TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : Znav, APST, respect pour les bénévoles !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 25 Mars 2014

A travers l'éviction de Franck Voragen de l'APST, l'indifférence générale pour les élections du Snav, le peu d'intérêt que semblent porter en général, les professionnels envers leurs institutions, je me demande s'il n'y aurait pas lieu de "repenser" un peu tout ça…



En attendant, et quoi que l'on pense de nos institutions, qui sont peut-être ce qu'elles sont, mais qui existent, je voudrais juste saluer avec respect ceux et celles qui ont travaillé, qui travaillent pour tous ! /photo dr
En attendant, et quoi que l'on pense de nos institutions, qui sont peut-être ce qu'elles sont, mais qui existent, je voudrais juste saluer avec respect ceux et celles qui ont travaillé, qui travaillent pour tous ! /photo dr
Bon, c'est un fait avéré, Franck Voragen a triché.

Oh, il n'a surement pas fait pire que bon nombre d'autres, grands ou petits fripons (petit patapon).

C'est dommage, parce que le personnage est sympathique, avide de reconnaissance pour le boulot qu'il a accompli, tant au sein de l'APST que celui du Znav.

Franck a menti. Il a menti à ses pairs. Il s'est aussi menti à lui-même. Peut-être est-ce le plus terrible…

Il a aussi triché… sur ses notes de frais. Là aussi, ni pire, ni mieux que beaucoup.

Manque de pot, il s'est fait piquer ! Peut-être, si les contrôles avaient été plus drastiques, on aurait pu éviter certaines dérives…

C'est pas pour rien que tous ces technologues informatiques, qui œuvrent dans le Mickey Mice, pondent de nouveaux outils informatiques destinés à la gestion optimale des notes de frais ?

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
C'est aussi là où je m'interroge, alors que les élections approchent pour le Znav.

Et je m'interroge sur le fonctionnement de nos institutions, dont les élus sont essentiellement des bénévoles, qui se consacrent à l'intérêt général de leurs adhérents.

Lesquels, finalement, en participant financièrement (grâce au montant de leurs cotisations), sont un peu les "contribuables" de la profession !

C'est d'ailleurs sur ce point que je m'interroge, mais si je me trompe, faut pas hésiter.

Que ce soit au Znav ou à l'APST, les élus consacrent souvent une grande partie de leur temps (et parfois d'un peu d'argent) au service de la collectivité.

Qu'on le veuille ou non, Franck Voragen, même s'il était élu plus ou moins bizarrement, n'a pas démérité dans sa ténacité à mettre en branle (ça me fait marrer) plusieurs chantiers, importants…

Au Znav, même s'il reste encore beaucoup de boulot, il a quand même largement contribué à l'élaboration et la mise en place du Baromètre mensuel, en coopération avec les moyens d'Atout France.

Voragen n'a pas non plus lésiné sur sa peine en montant non sans mal cette Commission consacrée au paracommercialisme.

A l'APST, il ne sera pas resté longtemps Président des Régions. Il aura quand même été largement au boulot, y compris dans les grandes périodes de crises qui ont agité la Caisse de garantie, lors de sinistres importants.

Et, hors du cas Voragen, se pose le problème de ces bénévoles, que l'on regarde souvent comme des gens inutiles, plus avides d'honneurs, alors que pour la plupart, ils bossent pour l'intérêt de l'ensemble de la profession.

Et c'est souvent pas facile pour ces élus, qui ont également leurs propres affaires à gérer, de distraire un peu de leur temps pour le bien commun.

Peut-être serait-il temps de repenser le mode de fonctionnement de nos institutions et, pourquoi pas, rétribuer ceux qui travaillent gratos ?

C'est peut-être une mauvaise idée, je n'en sais rien, mais j'ai toujours pensé que tout travail méritait juste salaire… ou du moins rétribution.

En attendant, et quoi que l'on pense de nos institutions, qui sont peut-être ce qu'elles sont mais qui ont le mérite d'exister, je voudrais juste saluer avec respect ceux et celles qui ont travaillé, qui travaillent pour tous !

Respect !

Lu 1424 fois

Tags : APST, Snav, Voragen
Notez


1.Posté par Christian CHIVOT le 25/03/2014 08:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vice-Président du SNAV CENTRE VAL DE LOIRE jusqu'à aujourd'hui, et salarié d'un mini-réseau, c'est justement pour la question que vous posez ( faut-il rémunérer les bénévoles ?), que je me suis longtemps posé la question de savoir si j'avais l'envie suffisante de recommencer un nouveau mandat...
Les élections de notre Région -fusionnant avec l'Ouest par la même occasion- ont lieu aujourd'hui, et je n'en serai pas !
Déplacements non remboursés, temps consacré au SNAV non rémunéré, Direction parisienne du Syndicat sourde aux remarques des Régions ( communications, paracommercialisme, etc... )
Que le SNAV ne s'étonne pas si les agences ne comptent plus sur leurs représentants pour avancer, plus rien n'est fait pour que "la base" régionale ne s'intéresse aux nombreux dossiers en souffrance dans notre profession...

2.Posté par clauder le 25/03/2014 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On ne me fera pas croire qu'à certains niveaux de nos institutions les bénévoles "à plein temps" ne se rénumèrent pas à travers les CB mis à disposition et les notes de frais,mis à dispo de matériel tout le monde sait comment ça fonctionne, pratique et non imposable......il y en a qui en on fait un métier.
Un peu de clarté en effet ne ferait pas de mal.
Franck a voulu peut être faire comme les autres mais moins malin et dérangeant pour certains il s'est fait piquer .
Attention cela n'enlève rien au mérite du travail qu'ils font.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com