or c'est justement ce que ne fait pas Voyageurs du Monde aujourd hui.
Resultat le voyageur en quete de choix reste sur sa faim : il autoproduira tot ou tard son voyage.

2.Posté par cheriet le 02/05/2014 11:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
anyway ..........Bravo Mr Rial , les chiffres ont toujours raison comme dit Dominique. C'est une belle reussite, on ne peut que vous feliciter

3.Posté par Rial le 02/05/2014 13:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Cheriet,

Vous avez 1000% raison,et d'ailleurs on s'en occupe..
Sinon deux précisions malgré la cure que je m'impose de silence car on m'entend beaucoup trop.

1) Voyageurs du monde ne dépend guère de Google....5% au total et non 30%.30% c est la côté part de Google dans le traffic non naturel des sites et nous n'avons ni que le web comme canal de vente ni Google comme seul apporteur de traffic....
Google est un problème pour le secteur du voyage mais guère pour Voyageurs...

2) Dominique j aime bien les agents de voyage et d ailleurs j en suis un.J aime bien aussi les distributeurs et d ailleurs j'en suis un.J aime aussi les distributeurs physiques et d'ailleurs j'en suis un,50% de l,activité encore.Ce que je sens pas, c est le modèle distributeur physique sans valeur ajoutée,sans différenciation.CA ça me paraît problématique.On parle donc de modèle et non de personnes....

4.Posté par idress cheriet le 02/05/2014 20:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Rial


venez jetez un coup d oeil a notre travail, je suis sur que vous allez trouver cela très interessant

Idress

5.Posté par Dantes le 02/05/2014 23:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ma voisine travaille chez vous, elle me dit ;" tu te rends compte les clients qui sont partis avec nous affichent nos programmes sur facebook ou sur des forums résultat leurs amis ne passent plus par nous et produisent.
"J'ai beau leur expliquer notre valeur ajoutée ; conciergerie, nos receptifs etc...et nos clients habituels nous snobent".
Il y a quand même une lame de fond qui arrive ; si non Bravo pour vos résultats ; oui il y a plus de marge dans le retail : oui l'expertise fait la différence : oui votre positionnement haute couture est bon. Mais pour combien de temps

6.Posté par idress cheriet le 04/05/2014 14:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



je precise encore une chose et qui me semble importante : Nous vendons des belles destinations, nous vendons du prix......................mais ou est le service???? a aucun moment dans les devis d'agence de voyage à la carte, on ne voit notion de suivi client sur destination ................c'est bien simple si votre client a un souci sur place, soit avec l'hotelier, soit pour imponderables type perte de passeports, accident sur place................dans la plupart des cas votre client il est tout seul....


et ca fait un bon nombre d'années que le service client sur destinations se reduit à peau de chagrin.....ou alors à un conseil d'un hypothetique specialiste avant le voyage .

Cela fait des années que nous marchons sur la tete, bataille des prix oblige.........on n oublie qu un client doit etre suivi tout au long de son voyage.

Vous avez une agence de voyages bien connu, dont je tairais le nom, qui demandent à leur réceptif de travailler avec une remuneration incroyablement basse. Que voulez vous que fasse le receptif ? ne pas apporter de service car il n en a pas les moyens.

Alors si vous etes sur une destination , ou des problemes climatiques succedent aux problemes politiques, .................quand le service est inexistant, le client auto produira la prochaine fois son voyage.

Le principal concurrent de Un Monde à deux, Voyageurs du Monde, PlanetVeo ....................c'est Booking.com , Agoda.com....et les vendeurs de vols secs. c'est l'auto-production par le client.

Le client, si un vrai service est apporté, en agence, par des conseils d'un pro de la destination qui maitrise en plus les GDS, et par un vrai service sur site, accepte de payer plus cher.


Mais c'est la course au referencement sur internet, alors on depense des sommes astronomiques pour etre present sur Google. alors on essaye de rentabiliser les volumes d'appels générés en embauchant des commerciaux plus attiré par votre numero de carte bancaire et votre date de décision, que par la qualité de votre voyage . J ai moi meme appelé un de ces centres d'appels "voyage à la carte" bien connu.............et c'est ce que j'ai ressenti.

Regardons, collectivement, la verité en face : Nous ne faisons que du bricolage et la baraque fout le camp...........

L'autre jour, un représentant d'une grande compagnie aérienne me disait : "Bientot, il n y aura plus de tarif tour-operateur".........................certains pourraient avoir cette lecture : "c'est le début de la fin"

7.Posté par idress cheriet le 04/05/2014 17:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dominique


vous etes vraiment un romantique.........

8.Posté par Dominique Gobert le 06/05/2014 17:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui et j'assume!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com