TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : Y'a-t-il un pilote dans les toilettes de l'avion ?

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 18 Février 2014

Ça faisait longtemps ! Pas plus tard qu'il y a deux jours, un aéroplane reliant (du moins sur le plan de vol) Addis Abeba à Rome, s'est retrouvé détourné vers Genève. Un groupe de terroristes ? Que nenni ! Par le co pilote de la compagnie… Etonnant, n'est-ce pas ?



Le bon Hailedemin Habera Tagegn, le détourneur, (prononcez selon votre bon plaisir) a attendu tranquillement que son chef, le Commandant de bord, veuille satisfaire à une envie très naturelle, c’est-à-dire se rendre aux toilettes - © pixel974 - Fotolia.com
Le bon Hailedemin Habera Tagegn, le détourneur, (prononcez selon votre bon plaisir) a attendu tranquillement que son chef, le Commandant de bord, veuille satisfaire à une envie très naturelle, c’est-à-dire se rendre aux toilettes - © pixel974 - Fotolia.com
Plus de peur que de mal pour les passagers du vol ET 702, parti d'Addis Abeba en pleine nuit, qui ont eu juste la surprise d'atterrir en Helvétie au tout petit matin, entourés de voitures de police.

A bord, la majorité des passagers étaient italiens, ma qué, tutti va bene !

En fait, comme on n'est jamais si bien servi que par soi-même, c'est le copilote de l'appareil qui a, de lui-même, procédé au détournement de l'appareil.

De la manière la plus simple d'ailleurs. Ce qui prouve que la sécurité, c'est vraiment une affaire de professionnels.

Le bon Hailedemin Habera Tagegn, le détourneur, (prononcez selon votre bon plaisir) a attendu tranquillement que son chef, le Commandant de bord, veuille satisfaire à une envie très naturelle, c’est-à-dire se rendre aux toilettes.

Ensuite de quoi, il a fermé la porte du cockpit à clef (clé, c'est selon), prit le manche (c'est comme une voiture quasi), tourné vers la droite (ou la gauche, selon le sens où l'on regarde l'aéronef) et piqué pleins gaz vers la Suisse !

La case de l'Oncle Dom : Y'a-t-il un pilote dans les toilettes de l'avion ?
Mais pourquoi diable voulait-il se rendre chez les Helvètes ?

Voulait-il imiter notre excellent Cahuzac et planquer au Royaume de la neutralité, de la fondue et des comptes numérotés, quelques lingots d'or, (argent ?), laborieusement soustraits au fisc Addis Abébien ?

Voulait-il rejoindre une blonde, brune, rousse, châtain amie et l'assurer de son amour éternel (c'était quasi la Saint Valentin)?

Ben non, il se sentait "menacé" dans son pays et voulait simplement l'asile politique en Suissie !

Bon, c'est son problème et effectivement, pour aller d'Addis Abeba à Genève, le plus simple, c'est d'emprunter un avion. Quand on est pilote, payé pour ça en plus, y'a pas de raisons de se gêner.

A la SNCF, ils ont bien des billets gratuits… Heureusement qu'ils ne détournent pas des trains comme ça. Mais je m'égare !

Or donc, tout ceci pour dire que finalement, la sécurité du transport aérien, du moins tous ces contrôles qui font que prendre l'avion devient une galère, c'est pas terrible.

C'est vrai que ce coup-là, je ne sais pas si nos GiGneux du monde y avaient pensé !

Moi, perso, qui emprunte (mais je rends tout le temps), ce moyen de transport, j'ai tout subi : le briquet qu'on vous pique subrepticement, le parfum qui dépasse la dose prescrite, le rasoir qui dépasse de la poche en plastique, le coup d'enlever ses pompes, la montre oubliée au fond du panier, la fouille palpatrice… J'en oublie !

Tiens, tant que j'y pense, la taxe de sécurité a-t-elle été remboursée aux passagers du vol ET 702 ?

Sans parler des forces de sécurité en l'air.

Si j'en crois la presse internationale, l'avion d'Ethiopian a été "escorté" par des chasseurs italiens jusqu'à la frontière suisse, puis pris en charge par nos avions français jusqu'à son atterrissage à Genève.

C'est vrai que nos petits Suisses (pardon) ne mettent pas leur défense aérienne "la nuit et les week-ends" (c'est Libé qui le dit, c'est pas moi !)

Bon, on rigole et finalement, tout s'est plutôt bien passé. Mais, pour en avoir discuté très récemment avec un Commandant de bord, un type qui fait son boulot, qui se prend pas au sérieux et qui vous pose une aéroplane de 150 tonnes sans un sursaut (et à la main), y'a de quoi se poser quelques questions.

Parce que, figurez-vous que les équipages sont sujets, de plus en plus fréquemment, à des contrôles inopinés… des douanes.

Oui, mes bons amis, des douanes qui cherchent frénétiquement à pomper quelques euros sur nos équipages (et les autres), qui rapportent dans leurs valoches quelques cigarettes ou des flacons d'alcool !

Mais un (co) pilote stressé, personne n'y avait encore pensé. A quoi ça sert que l'on se décarcasse pour faire payer aux passagers toutes ces taxes, dont celle de sécurité.

Taxe non remboursable, si je ne m'abuse ?

Lu 2265 fois

Notez


1.Posté par Vincent le 19/02/2014 09:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est quoi l'idée générale de l'article ?

2.Posté par CamembAir le 19/02/2014 09:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Des pilotes qui prennent en otage des passagers, c'est quelque chose de très courant en France !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com